KIDNAPPING ET SOUMISSION

TOME XI et FIN
jeudi 22 septembre 2016
par  manumaitre
popularité : 1%
4 votes

Une épreuve particulière

« J’ai mal dans la poitrine. » dit timidement Lola.
« Ca passera rapidement ! » répondit sèchement Maîtresse Aurore.
« Et de toute façon, j’avais carte blanche de la part de ton Maître. Si tu veux te plaindre, adresse-toi à lui directement. Mais souviens-toi de la séance que vous avez eue toutes les trois lorsque Sweet Pussy lui avait dit qu’il était brutal….Tu veux encore y goûter ? »
Le silence de Lola fut sa seule réponse.
« Je te laisse entre les mains de N°1 et Sweet Pussy qui vont prendre soin de toi. Elles vont aussi te coiffer suivant l’idée du Professeur Van Ribien. Tu seras belle comme ça !!! Reposez-vous car Maître Tumba arrive dans une semaine et c’est bientôt les 10 ans de notre petit club donc ce sera la fête pour nous mais aussi pour vous. Vous allez déguster et j’ai une surprise pour vous, elle est en train de se construire dehors et Maître Alexandre aussi en a une !!! »
Maîtresse Aurore sortit de la chambre et ferma la porte à double tour. Les trois esclaves se regardèrent et commencèrent à s’interroger sur la teneur de cette surprise. En y pensant, N°1 et Sweet Pussy avaient bien entendu des engins qui terrassaient, des martellements et autres bruits de chantier mais n’y connaissant rien en bâtiment, elles n’y prêtèrent guère attention.
Maître Tumba arriva le lundi suivant en fin d’après-midi. Après les salutations de rigueur, Maîtresse Aurore allait montrer à Maître Tumba les aménagements réalisés depuis sa dernière venue quand Maître Tumba lui posa une question :
« Vous ne me donnez pas de nouvelles de ma Lola, se porte-t-elle à merveille ? »
« Oui comme un charme. Allons voir votre esclave, nous visiterons le chantier après. »
Ils se rendirent vers la chambre dans laquelle se trouvaient les trois esclaves dont Lola. Maître Tumba suivant Maîtresse Aurore et la regardait marcher dans ses boots à hauts talons qui galbaient merveilleusement ses jambes. Elle ouvrit la porte de la chambre et vit alors un spectacle auquel elle ne s’attendait pas : N°1 léchait la chatte de Lola, pendant que Sweet Pussy ramonait de ses doigts gantés de latex le cul. Sa main s’enfonçait complètement dans son fondement et ahanait de plaisir. Le plaisir des esclaves avait couvert le martèlement des talons de Maîtresse Aurore et l’ouverture de la porte. Toutes trois furent surprises.
« Vous ai-je autorisé à vous donner du plaisir ? J’avais demandé de vous reposer car votre semaine sera dure ! Vous allez payer cher votre incartade ! »
Maître Tumba resta silencieux et attendit que Maîtresse Aurore en ait terminé avec ses reproches. Dès qu’il en eut l’occasion, il prit la parole.
« Alors Lola, en pleine forme, je vois ! »
« Pas trop Maître. »
« Mais tu as de nouveaux nibards et une nouvelle coupe de cheveux, ma salope. Viens ici me les montrer plutôt que de gouiner ! »
Lola se leva et s’approcha de son Maître. Maître Tumba lui tâta les seins. Lola eut un mouvement de recul sous la douleur. Son Maître leva un doigt réprobateur. Lola se laissa faire et se crispa sous les caresses, loin d’être tendres, de son Maître. Maître Tumba de ses mains fit pivoter le corps de son esclave pour observer ses seins de profil. Ses tresses multicolores virevoltèrent dans l’air.
« Et les fesses tatouées en plus. Ca va me coûter combien tout cela Maîtresse Aurore ? »
« 10000 pour les seins et 2000 pour les tatouages. J’avais carte blanche n’est-ce pas et avec ce que vous avez fait subir à mes deux esclaves, vous me deviez bien ça ! »
« Oui Maîtresse Aurore, vous avez parfaitement raison. »
« Fini pour aujourd’hui les papouilles, demain vous aurez votre surprise bandes de petites merdes ! »
Maîtresse Aurore prit les trois colliers qui pendaient à la tête de lit et les posa au cou des trois esclaves et rétrécit la longueur des chaînes.
Les trois esclaves furent enfermées dans leur chambre et discutèrent à bâton rompu de cette fameuse surprise. La longueur des chaînes les obligeait à rester allongées. Elles s’endormirent quelques minutes plus tard.
Le lendemain matin, c’est Maître Tumba qui vint les réveiller. Après les avoir libérer de leur collier et fait leur toilette, elles furent diriger vers le jardin du manoir. Maîtresse Aurore les attendait tout de noir vêtue la cravache à la main, une valise à ses pieds.
« En position d’inspection, les petites merdes ! » Cria Maîtresse Aurore en indiquant de l’index l’endroit, ce qui surprit N°1 et Sweet Pussy qui croisèrent leur regard, inquiète du ton de l’ordre qu’elles venaient de recevoir.
Les trois esclaves se mirent en position, à genoux, jambes écartées, mains sur la nuque, seins projetés en avant. Elles firent face à un genre de bassin en béton venant d’être terminé il y a peu. Au fond de ce bassin se trouvait trois engins métalliques fixés sur un plancher bois ou plutôt trois palettes assemblées. Un câble fixé à un palonnier équipé de quatre chaînes fixées aux quatre coins du plancher courait jusqu’à la grue qui se trouvait à côté du bassin, conduite par Grégoire. Il fit tourner son treuil et le plancher s’éleva dans les airs. Grégoire déposa sa charge non loin des trois esclaves qui virent alors de plus près les pièces de métal. Sur une platine fixée à la palette se trouvait l’engin métallique. Les engins n’étaient pas tous à la même hauteur du plancher bois. Les trois esclaves virent les plugs qui se trouvaient juste au-dessus du pied fixé à la palette. Leur nom était inscrit sur le dossier de chaque engin.
« Debout et lubrifiez-moi ces plugs qui vont aller combler vos trous à bites. » LIRE LA SUITE




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur