Ballet Boots


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 11 janvier 2012
par  Ballet boots

Aller simple sans retour

Il est 17 H et nous sommes samedi. Ça fait plusieurs jours que je tourne et retourne une idée dans ma tête... Ça commence toujours comme ça. Il y a un temps d’incubation indispensable pour que je trouve l’énergie et la façon de faire passer mes fantasmes à la réalité. J’ai acheté il y a presque un mois une magnifique paire de cuissardes sur internet. Je dois préciser que je suis de sexe masculin et que ce (...)

samedi 3 mars 2012
par  Ballet boots

Contrat à durée indéterminée

Chapitre 1
J’avais été embauché à l’essai deux mois pour un poste de commercial dans une entreprise de fabrication de chaussures et de bottes artisanales. Tous les modèles y étaient faits sur mesure par des petites mains qui travaillaient comme des artistes. Aujourd’hui j’arrivais au terme de cette période, je devais me rendre à un entretien pour faire le bilan avec la directrice et décider de mon (...)

jeudi 29 mars 2012
par  Ballet boots

Cyber punition

Je viens de rentrer du travail. Il est presque 19 h je me dépêche car j’ai rendez vous avec mon amie sur Skype dans un quart d’heure. Lorsqu’elle est en déplacement nous avons mis en place ces petits instants, au début coquins puis au fur et à mesure de plus en plus torrides. Nous avons une passion commune pour les vêtements en latex, alors même devant la web came pour nos cybers rendez vous, nous les (...)

jeudi 29 décembre 2011
par  Ballet boots

Sévices militaires -1-

Mon histoire se déroule au mois de décembre dans une caserne près de Châteauroux. Je faisais mon service militaire depuis un mois. Chacun d’entre nous avait des travaux d’intérêt généraux à effectuer. J’avais la chance d’être tombé sur le ménage du bureau des instructeurs, qui était juste à coté de ma chambrée, par rapport à d’autres qui avaient les salles de bains ou encore les toilettes. Tous les deux jours (...)

vendredi 3 février 2012
par  Ballet boots

Sévices militaires -2-

Le trajet ne dure pas longtemps, suffisamment pour avoir été projeté à plusieurs reprises sur les parois de la camionnette. Le moteur s’arrête, la portière arrière s’ouvre, le chef rentre pour me tirer vers les portes battantes. Il m’assoit à l’arrière de la camionnette les jambes encore ficelées. En me détachant les pieds il me dit :
Ici y’a jamais personne. Je vais pouvoir m’occuper d’toi sans qu’on (...)

dimanche 15 avril 2012
par  Ballet boots

Sévices militaires -3-

Mes joues me brulent, j’ai l’impression que ma tête va exploser.... J’ouvre les yeux !.... Je me rends compte que je suis entrain de recevoir des claques. Je referme les yeux croyant faire un cauchemar, mais rien ne change, ma tête est projetée de droite à gauche. Je me souviens d’un seul coup de tout : De la combinaison en caoutchouc, du chef qui m’a ligoté, du hangar à l’écart de tout, des sévices (...)

Commentaires récents

29 août

Cette histoire commence très bien : le récit monte en puissance jusqu’au bout du chapitre, et laisse penser que les chapitres à venir seront au moins aussi (...)

24 août

Un grand merci pour vos commentaires. Pour ma part, il n’y aura pas de suite à cette histoire, libre à ceux et celles qui veulent en écrire un autre chapitre, bon courage à eux.
Bonne journée à (...)

20 août

Ce récit est intéressant. Il constitue en fait une introduction à une histoire de candaulisme mêlé de BDSM, dont la suite reste à écrire.
Frankie prendra-t-il le relais, ou Marsajean et lui écriront-ils (...)
Une excellente histoire qui met l’eau à la bouche pour avoir envie de lire la suite. Un GRAND BRAVO à Marsajean pour ce nouveau récit.

7 août

Roger est-il le mari ou le frère de la nouvelle maîtresse de Tania ?

6 août

Peut-on dire que la morale est sauve ? Il faut alors qu’elle soit bien élastique...
Mais au sein du cadre original du scénario, l’histoire est bien contée. Certes, il ne faut pas être totalement (...)
Une excellente adaptation d’un roman parfaitement traduit par Henic. Un grand plaisir de lecture. GRAND MERCI à vous. Sylvain.

1er août

Voici une histoire originale, surtout du fait de l’évolution des relations entre les parties prenantes.

29 juillet

Merci pour vos commentaires. Il est vrai que j’aurais pu commencer par une fessée mais comme l’action primaire se passe dans un manège, la cravache s’imposait.

20 juillet

Le titre résume parfaitement l’histoire.
Le couple décrit est heureux de sa manière de vivre et chacun accepte de servir le plaisir de l’autre selon ses désirs.

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur