Maîtresse pervertie

2
mercredi 7 septembre 2011
par  lÔrye
popularité : 1%
0 vote

La suite est plus difficile à raconter… Car la base de ce qui me fut infligé fut de l’humiliation.
Je préfère prévenir les âmes plus sensibles que la suite est un peu plus… dure. Je savais que cette séance serait basée sur l’humiliation, et j’avais peur, à juste titre, de l’affronter.
Les jours qui ont précédé celle-ci ont été très agités… ou plutôt mes nuits. J’avais une petite idée de ce qui m’attendait… et avais peur de le vivre. Mais une pensée me revenait sans cesse, ou plutôt une remarque que m’avait fait un Maître de valeur. « Un Maître ne doit rien imposer à ses soumis, qu’il ne serait à même de recevoir lui-même ». C’est pourquoi j’ai décidé d’affronter mes fantômes et mes limites pour endurer tout cela.
Le fait que mon esclave soit là, avec moi, à me voir subir les traitements de Maître P m’excitait davantage, je dois bien l’avouer. Voir le désarroi et l’excitation dans ses yeux me donnait la force de me dépasser.
Je fixai donc Maître P avec gratitude et lui obéis avec un calme tout relatif !
Il me conduisit donc sur un lit plus loin, laissant Sophia seule. Il me coucha sur le dos et s’assit sur mon visage, m’obligeant ainsi à lui lécher l’anus… le dégoût était au rendez-vous, mais l’état d’excitation et de trouble dans lequel je me trouvais m’empêcha de me rebeller. Je m’exécutai donc, tentant de laisser mon esprit s’évader vers d’autres pensées.
J’étais dans une bulle. Une bulle que je connais si bien… dans laquelle les mots deviennent impossibles à prononcer, où toute volonté est bannie, ou toute pensée extérieure n’a aucune place.
Je ne me rendis même pas compte que Maître P s’était levé, tant j’étais troublée et honteuse de ce qu’il m’imposait… Pourtant, le pire était à venir… Je réalisai qu’il se trouvait à côté de mon visage, me fixant avec un sourire satisfait et un tantinet sadique, regard que je soutins avec curiosité. Où voulait-il en venir ? Mon esprit tournait dans tous les sens, jusqu’à ce que la lumière se fît ! Je compris ce qui m’attendait et pourquoi il se délectait de ce qu’il me réservait… LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires