Achats

jeudi 22 mars 2012
par  Crabou
popularité : 2%

— Chéri, j’ai plus rien à me mettre !

Sarah entre nue dans le salon avec un sourire mi boudeur mi enjôleur.
C’est ma femme. Elle vient juste d’avoir 40 ans. Elle a des hanches et des fesses galbées comme je les aime, le sexe intégralement épilé et des seins pas très gros mais fermes et en forme de pomme.

Je souris à mon tour. Je la regarde quelques instants et une idée me vient. Je vais la prendre à son jeu ! Je me lève, me rends dans le hall d’entrée et reviens avec son manteau à la main.

— Dans ce cas, allons acheter quelque chose.

— Mais….….je ne vais pas sortir dans cette tenue !!!

— Si puisque tu n’as plus rien à te mettre.

Sarah n’est pas farouche et elle a l’habitude de nos jeux coquins qui nous entraînent souvent loin des chemins battus. Elle enfile donc son manteau et met une paire d’escarpins à haut talon.
Elle frisonne un peu lorsque nous sortons car même si l’hiver n’est pas très rude cette année, il fait quant même frais.
Pendant le trajet en voiture, j’ai une belle vue sur ses jambes car son manteau n’est pas fermé, dégageant ses jambes jusqu’assez haut. Il faut bien dire que Sarah ne fait pas grand-chose non plus pour les cacher. Je me gare dans le parking de la médiacité. Le magasin de vêtements et sous-vêtements sexy où nous allons n’est pas très loin et un peu de marche mettra Sarah en condition pour ses achats.

La fraîcheur nous pousse à marcher vite et le bon côté de la chose est que chaque pas entrouvre largement la manteau de Sarah, attirant des sourires complices ou de regards de reproche des passants que l’on croisent.

— Bonjour. Ma femme n’a plus rien à se mettre. Ici, elle devrait trouver son bonheur.

Pour confirmer à la vendeuse ce que je viens de dire, j’ouvre et enlève le manteau de ma femme sans me préoccuper des larges fenêtres qui donnent sur la rue. Un homme jette un coup d’œil à la vitrine en passant et fait demi-tour pour venir vérifier qu’il n’a pas rêvé en apercevant une femme nue dans le magasin. Sarah sourit en le voyant la regarder et ne cherche pas du tout à se cacher. Chouette, elle entre donc à fond dans mon jeu.

Sarah parcourt le magasin et essaie tout une série de choses, émerveillée par tout ce qu’elle voit et qui lui plait.

— Je n’arrive pas à me décider.

— Tu n’as de toute façon pas pris d’argent avec toi. Je ne vois donc qu’une solution : tu vas rester ici et jouer la vendeuse pendant toute l’après-midi. Cela te permettra de gagner un peu d’argent et en plus, tu demanderas à chaque client ou cliente ce qu’ils ont envie de te voir porter.

Sur ce, je me dirige vers la sortie du magasin avec son manteau sur le bras, Sarah étant nue.

— Je ne vais pas attendre les clients toute nue !

— Si et le premier te dira ce que tu dois mettre.

Je n’ai pas assisté au reste de l’après-midi. Par la suite, j’ai pu visionner les images des caméras de surveillance, commentées par Sarah. Je lui laisse donc la parole pour raconter l’après-midi.

Me voilà nue au milieu du magasin. Heureusement, un client arrive quelques minutes après, ne me laissant pas le temps de réfléchir à la suite à donner à tout cela.

Il est fort étonné de me voir nue et semble très gêné. Il regarde d’un ou l’autre article assez rapidement.

— Puis je vous aider ?

— Euh, non merci

Et sur ce, il se dirige vers la sortie. Je l’intercepte et lui explique brièvement la situation, et surtout qu’il doit me choisir une tenue. Il me désigne un présentoir sur lequel pendante des robes courtes brunes tout en dentelle et transparence. Bon choix, j’apprécie et le remercie. Il attend quant même que j’aie enfilé une des robes avant de partir.

Un autre homme entre et commence à examiner les rayons. Au fil de sa visite, il prend une série de tenues allant du string minimaliste à des robes mais toujours très dans l’esprit « exhib ». Il se dirige vers moi et me fait un grand sourire quand il se rend compte de ma tenue.

— Pourriez vous m’aider svp ? Je voudrais faire un cadeau à ma copine mais je ne sais pas quoi choisir dans tout cela.

— Si vous voulez, je peux les essayer pour que vous voyiez mieux ce que ça donne quand c’est porté ?

— Oh oui, merci beaucoup. Où sont les cabines ?

— Je vous propose plutôt de faire les essayages là devant le grand miroir (et le champ de la caméra de surveillance mais ça, je ne le dis pas). Vous verrez mieux et nous aurons plus de place

— Mais ça ne vous dérange pas de vous changer au milieu du magasin ? En plus, on peut vous voir de la rue.

Le sourire que je lui adresse sert de réponse. [LIRE LA SUITE->art19}


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Bertrand Lopez
lundi 19 septembre 2016 à 09h14 - par  Bertrand Lopez

Très très bon texte, fort excitant
Merci Crabou