Mad


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 13 février 2008
par  Mad

La passion de Noémie

Une larme coulait de ses beaux yeux noisette. Une mèche de ses cheveux blonds, échappés de sa coiffure, se promenait sur son visage a la peau habituellement pâle, mais qui pour l’heure s’ornait de délicates rougeurs, dues autant à la honte qu’à l’étrange chaleur qui envahissait son bas ventre. Ses lèvres, sensuelles et charnues, étaient serrées dans l’attente du prochain coup de badine. Le buste étendu (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Commentaires récents

24 janvier

La suppression des pages 13 à 20 de la première mouture allège considérablement le récit, le rend plus accessible. Kate est très, très obéissante, (...) Une histoire qui mérite d’être connue : un scénario original, bien conté, tout à fait dans le ton de rdf et sans brutalité inutile, bref, un texte très (...)

21 janvier

Les affaires se corsent ! On est dans un environnement assez classique de début de soumission mais Luke mène ça bien et c’est agréable à lire. Si ce (...)

17 janvier

La montée en puissance est rapide, c’est le moins que l’on puisse dire !
Un vrai regret cependant : l’héroïne est (beaucoup) trop (...)
Le Bougre nous gratifie d’une suite tout à fait agréable à lire, merci ! Un regret toutefois : le deuxième chapitre est beaucoup moins fourni que le (...)

16 janvier

Le traitement du majordome paraît surprenant, il faudra voir comment se déroule son séjour chez Julien.

14 janvier

Voilà une bonne introduction pour un nouvel auteur chez « rêves de femme » : une histoire bien menée, avec d’étonnantes découvertes qui maintiennent le (...) Ouais je suis assez d’accord, il est bien traduit. Le fait que le texte ne soit pas vraiment pornographique si ce n’est par un passage assez bref, (...)

8 janvier

« Ach ! L’humour ! C’est ce que je préfère avec l’infanterie et les pieds-paquets ! » (in « Papy fait de la résistance ») Il est vrai que ce texte peut (...)

6 janvier

GRAND BRAVO à Henic pour cette EXCELLENTE traduction. J’ai attaqué ce récit en m’attendant à de la soumission féminine. De soumission point. Les 10 (...)