On est perdu...

vendredi 7 août 2009
par  Crabou
popularité : 2%
1 vote

Ceci est un récit que j’ai en partie vécu et auquel j’ai rajouté la partie relative à la cravache.

—  Que dirais-tu d’aller prendre un verre en ville ce soir ?
—  Pourquoi pas ?
—  Cela me fera plaisir que tu t’habilles très légèrement, juste une jupe courte et un chemisier.
—  OK

Arrivés en ville, Robert me proposa de jouer un peu.
—  Nous allons demander notre chemin mais avant cela, je voudrais que tu déboutonnes ton chemisier.

Je défis 3 boutons et il me demandant d’en défaire un de plus. Mon chemisier baillait largement, laissant voir ma poitrine nue.

Avisant un homme seul au bout du boulevard Tirou, Robert s’arrête et baisse la vitre de mon côté. Je ne suis pas rassurée, comment va-t-il réagir ?

Robert demande :
—  Pardon monsieur, vous pourriez nous indiquer le chemin de la place de la Digue ?

Nous savions parfaitement que nous étions à moins de 300 mètres de celle-ci.

L’homme se penche et nous explique le chemin en regardant ma poitrine. Il termine est nous souhaitant une excellente soirée avec un grand sourire.
Robert redémarre et fait seulement quelques mètres.

—  Qu’en penses-tu ? Il est sympa et plutôt beau mec !
—  Oui
—  Ouvre complètement ton chemisier et écarte les pans.

Il fait marche arrière et reviens à hauteur de l’homme.

Cette fois, je prends une part plus « active » en fixant l’homme avec un regard coquin et je lui dit

—  Excusez nous mais nous n’avons pas bien compris le chemin

L’homme lui a bien compris, il s’appuie à nouveau sur la portière et commence une nouvelle explication vite remplacée par des commentaires sur ma poitrine.

Robert lui propose :
—  Vous voulez toucher ?
—  Non, Robert, ça me gène.
—  Monsieur a bien mérité une récompense pour ses explications

L’homme me caresse alors les seins
—  Ouvre ta jupe

Maintenant je suis excitée et je ne rechigne pas. Je dévoile mon sexe nu et complètement épilé.

—  Ça vous dit de venir prendre un verre avec nous,
—  Oui. Il y a justement un endroit sympa sur la place de la Digue
—  Comment vous appelez vous ?
—  Jacques.

Dans le café, nous montons directement à l’étage. Jacques m’a fait le précéder dans l’escalier pour mieux admirer mes fesses pendant la montée. A l’étage, il règne un éclairage tamisé et un ensemble de canapés et petits fauteuils invitent à se prélasser tendrement. Quelques couples se bécotent d’ailleurs. Ma jupe courte et mon chemisier fermé à peine par 2 boutons attirent quelques regards... LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Crabou
mardi 15 mars 2011 à 22h25 - par  Crabou

Si rassurez vous. J’ai un autre récit en préparation mais il faudra encore attendre un peu car je manque de temps pour le moment.
Merci de vous intéressez à mes récits.

Logo de kingliart
dimanche 13 mars 2011 à 08h26 - par  kingliart

Alors Crabou....? Pas de nuit torride à nous raconter ? Dommage, dommage, ce petit récit était fort prometteur.