Edmond Dantes


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 3 décembre 2017
par  Édmond Dantès

De l’art équestre

Jadis et naguère
« Les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa »
À nos femmes, à nos chevaux, et à ceux qui les montent…
Il est faux de dire que cet homme vous plaisait. Non, il vous attirait. Tout simplement, presque bestialement. Son odeur, sa peau, tout en lui vous attirait. Peut-être parce qu’il n’était pas maniéré comme les hommes de la ville. Et vous rêviez qu’il vous pénètre violemment, qu’il (...)

mardi 24 octobre 2017
par  Édmond Dantès

La chamade

« J’ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres. » Pour Gabrielle et son double…
Ses professeurs lui avaient souvent parlé du pouvoir des mots. De cette force silencieuse, de cette autorité rassurante qu’ils pouvaient porter. Bien sûr, elle n’y avait pas cru. On ne croit jamais ses maîtres ; on a tort. Elle avait donc grandi loin de ces pages remplies de mots qui ne lui (...)

dimanche 17 septembre 2017
par  Édmond Dantès

Danse

Vous avez commencé à danser, d’abord timidement. Vous étiez un peu gênée d’être nue devant moi, qui, allongé sur le lit, détaillait chaque partie de votre corps, s’attardant sur vos seins qu’ornaient de magnifiques pinces. Mais très vite, prise par la musique, par la volupté du moment, vous vous laissez aller et ce fut la Salomé que l’on connaissait qui dansât. Belle, désirable, votre corps appelait le (...)

samedi 5 août 2017
par  dantes

Les corps à venir

« Et nous avons des nuits plus belles que vos jours » Pour Claire et son double…
I- Elle opta pour les dentelles d’un rouge coquelicot…Ne l’ayant pourtant jamais rencontré, elle présumait un adversaire sérieux. L’atmosphère était moite, alors qu’elle s’avançait dans cette ruelle, le satin de sa robe collait contre ses cuisses... Elle avait toujours aimé se promener ainsi, entre chien et loup, à l’heure où (...)

Commentaires récents

20 juillet

Le titre résume parfaitement l’histoire.
Le couple décrit est heureux de sa manière de vivre et chacun accepte de servir le plaisir de l’autre selon ses désirs.

17 juillet

Un EXCELLENT récit de Marsajean. En tant qu’amateur de fessée, Elle aurait pu commencer par cela avant d’utiliser la cravache, mais cela n’affecte en rien la parfaite qualité de la narration, ni le (...) Henic nous livre un excellent traité de la domination féminine. GRAND BRAVO pour ce récit. Sylvain.

13 juillet

Un nouvel auteur mérite d’être dignement accueilli car il est une source potentielle de renouvellement. Cependant, cette qualité ne suffit pas à être d’emblée exempt de critiques. N’ayant pas pu lire la (...)

12 juillet

Une idée originale traitée de manière à mettre l’eau à la bouche et des picotis ailleurs.

6 juillet

La mise en scène est remarquable, on s’y laisse prendre et le résultat est à la hauteur de la surprise finale.

18 juin

A ce niveau-là, le consentement est vraiment limite. Difficile de comprendre ce mari qui prend plaisir à faire abimer sa femme par d’autres...

13 juin

Voilà qui est gentil : reprendre cette histoire qui s’interrompait à peine commencée, alors qu’elle était prometteuse.
Surtout, ne vous arrêtez pas en si bon chemin (...)

9 juin

On est là très loin des jeux entre adultes consentants.
Plus exactement, le mari volage en sort d’une manière particulièrement lâche. Ce n’est pas un Maître aimant, juste un salaud méprisable.
Cela dit, (...)
Comme souvent, il semble qu’il y ait plusieurs niveaux de lecture envisageables.
Au premier abord, une belle histoire où l’humanité l’emporte sur la barbarie, et ce qui pourrait être de l’amour peut (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur