La Colocataire

Chapitre 1er
mardi 20 février 2018
par  Baal Xam
popularité : 8%
12 votes

J’ai toujours été attiré par le bondage ; mais à l’exception des jeux de cow-boys et d’indiens de mon enfance, je n’ai jamais l’occasion de ligoter quelqu’un.
A l’automne de cette année, il fallait que je déménage à Lyon pour des raisons professionnelles. En effet, je venais de trouver un nouvel emploi dans la capitale des Gaules ; et devant rapidement prendre mon nouveau poste, je me mis à chercher un appartement. Avec la rentrée universitaire, il y avait peu de logements disponibles ; mais sur internet, j’ai trouvé une offre de colocation faite par une jeune étudiante. N’ayant pas trop le choix, j’ai décidé de la contacter. Elle répondit immédiatement et me donna rendez-vous afin de visiter les lieus et de nous accorder sur les conditions de notre cohabitation.
Lorsque j’arrivai sur place, une jolie blonde m’ouvrit la porte. Elle se présenta, elle s’appelait Roxanne, elle avait dix-neuf ans et était en première année de licence d’économie et de gestion. Je regardai brièvement mon hôtesse de haut en bas ; elle était vraiment très belle, bonde, de taille moyenne, des yeux verts virant vers le bleu, un sourire enjôleur, des lèvres pulpeuses. Elle portait un bustier noir dont le décolleté laissait entrevoir sa poitrine généreuse surplombant son ventre plat. Elle avait également une jupe rouge découvrant ses jambes longilignes et dont les mouvements amples faisaient deviner ses petites fesses bien rondes. Roxanne me laissa entrer ; puis après m’avoir fait visiter, nous installâmes pour discuter. Nous étant mis d’accord, elle me dit que je pouvais emménager le lendemain ; puis je pris congé.

Cela faisait plusieurs mois, que j’avais emménagé chez Roxanne et la vie dans la cité rhodanienne était plutôt agréable. Je m’entendais très bien avec ma colocataire, et je dois préciser pour être honnête, que profitais de ses allées et venues dans l’appartement en petite tenue pour admirer ses jolies formes. C’était un avantage caché de la colocation, dont je ne faisais pas la publicité ; même si je me suis demandé plusieurs fois, si elle ne le faisait pas un peu exprès pour m’allumer.
Un vendredi après-midi, alors que j’avais fait pas mal d’heures cette semaine, je décidai de rentrer plus tôt du travail. J’entendis un léger bruit, comme un gémissement, en entrant dans l’appartement mais cela ne m’étonna pas car je savais que Roxanne n’avait pas cours cette après-midi. Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque je suis entré dans le salon. Roxanne était au milieu de la pièce, allongée en sous-vêtements sur le sol, totalement ligotée. Ces mains étaient menottées dans le dos, ses chevilles étaient liées entre elles par une corde, une autre corde reliait les jambes aux poignets, obligeant la belle à plier ses jambes, elle était bâillonnée avec un ballgag et enfin un foulard lui bandait les yeux. Après un moment de stupeur, où je me suis demandé qui l’avait attachée ainsi et pourquoi, je remarquai une paire de ciseaux et des petites clés métalliques posés juste à côté d’elle. Je compris donc, qu’une séance d’auto-bondage se déroulait dans l’appartement. N’ayant pas été remarqué, je pris quelques photographies de la scène avec mon smartphone, en me disant que je ne reverrais pas souvent ce spectacle. Après quelques instants de contemplation, je m’approchai de la poupée bondagée et s’en savoir pourquoi, je m’emparai des clés et de la paire de ciseaux. Après s’être rendu compte de ma présence, Roxanne émit des gémissements au travers de son bâillon et essaya de se détacher. Ignorant cette plainte, j’ai vérifié que les menottes soient bien serrées, ensuite j’ai resserré le ballgag et les liens des chevilles. Je m’assis sur le canapé.
Je suis resté un moment, confortablement installé dans le divan savourant pleinement ma toute puissance, pendant que ma colocataire se débattait pour se libérer. Puis je m’approchai de celle qui s’était offerte à moi bien involontairement, et je lui enlevai le bandeau qui lui masquait la vue. J’aperçus, à ce moment-là, une lueur d’espoir dans ses jolis yeux. Celle-ci grandit lorsque je pris les ciseaux, mais elle céda aussitôt la place à l’incompréhension quand je commençai à couper les bretelles de son soutien-gorge et le lui arrachai. Avec le foulard qui lui bandait les yeux, je lui ai lié les coudes ensembles. J’ai retiré la corde qui la retenait en hogtied puis je lui ai détaché les pieds. Avec l’une des deux cordes, j’attachai son mollet droit au haut de sa cuisse droite ; puis je fis de même avec l’autre jambe. Après avoir détaché la ceinture de mon pantalon, je m’en servie pour attacher ses mains à son buste. Ensuite, j’enroulai ma cravate autour de sa poitrine de façon à enserrer ses avant-bras. Après cela, je la redressai afin de la mettre à genoux de devant le canapé. Je me rassis, et lui dis
« J’apprécie à sa juste valeur le cadeau que tu viens de me faire. Je vais donc t’offrir le cadeau que tu désir ».
Roxanne me regardait fixement, à la fois incrédule et inquiète. Après lui montré les photos d’elle ligotée, je lui annonçai
« Voici mon cadeau : tu désires ne plus être libre, alors je te propose de de venir mon esclave et si tu me désobéis je m’arrange pour que tes amis et tes parents puissent voir ces photos ».
Après avoir été momentanément horrifiée, Roxanne approuva timidement ma proposition par un oui de la tête.




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • La Colocataire

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur