Au cinéma 7

lundi 1er juin 2015
par  bruno02
popularité : 1%
7 votes

Le lendemain matin, je suis réveillé par un léger balancement. Ouvrant les yeux je me rends compte que c’est Kriss qui est entre les cuisses de ma femme qu’elle a bien écartées, il est tranquillement en train de la bourrer de bons coups de bite. M’asseyant dans le lit, j’observe kriss qui se tourne vers moi et me fait un clin d’œil ;
— La journée commence bien mon lapin, n’est-ce pas ?
— Euh euh, oui hummm !!!
Les couinements de Thérèse augmentent avec la cadence du coït, et bientôt ce sont des miaulements et des rugissements qui sortent de la bouche de ma femme !!!
— Ouiiii hummm oh ouiii oh c’est bon !!!!ohhhh ouiiiii ahhhhhhh !!!
Elle jouit bruyamment et je vois son bassin qui vient au- devant des coups de bitte ; puis c’est au tour de son amant de râler. Il vient de décharger en elle ; il se retire doucement du vagin de ma femme qui reste béant et rouge, trempé de secrétions vaginales et de sperme ; un petit signe du mâle
- – Allez viens mettre ton bec sous mon sexe, tu vas avaler ce qui sort, ensuite tu nettoieras ma queue bien à fond.
Sans moufter je m’exécute ouvrant grand la bouche juste sous le con de Thérèse, je vois deux doigts de Kriss en cuillère qui vient chercher les jus gluants et me les fait couler en bouche … je sens mon visage qui rougit et la zézette qui redresse, ça coule dans ma gorge ;humppfff slurp.. j’avale le tout !
— C’est bien… Au tour de ma bitte maintenant lèche la bien, je sais que tu aimes ça !!!
— Slurp gloup slip slip.
Je lèche, je suce sa grosse queue encore raide et toute mouillée de la cyprine de mon épouse
- – Voilà, c’est bien, je vais prendre une douche, pendant ce temps habillez-vous. Toi Thérèse un corsage et une jupe pas trop longue, pas de sous tif pas de culotte, toi Bruno, un tee-shirt et un pantalon, pas de slip. Ce sera votre tenue , plus de sous-vêtements à moins qu’on ne vous le recommande, parfois c’est sympa de se faire déculotter n’est-ce pas mes chéris ?hihi, pour vous pas de douche, vous êtes bien comme ça, ça ne me déplait pas que Thérèse sente un peu la chatte , Bruno va nous faire un café et nous attendrons la visite de Marylène, elle a hâte de savoir comment s’est passée ma nuit d’amour avec sa sœur et son beau-frère, je lui ai envoyé quelques séquences photos et elle a apprécié, surtout Bruno qui mange la merde de Thérèse, hihi ça lui a donné des idées !!!
Nous prenons le café, ma femme sur ordre de Kriss garde ses genoux ouverts .
— Tu devras toujours garder cette position, lui indique Kriss, il sourit , c’est un classique de la soumission féminine …
Je frissonne en pensant que mon épouse ne porte pas de culotte et avec cette jupe plissée genoux ouverts, il ne faut pas que quelqu’un regarde de trop près entre ses jambes !!!
Vers 9h un petit coup de sonnette, je vais ouvrir, ce st ma belle- sœur, Marylène, les yeux brillants souriante,
— Alors mon cocu, tu as passé une bonne nuit ?
— Euh oui !!!
Elle entre, va embrasser Kriss, sur la joue, il en profite pour tourner son visage et ses lèvres se posent sur celle de Marylène qui ne lui refuse pas, ils se roulent une pelle qui dure une bonne minute, je vois ma femme qui fait une frôle de tête ! Amusée, sa sœur lui murmure
— Ne sois pas jalouse tu vas voir tu ne vas pas manquer de bite !
— Alors, demande Kriss, quel est le programme, tu m’as dit que tu avais des idées amusantes ?
— Nous allons nous rendre chez une copine qui tient un magasin de fringues, j’ai pensé à habiller Thérèse en pute, et son cocu en fille, puisqu’il suce comme une fille !!!
— Bonne idée, on pourrait le fringuer aussi en pute ?
— J’ai plutôt pensé en fillette, en faire une Sissy, du rose, robe rose culotte bouffante rose socquettes blanches, tu vois le genre, elle va être mignonne tout plein !
— Excellente idée, décidemment tu as toujours de l’imagination, ça va être intéressant, et se tournant vers moi :
— N’est- ce pas ma brunette ?
— Ben euh je ne sais pas (je suis tout rouge) Marylène, tu exagères, tu ne vas pas me faire ça vraiment quand même ?
S’esclaffant bruyamment,
— Tu vas voir si tu ne vas pas être une vraie sissy, au moins le week-end pour commencer, et ne la ramène pas parce que tu pourrais être puni !
Baissant la tête je reste coi !
— Allons-y !
Nous sortons, Marylène derrière avec Thérèse, les deux sœurs ensemble et moi à coté de Kriss ; Mary lui indique la route et nous arrivons dans une petite rue commerçante ; pas trop de monde ce matin nous nous garons facilement, on entre dans la magasin après avoir jeté un coup d’œil à la vitrine dans laquelle quelques mannequins proposent des fringues colorées. C’est bientôt l’été, et Marylène flashe sur une petite robe rouge portée par un mannequin souriant assis sur une chaise et qui laisse voir un maillot de bain ;aussitôt la patronne vient vers nous, souriante, elle connait Marylène !
— Bonjour ma chérie !!! Alors tu nous amènes ta grande sœur et son gentil mari ?
Son sourire semble un peu ironique, et j’imagine qu’elle a déjà mis sa copine au courant ;
— Bonjour Thérèse, oh j’ai bien reconnu les jolis yeux, les mêmes que Marylène, et qui sont ces jolis messieurs ?
— Je te présente Kriss, le nouvel amant de ma sœur, et voici Bruno, son mari, mais on dit plus couramment son cocu !!!
Je deviens rouge comme une brique, Thérèse parait quand même un peu gênée de voir cela déballé de la sorte ;
— Ah parfait, je comprends mieux ce que tu m’as demandé maintenant !!! Pour Thérèse pas de problème j’ai ce qu’il faut en lingerie sexy mais plutôt en lingerie d’intérieur, body, nuisettes, etc. pour la sortie, bien sûr porte-jarretelle et bas résille couture etc., mais je vais bien trouver une jolie robe fendue ou bien décolletée, voire les deux !!!par contre pour le mari...elle se reprend, euh je veux dire le cocu…
Mary et Kriss se regardent en souriant :
— Bravo vous comprenez vite !!!
— Merci, oui je disais pour la sissy il va falloir que je commande, c’est un peu particulier mais je vais avoir !!! Par contre il va me falloir les mesures justes aussi bien pour Thérèse que pour son hummm cocu !!!
— Et bien ce n’est pas gênant prend toutes les mesures que tu veux !
— Oui parce que si vous avez les mêmes yeux Thérèse et toi, vous n’êtes pas tout à fait pareilles !
— Oui ma sœur a un plus gros cul et des petits nichons, hihi ! Au fait Vanessa, j’ai vu en vitrine une jolie robe d’été qui serait bien pour Thérèse !
— En fait il s’agit d’une robe de plage qui se porte avec un maillot de bain ; la fille met ça par-dessus son maillot elle arrive à la plage elle l’enlève et hop elle peut se baigner sans se changer, ensuite elle se fait sécher et elle remet sa petite robe ainsi elle peut retourner en vile ou au resto si elle veut, elle est habillée, enfin pour les vacances !!!
— On peut lui en essayer une ?
— Bien sûr, on va essayer du 42 ça devrait lui aller ; la cabine est juste derrière vous !
— Oh pas besoin, on va lui essayer ici dans le coin, il faut que nous puissions tous voir ce que ça donne !
— Comme vous voulez il n’y a personne, voilà la robe !
— Ben allez Thérèse essaye la !
Ma femme se tourne d’ un coté, de l’autre...
— Euh, je fais comment ?
— Ben enfin Thérèse déshabille-toi tu ne vas pas essayer la robe par-dessus tes vêtements, non ?
— Mais, euh c’est parce que je n’ai rien en dessous !
Kriss se marre doucement, il est au courant et probablement que Mary également. Vanessa, c est le prénom de la patronne, sourit gentiment ;
— Ce n’est pas grave va à part moi qui suis une professionnelle je pense qu’ici tout le monde t’a déjà vue toute nue, non ?
— Allez dépêche toi vire moi ton corsage et ta jupe et vite fait.
Le ton est devenu sec, Mary fixe sa sœur d’un air sévère ;(faut il rappeler que Thérèse bien que salope et chaude reste timide et prude et redoute de se montrer nue devant d’autres personnes) ; elle hésite , en rougissant un peu , tripote les boutons de son corsage sans se résigner à l’ôter, surtout que dans la rue, la circulation s’est intensifiée, des badauds commencent à se promener et jettent un coup d’œil en passant à la vitrine, nous sommes juste derrière ! LIRE LA SUITE

L’intégralité de ce chapitre illustré de dessins (que vous pouvez également retrouver dans la galerie de RdF) est disponible pour les abonnés de RdF
PRECEDENT ......................................................... A SUIVRE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Logo de george83
mercredi 14 juin 2017 à 18h15 - par  george83

toujours pas de suite ?

Logo de Rêves de femme
jeudi 14 janvier 2016 à 14h39 - par  Rêves de femme

Je le regrette autant que vous. Trop souvent les récits sont laissés en suspens par leurs auteurs, c’est dommage ! Fort heureusement certain(e)s d’entre vous, comme Franckie par exemple, prennent le relais pour imaginer une suite. Alors, n’hésitez pas... à vos claviers....

Logo de francis
mercredi 13 janvier 2016 à 01h30 - par  francis

Après 7 épisodes intéressant qui se suivaient rapidemment, le huitième se fait attendre : dommage.

Logo de labrude
lundi 22 juin 2015 à 14h31 - par  labrude

on attend la suite avec impatience c’est toujours très long d’attendre

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur