Cornes complices (3)

Chez Claude
jeudi 29 janvier 2009
par  Isatitou
popularité : 2%

Dans la chaleur étouffante de ce début d’après-midi d’été mon Isabelle vogue vers Claude. Rayonnante de joie, superbement décolletée dans ce petit débardeur en coton fleuri, une fine jupe blanche qui à contre jour dévoile son string, comme elle est belle ! Et moi, allongé nu sur le canapé, dans la pénombre du salon, je bande déjà comme une bête de somme ! Quatorze heures et trente minutes, elle sonne à sa porte.

« -Bonjour Claude. »

« -Bonjour Isabelle. Ho ! Tu es ravissante. Mais tu dois avoir soif avec cette canicule. »

« -Oui mais embrasse-moi d’abord. »

Ils s’enlacent passionnément. Claude pose ses mains sur les fesses d’Isabelle et l’attire à lui. Déjà elle sent contre son pubis une belle envie. Hum ! Moi aussi j’ai une belle queue dure. Que c’est bon de sentir poindre au-dessus de ses oreilles une jolie paire de cornes !

« -Alors ce verre d’eau fraîche que tu m’as promis ? »

« -Ho oui ! Cet été torride, toi encore plus, cela donne chaud et soif. Suis-moi. »

« -Ces toiles dans ta montée d’escalier c’est toi qui les as peintes ? »

« -Oui bien sur. Te plaisent-elles ? »

« -Certaines, comme ces paysages provençaux ou ces belles femmes nues, oui beaucoup. Les autres plus abstraites j’avoue que je ne capte pas ! »

« -Cela dépend de mon humeur ou de mes modèles. Viens te désaltérer je t’expliquerai. »

Claude verse dans une chope, un tiers de whisky, une brassée de glaçons et deux tiers de coca : le pécher mignon d’Isabelle. Elle boit une petite goulée puis tend le verre à Claude. Il pose ses lèvres sur l’empreinte de rouge à lèvres de ma belle et sirote une petite lampée. La chope voyage à tour de rôle, de lèvres en lèvres, et se vide peu à peu. Puis les amants chavirent dans les bras l’un de l’autre. Oh ça devient chaud ! J’ai soif ! Je me relève du canapé pour aller chercher une bière dans le frigo précédé de mon sexe tendu à l’horizontale.

« -Claude, que c’est bon de se désaltérer avec toi ! Et alors ces explications ? »

« -Isabelle, veux-tu poser pour moi ? »

« -Nue, comme sur les tableaux ? »

« -Oui et dans ma chambre. »

« -Tu es sûr que c’est pour peindre ? » LIRE LA SUITE

FIN

Précédent


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires