Hakor


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 28 octobre 2016
par  Hakor

La Maison

— Soyez la bienvenue, Marine, prenez place je vous prie. Je suis Maîtresse Eva, votre référente pour la durée de votre séjour parmi nous.
Marine s’installa sur la chaise que la femme au regard sévère lui désignait. Dans sa combinaison de cuir noir, Maîtresse Eva respirait l’autorité, effet renforcé par son chignon de cheveux blonds qui n’aurait pu être plus strict et son maquillage impeccable.
— Je (...)

dimanche 6 novembre 2016
par  Hakor

La Maison

Marine ouvrit les yeux sur un noir d’encre. Elle mit plusieurs secondes à se souvenir pourquoi elle se sentait si misérable et si endolorie. Elle chassa les souvenirs autant qu’elle le put. Inutile de ruminer sur le passé. Il fallait se préparer à la suite, y survivre. Quelque chose bougea auprès d’elle. Son corps se tendit comme un ressort dans un mouvement de recul involontaire et son crâne heurta (...)

Commentaires récents

29 août

Cette histoire commence très bien : le récit monte en puissance jusqu’au bout du chapitre, et laisse penser que les chapitres à venir seront au moins aussi (...)

24 août

Un grand merci pour vos commentaires. Pour ma part, il n’y aura pas de suite à cette histoire, libre à ceux et celles qui veulent en écrire un autre chapitre, bon courage à eux.
Bonne journée à (...)

20 août

Ce récit est intéressant. Il constitue en fait une introduction à une histoire de candaulisme mêlé de BDSM, dont la suite reste à écrire.
Frankie prendra-t-il le relais, ou Marsajean et lui écriront-ils (...)
Une excellente histoire qui met l’eau à la bouche pour avoir envie de lire la suite. Un GRAND BRAVO à Marsajean pour ce nouveau récit.

7 août

Roger est-il le mari ou le frère de la nouvelle maîtresse de Tania ?

6 août

Peut-on dire que la morale est sauve ? Il faut alors qu’elle soit bien élastique...
Mais au sein du cadre original du scénario, l’histoire est bien contée. Certes, il ne faut pas être totalement (...)
Une excellente adaptation d’un roman parfaitement traduit par Henic. Un grand plaisir de lecture. GRAND MERCI à vous. Sylvain.

1er août

Voici une histoire originale, surtout du fait de l’évolution des relations entre les parties prenantes.

29 juillet

Merci pour vos commentaires. Il est vrai que j’aurais pu commencer par une fessée mais comme l’action primaire se passe dans un manège, la cravache s’imposait.

20 juillet

Le titre résume parfaitement l’histoire.
Le couple décrit est heureux de sa manière de vivre et chacun accepte de servir le plaisir de l’autre selon ses désirs.

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur