L’ESCLAVAGE DE TULI PENDANT CINQ ANS AUPRES D’ELISE

lundi 22 mai 2017
par  FRANKIE
popularité : 2%
2 votes

A la fin du premier récit (Le dressage de Tuli -1-) , Tuli se faisait enculer par sa nouvelle maitresse, tout en léchant le minou de Mademoiselle Catherine, sous la contrainte de celle-ci. En fait Tuli, prise entre deux feux, jouissait avec plaisir, se rendant compte combien le fait d’être complètement matée par Elise, développait dans le même temps une ardeur à la fois à se faire avilir, mais aussi une découverte du plaisir et de la jouissance qu’elle éprouvait dans l’humiliation.
Nous étions le samedi aux environs de 11 h 30 ; et à ce moment-là, à la demande de Maitresse Elise, Mademoiselle prit la direction des opérations pour la fin de journée.
" Esclave Tuli, chienne d’Elise, vient te mettre à quatre pattes devant moi ! "
J’obéis de suite, mon expérience du matin m’ayant servi de leçon en ce qui concerne le traitement que Catherine pouvait m’infliger.
" Bon, Tuli, ta maitresse m’a chargée de m’occuper spécialement de toi aujourd’hui ; c’est pour cela que je suis venue dès ce matin ; Elise, mon amie, est une dominatrice comme moi, mais elle n’a jamais encore eue de soumise ou d’esclave ; sachant que j’ai cette expérience-là puisque j’ai un soumis que tu connais, Benoit, elle m’a demandé de te mettre au courant de toutes les exigences auxquelles tu seras soumise, les rituels journaliers, rituels hebdomadaires à respecter, mais aussi les punitions qui te seront infligées pour tel ou tel type de désobéissance ou de rébellion. Je lui enseignerais tout cela dès ce jour ainsi qu’à toi ; puis elle exercera sa domination sur toi, mais je reviendrais de temps en temps pour voir si elle a bien compris, et si toi tu lui obéis bien ! Tu te rappelles ce que je t’ai dit il y a quelques instants ? Demande à ta maitresse l’autorisation de me répondre à cette question ! "
" Maitresse, avec tout le respect que je vous dois, m’autorisez-vous à répondre à Mademoiselle pour la question qu’elle me pose ?"
" Oui, esclave Tuli ! "
" Mademoiselle vous m’avez dit que toute ma vie consiste à me demander sans cesse comment et en quoi je peux faire plaisir à ma maitresse, comment je peux la rendre heureuse ! "
" C’est cela, tu as bien retenue ! Mais, avant de te mettre au courant de toutes ces exigences, je t’ordonne d’aller à quatre pattes devant ta Maitresse Elise, et arrivée devant elle, tu te mets à plat ventre devant elle, et tu lui baises ses souliers, puis tu les lui enlèves pour lécher ses pieds totalement, et dans le même temps tu lui fais allégeance, à savoir lui dire, à ta manière à toi, que tu lui obéiras nuit et jours, 365 jours sur 365 jours ! Tu as son autorisation pour lui parler ! "
Je me dirigeai en hâte devant ma maitresse, lui baisais et lécher les pieds à plat ventre, les yeux baissés bien entendu, et lui dis alors :
" Maitresse Elise, avec tout le respect que je vous dois, je voudrais vous exprimer tout le désir d’esclavage que j’éprouve actuellement, et cela dans le cadre d’une soumission totale envers vous. Ce matin, vers 8 h, en me réveillant, je me suis découverte totalement à poil, les deux mains attachées au -dessus de ma tête, et mes 2 jambes complètement écartées attachées elle aussi ; j’étais ainsi comme si mon corps était exposé, exhibé, offert à la face du monde, à vrai dire à ce moment -là, c’était à vous seule qu’il était offert, vous qui étiez entre mes jambes, et attendiez que je me rende compte que j’étais désormais sous votre contrôle total.
Au début, j’ai voulu me rebeller, mais très vite je me suis rendu compte que je n’étais pas de taille à vous échapper ( vidéo me prenant sous toutes les couture et pouvant être envoyée à moult personnes de ma connaissance ; sous votre contrôle ,même détachée, puis transformée en la chienne que je suis maintenant, avec un collier autour du cou et tenue en laisse constamment…..)
Oui, Maitresse Elise, me voici deux heures après à vos pieds, et pour vous dire mon allégeance totale ! Et pour en arriver là, il y a deux découvertes personnelles qui font que d’une péteuse arrogante, je suis devenue une
" chienne obéissante et très attachée à vous " Ma première découverte a été qu’au fur et à mesure des humiliations que vous m’infligiez , et ce de différentes façons (le léchage de mon minou au départ, les attouchements sur mon sexe, les insultes, le pinçage de mes tétons, et pire celui de mon clito….etc.) je vous suis apparue " comme une chienne en chaleur " , et je me suis rendu compte que mon corps était soumis au désir, qu’un baiser fougueux de votre part faisait de celui-ci une fontaine ; oui vous avez vite deviné que j’étais aussi bien sensible au plaisir qu’à la douleur ; et la deuxième découverte peu de temps après , et qui m’a réjouis le cœur, c’est que, sous vos apparences de jeune fille dure et exigeante, point avare de fessées, punitions ou humiliations, vous avez manifesté de l’amour pour moi, de petites manifestations comme le baiser sur le front que vous m’avez fait plusieurs fois, ou le fait de me caresser tendrement mes cheveux, et encore le fait de me faire lécher votre con, dans une invite amoureuse de votre part.
Oui, Maitresse Elise, ces deux découvertes que j’ai faites en deux heures, me conduisent sans aucune restriction à me donner totalement à vous, vous donner mon corps pour en faire ce que vous voulez ; vous donnez aussi mon âme, c’est-à-dire m’en remettre totalement à vous pour tout le temps que vous accepterez de me supporter, que ce soit pour mon choix de vie, mon projet professionnel, ne prendre aucune initiative de moi-même, me laisser guider à tout instant, en pensant que c’est vous qui me connaissez le mieux, et donc qui savez comment je dois agir, et aussi quelles sont les punitions qui me conviennent le mieux ; oui, Maitresse Elise, à vos pieds, je vous redis ma soumission totale, l’acceptation de mon esclavage , et je terminerais aussi en vous déclarant que je serais soumise , tout le temps que vous le désirerez, à Mademoiselle Catherine, votre amie. "
Mademoiselle Catherine me demanda alors de rester alors, à plat ventre devant ma maitresse, comme je l’étais à présent, et de l’écouter ; je pourrais lui poser mes questions après !
" La première idée que tu dois intégrer dans ton petit cerveau, dès maintenant, c’est que tu dois à Maitresse Elise une soumission totale, non pour le plaisir d’obéir, mais surtout pour lui faire plaisir en tout !
Si tu veux qu’elle ait quelque amour pour toi, il faut qu’elle se rende compte à chaque instant que tu lui obéis par ce que tu l’aimes. Ensuite tu dois lui montrer beaucoup de respect ; ce n’est pas pour toi une nouvelle copine ; non c’est ta Maitresse ; aussi, cette attitude que tu as maintenant, elle doit t’être habituelle : chaque fois que tu la rencontres dans la journée, le matin en arrivant, le soir quand tu pars.
Bon, nous reprendrons cette discussion plus tard ; pour l’instant tu vas aller à quatre pattes à la cuisine ; tu y trouveras sur une table tout ce qu’il te faut pour nous faire un délicieux repas à toutes les deux car j’ai appris que tu étais une très bonne cuisinière ; tu commenceras par préparer et faire cuire le repas, puis tu viendras mettre le couvert pour deux sur la table du séjour ; ensuite, tu trouveras dans un panier roulant 2 écuelles avec un litre d’eau et une boite de viande pour chien ; tu rempliras chacune des écuelles, et, par mesure d’hygiène, puisqu’après tu dois nous servir à table, tu te laveras bien les mains, puis tu apporteras les 2 écuelles vers ta place, à terre entre nos deux chaises, en les prenant l’une après l’autre dans ta gueule. Tu as compris ? " Je hochais de la tête de haut en bas pour faire comprendre que j’avais enregistrée les consignes. " Allez, au travail ; et quand tu auras fini, tu viendras respectueusement prévenir ta maitresse et moi-même que le repas est prêt. " LIRE LA SUITE





ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur