1- Nathalie etudiante

mardi 13 janvier 2009
par  nathykara
popularité : 2%
1 vote

Je me prénomme Nathalie, je suis une jeune étudiante de 19 ans cela fait deux ans que je suis des cours d’économie politique dans une grande ville universitaire française.

On me dit mignonne, pas un top modèle mais les garçons de tous âges s’intéressent à moi.

Cependant je n’ai pas beaucoup d’expérience, en effet je suis devenu femme à 17 ans comme beaucoup dans une fête estudiantine ou l’alcool aidant j’étais moins farouche et ai cédé à un jeune étudiant de médecine, mais je n’ai pas renouvelé de rencontre rapprochée depuis ce jour là.

Des résultats médiocres, trois échecs au permis de conduire et quelques écarts de budgets ont fait qu’il ne m’est restée que la bourse du C,R,O,U,S et l’,A,P,L pour subvenir à mes études, une brouille idiote avec la famille mais lourde de conséquences pour mon porte monnaie.

Le propriétaire me relançait déjà depuis deux semaines pour le retard de loyers, E,d,f menaçait de couper le compteur il fallait que je trouve une solution.

Surfant sur internet sur un forum féminin je lis les aventures d’une certaine Jessica qui se vantait d’arrondir ses fins de mois assez facilement tout en s’amusant et en prenant beaucoup de plaisir,
J’entrais en contact avec cette internaute et elle m’expliqua sa façon de faire, les pièges à éviter et quelques trucs pratiques, en deux mots « escort-girl ».

Lui ayant avoué mon manque d’expérience elle me conseilla un truc assez facile pour en avoir rapidement, en effet dans notre ville nous avons des clubs libertins et certains soirs l’entrée est offerte aux femmes, ce milieu très courtois est l’endroit rêvé pour apprendre et apprécier et il est aisé de trouver des initiateurs et initiatrices.

Après une nuit de réflexion mon passage à la boîte aux lettres me décida, j’allais franchir le pas, un passage devant un club échangiste pas trop éloigné de chez moi me permit de savoir que le soir même l’entrée au club était offerte aux femmes, je passai mon après-midi à me préparer, épilation,
maquillage, coupe de cheveux, choix de la tenue.

En début de soirée me regardant dans le miroir j’étais satisfaite, je voyais une jeune femme sexy vêtue d’une simple robe à bretelles rouge arrivant à mi-cuisses avec bas et escarpins, suivant les conseils de Jessica je ne portais aucun sous-vêtement accessoire inutile pour mon initiation.

J’attendis fébrilement 22 heures, me posant milles questions à savoir si j’allais réussir mon apprentissage, il est vrai que Jessica et internet m’avaient déjà bien débroussaillé le terrain restait la pratique à assimiler avec j’espérais du plaisir.

Lorsque j’arrivais devant le club j’étais précédée de trois couples bien mis et qui conversaient joyeusement, surement des habitués , très galamment ils me laissèrent passer et lorsque la personne à l’accueil me refusa l’entrée, car je ne faisais par partie du club, devant ma mine attristée ils se proposèrent de m’inviter car cela était possible dans le règlement.

J’acceptai avec enthousiasme, de plus ne connaissant personne cela me permettait d’avoir des chaperons. Une fois installés dans une petite alcôve nous nous sommes présentés et me sentant en confiance je leur ai avoué le but de ma venue dans ce lieu. Les trois femmes applaudirent en cœur et vu le sourire des hommes j’ai compris que j’avais trouvé mes professeurs.

Nous trinquâmes à mon initiation, je fût l’objet d’une discussion acharnée entre les femmes et les hommes à savoir qui allait commencer mon éducation, ce furent les femmes qui eurent le dernier mot, la première partie de la soirée les hommes seront spectateurs pendant que Mesdames m’initieront aux plaisirs saphiques et la deuxième partie Messieurs m’initieront aux plaisirs de la queue et pour le final un feu d’artifice de corps mélangés était programmé.

Nous avons changé de salon pour une alcôve avec une estrade centrale bien éclairée et entourée de divans,

Ma courte robe ne fut pas un obstacle à mes trois amies, ma bouche happée à tour de rôle par des baisers brûlants, ma poitrine caressée, pétrie, tiraillée, sucée, aspirée pendant que des doigts fouineurs sondaient mon minou détrempé et mon anus palpitant.
Mon clitoris était l’objet de beaucoup d’attentions, des doigts, des langues s’en occupaient et je ne fus pas longue à découvrir la jouissance à plusieurs reprises,

Ce doux moment passé je fus mise à contribution et avec beaucoup de douceur et de tact je rendis à chacune les caresses reçues, nous étions en nage.

Un court passage aux douches et me revoilà au centre de la pièce mais maintenant entourée de trois messieurs biens virils la queue bien bandée du spectacle précèdent,

De courtes explications et ma jeune bouche entreprit sa première fellation sous les conseils avisés de chacun.
Les minutes passant je m’améliorai et le feu d’artifice de sperme me surprit et avalai tout, trois belles éjaculations pour une première, je pus constater les différences de goût et de consistance et cela me plut,

Les six mains sur mon corps me faisaient vibrer, je les suppliai de me prendre je n’en pouvais plus, les uns après les autres dans différentes positions que je pus apprendre et sentir les différentes pénétrations m’ont fait jouir, toute alanguie je ressentit la première sodomie sans douleur, ils m’avaient divinement bien préparée, mon petit cul fut à la fête car parés leur passage individuel j’eus droit à mes premières doubles pénétrations.

Quelle sensation de se sentir remplie par ses deux orifices, quel plaisir j’eus plusieurs orgasmes,
« Merci Jessica » je pensais entre deux plaisirs sans compter que ma bouche ne fut pas épargnée je les satisfaisais tous,

Vidée, heureuse, je sentis les femmes nous rejoindre et tout s’accéléra, je perdis un peu pied ne sachant plus très bien avec qui je faisais quoi et qui me faisais du bien.

Le club devant fermer et étant épuisée, Cloé et Gérard me prirent sous leur aile protectrice, ils m’ont ramenée chez eux et nous avons fini la nuit ensemble, très calmement, je me suis endormie dans la voiture.

Le lendemain matin une douce caresse me réveilla Cloé me caressait pendant que Gérard apportait le petit déjeuner, une fois rassasiés un gros câlin monopolisa la matinée puis le maître des lieux partit travailler et je restais avec sa femme.

De confidence en confidence je lui avouais mon projet, elle me mit en garde sur les risques et me proposa de contacter une de ses amies qui tient une agence d’hôtesses.

Rendez-vous fût pris


JPEG - 12.6 ko



Commentaires

Logo de vincent2113
mercredi 14 janvier 2009 à 21h24 - par  vincent2113

j’ai beaucoup aimé le récit et c’est tres bien écrit. félicitation Nathalie !
J’ai hate de lire la suite...
Amicalement.

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur