Cerah


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 5 mars 2008
par  Cerah

2 - Une vie d’armée

Après que Julie eut signé le contrat, elle ramena le contrat au bureau du lieutenant, son nouveau Maître. Celui-ci voulu immédiatement vérifier sa docilité. Il lui ordonna de se mettre nue ; ce qu’elle fit après un soupçon d’hésitation. Elle avait bien sûr l’habitude d’obéir, mais jamais à ce type d’ordres !
Bon, comme tu n’as sûrement pas été baisée du cul depuis un certain temps, je me sens dans (...)

dimanche 3 juin 2007
par  Cerah

1 - Une vie d’armée

Lorsque Julie s’engagea dans l’armée, elle n’avait pas idée des choses qu’elle endurerait. Certaines allaient être bonnes, d’autres moins.
Elle était la seule femme dans tout son régiment. Elle se faisait tabasser par les hommes mais résistait toujours. Ils la lorgnaient, l’insultaient même parfois. Toujours, Julie ne bronchait pas, elle encaissait. Elle arrivait à faire presque tout ce que les hommes (...)

lundi 11 septembre 2006
par  Cerah

La chienne

Elle le suivait docilement de près lorsqu’il lui avait demandé d’être forte. Il l’avait emmenée dans leur cave. Elle connaissait l’endroit qui n’était que peu éclairé. Il n’y avait rien à l’intérieur sauf une misérable porte donnant sur leur donjon, quelques vagues choses qui n’attirèrent pas l’attention de Katy, et une porte qui s’ouvre vers l’extérieur. En traversant le donjon, pour aller dans cette cave, (...)

dimanche 21 mai 2006
par  Cerah

Quand la passion n’y est plus

Leur histoire avait toujours bien fonctionné. Tout avait toujours semblé si parfait. Qui plus est, ils s’entendaient mieux que quiconque sur le plan sexuel. Il aimait dominer, elle aimait se soumettre. Si peu de choses semblaient être discordantes, leur vie de couple ne fonctionnait plus du tout.
Peu à peu, il se mit à la délaisser, à l’abandonner. Elle ne savait plus quoi inventer pour raviver la (...)

vendredi 20 janvier 2006
par  Cerah

L’apprentissage

Il n’avait que 35 ans et toute la vie devant soi pour apprendre les agréments d’un tout nouveau monde. Un monde qui lui était complètement étranger jusqu’à ce jour : celui de l’esclavage. *******
C’était à la fin de la guerre que Victor, bel homme robuste, conquérant et avide des plaisirs de la vie et de la gloire, avait découvert une petite ville qui avait semblée survivre à tous les bombardements. Elle (...)

Commentaires récents

27 septembre

Texte très bien écrit qui donne envie de connaitre la suite.
Le début de ce récit D/s de forme épistolaire fait penser aux Liaisons dangereuses.
Bravo à Christine et à Pascal pour ce récit (...)

24 septembre

Comme le dit le Maître : le mari de Sophie prend un risque démesuré. Il ne faut pas jouer avec le feu...
Cette histoire, contée avec la talent de Christine, fait partie de celles que l’on peut relire (...)

9 septembre

Très belle histoire courte, fort bien rédigée. Un enraie réussite et un tete d’écrivain.... (ça nous change de nos cochonneries habituelles... Merci à shiloh

2 septembre

Je ne parviens pas à lire complètement le chapitre 13 : le lien de la zone abonnés aboutit à un message d’erreur :
"404 Page Not Found
Sorry ! The page you requested is unavailable. Please use your (...)

29 août

Cette histoire commence très bien : le récit monte en puissance jusqu’au bout du chapitre, et laisse penser que les chapitres à venir seront au moins aussi (...)

24 août

Un grand merci pour vos commentaires. Pour ma part, il n’y aura pas de suite à cette histoire, libre à ceux et celles qui veulent en écrire un autre chapitre, bon courage à eux.
Bonne journée à (...)

20 août

Ce récit est intéressant. Il constitue en fait une introduction à une histoire de candaulisme mêlé de BDSM, dont la suite reste à écrire.
Frankie prendra-t-il le relais, ou Marsajean et lui écriront-ils (...)
Une excellente histoire qui met l’eau à la bouche pour avoir envie de lire la suite. Un GRAND BRAVO à Marsajean pour ce nouveau récit.

7 août

Roger est-il le mari ou le frère de la nouvelle maîtresse de Tania ?

6 août

Peut-on dire que la morale est sauve ? Il faut alors qu’elle soit bien élastique...
Mais au sein du cadre original du scénario, l’histoire est bien contée. Certes, il ne faut pas être totalement (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur