Paladin


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 17 janvier 2004
par  aramis

Hôtel des libertins

I - L’hôtel des libertins
« Hôtel des Libertins ». Le nom était accrocheur, mais s’expliquait, sans doute, par la plaque, apposée à la façade, qui indiquait qu’il s’agissait d’un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle. En dehors de ça, c’était une belle bâtisse blanche, bien entretenue, avec de grandes fenêtres, surmontées de têtes sculptées, faunes, hommes barbus, femmes à l’allure de déesses antiques. (...)

jeudi 7 juillet 2005
par  aramis

Conte de fesses

Dans un pays et une époque qui n’étaient pas, finalement, très éloignés des nôtres régnait Wanda, la reine noire. Elle avait épousé le roi vieillissant et veuf de ce pays, qui n’avait guère de charisme ni d’habileté pour gouverner. Par ce mariage, elle avait pris la direction du royaume qu’elle menait d’une main de fer dans un gant de soie. D’une beauté fascinante et ténébreuse, la relation qu’elle (...)

mardi 6 juillet 2004
par  aramis

Fairy érotique (1)

1. Trois amis
Réveillé par la lumière, Hervé était sorti le premier de la tente. Il était neuf heures et le soleil d’été inondait le coin de nature où ils avaient passé la nuit. Après avoir mis le réchaud en marche pour le café, il contempla devant lui l’igloo de toile qui se dressait juste au centre du cercle de pierres levées. C’est lui qui, la veille, avait eu l’idée de l’installer là, par fantaisie ! (...)

vendredi 23 décembre 2005
par  aramis

Conte érotique de Noël (1)

Un jour cotonneux, grisâtre, était levé depuis peu lorsque je me posais près de la maison. Enfin de retour chez moi ! Je jetais un coup d’œil sur la ville que je surplombais. Ce matin, le plus joyeux de l’année, dans tant de foyers, était le plus glauque pour moi. J’étais fatigué de mon travail de la nuit et de l’alcool que j’avais ingurgité pour me donner du courage. Nauséeux, j’ouvrais ma porte pour (...)

vendredi 9 juillet 2004
par  aramis

Fairy érotique (2)

3. Hervé Hervé arrêta sa promenade du matin au bord d’un petit étang. Il n’avait pas la tête à ça, c’était Carine Beaumont qui occupait ses pensées et le fait de parcourir le sentier au pas de course ne le défoulait pas. Il s’était réveillé le sexe érigé, pensant à elle et la présence de ses deux amies à côté de lui l’avait empêché de se masturber. Les mouvements de sa main dans son duvet, sous cette tente (...)

lundi 26 décembre 2005
par  aramis

Conte érotique de Noël (2)

Marie-Noëlle me désigna un grand tas de peluches de toutes sortes, dans un coin. — Tiens : là, on va être bien ! C’était vrai : débarrassés de nos manteaux, nous nous roulions dans cet amoncellement moelleux et duveteux, sur des ours, des lapins, des écureuils, bruns, roses, bleus… (Et dire que mon père ne m’avait jamais donné, dans ma plus tendre enfance, d’autres doudous qu’un petit martinet de cuir, (...)

vendredi 16 juillet 2004
par  aramis

Fairy érotique (3)

4. Florence
Une immense solitude pesait sur Florence. Se réveiller isolée en pleine nature, sans ses amis ! C’était un usage bien établi depuis longtemps, eux se levaient assez tôt et elle dormait jusqu’à 11 h. Mais toujours ils se trouvaient là quand elle surgissait de la tente, les yeux encore gonflés et l’accueillaient avec des plaisanteries plus tendres que méchantes. Ce matin, personne, même pas (...)

mardi 3 janvier 2006
par  aramis

Conte érotique de Noël (3)

Nous étions à nouveau dans le traîneau, qui, pour la première fois, était reparti pour une seconde course, diurne celle-là. — Tu as le même don que moi, expliquais-je à Marie-Noëlle, pour connaître la vie des mortels, ton père aussi… Je veux pas le critiquer, mais bon… il est pas toujours très… enfin, je veux dire, je sais qu’il a beaucoup de boulot, mais disons que… — Ouais, je sais… Le vieux à une (...)

lundi 19 juillet 2004
par  aramis

Fairy érotique (4)

5. A la cour de Faërie
Ils se retrouvèrent dans cette étrange salle du trône. Les fées les y avaient amenés par la voie des airs. Le palais était creusé à l’intérieur d’une colline, à même la pierre. De larges fenêtres laissaient entrer un flot de soleil. La pièce était immense et remplie de diverses créatures, de toute taille (de quelques centimètres à prés de deux mètres) de tout aspect : si la plupart (...)

mercredi 28 juillet 2004
par  aramis

Fairy érotique (5)

7 . Florence à la cour de Gelfen
Pendant que des palefreniers s’occupaient du char et des chevaux, Gelfen attacha une chaînette à l’anneau qui ornait le collier de Florence. Il la tira ainsi à l’intérieur du palais. À l’entrée, des soldats, de même type physique que leur roi, décroisèrent leurs lances pour les laisser entrer. Devant Florence ils firent quelques réflexions dans une langue qu’elle ne (...)

mardi 3 août 2004
par  aramis

Fairy érotique (6)

10. Quatuor
Après un bain dans un lac souterrain, aux eaux chauffées par les salamandres, esprits du feu, ils s’exposèrent, toujours nus, sur une terrasse à flanc de colline. Ils étaient étendus sur de grands lits, Isuldé, Albor, Cécile et Hervé. Des sylphes et sylphides, beaux esprits aériens, planaient au-dessus d’eux en jouant une musique sereine et joyeuse. Ils descendaient vers eux de temps en (...)

samedi 14 août 2004
par  aramis

Fairy érotique (7)

13. La rencontre
-- Ça valait bien le coup de s’habiller en Peter Pan pour se retrouver aussi vite à poil ! marmonna Hervé. Ils étaient Cécile et lui nus à nouveau, à genoux, entrain d’attendre à un carrefour. — C’est le rituel pour être emporté par Gelfen, quoique Florence ne semble pas en avoir eu besoin. Mais ce n’est que comme ça que l’on peut la retrouver. Soudain le vent se mit mugir. Des éclairs (...)

Commentaires récents

28 novembre

Voilà un retour en fanfare qui annonce des suites délicieuses. Si Luke nous donne une histoire du même niveau que « Laure, première soumission », (...)

25 novembre

Un bien beau récit, qui s’achève délicatement.
Je partage l’enthousiasme de Sylvain de Perry, y compris pour la photo qui accompagne cette conclusion (...)

20 novembre

Ca y est ! Le lecteur l’attendait depuis... un siècle ! Outre la photo de la sublime croupe qui accompagne le final de ce récit, les trois dernières (...)

16 novembre

Certes, le patron est un salaud.
Mais l’histoire, quoique très orientée, est variée et attire le lecteur jusqu’au bout... Bout d’une première partie, (...)

11 novembre

Vu son état, je suis certain qu’elle ne répondra pas à vos excuses. Vous me donnes une bonne occasion pour la punir.... je vous en (...) Un texte conforme à ceux que l’auteur a déjà publiés sur ce site : plutôt dur, efficace, avec une volonté de déshumanisation de l’esclave (les 3, en (...) Un texte bref qui constitue presque un inventaire des constituants du BDSM « soft », un peu à la manière de Fatum, c’est à dire de façon plutôt (...)

10 novembre

J’aurais dû mettre cela en note liminaire : ce texte est très dur et cruel, pas du tout fait pour des personnes sensibles (...)

8 novembre

Pôvre 69 ! Je l’avais complètement oubliée. Dont acte ! Avec mes excuses auprès d’Elle. Sylvain. Ah, Ah ! Merci, Sylvain de vos bons mots. Mais vous avez raison. C’est mon premier texte depuis très longtemps. Mais je vais vous avouer un secret (...)