Ballet Boots


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 11 janvier 2012
par  Ballet boots

Aller simple sans retour

Il est 17 H et nous sommes samedi. Ça fait plusieurs jours que je tourne et retourne une idée dans ma tête... Ça commence toujours comme ça. Il y a un temps d’incubation indispensable pour que je trouve l’énergie et la façon de faire passer mes fantasmes à la réalité. J’ai acheté il y a presque un mois une magnifique paire de cuissardes sur internet. Je dois préciser que je suis de sexe masculin et que ce (...)

samedi 3 mars 2012
par  Ballet boots

Contrat à durée indéterminée

Chapitre 1
J’avais été embauché à l’essai deux mois pour un poste de commercial dans une entreprise de fabrication de chaussures et de bottes artisanales. Tous les modèles y étaient faits sur mesure par des petites mains qui travaillaient comme des artistes. Aujourd’hui j’arrivais au terme de cette période, je devais me rendre à un entretien pour faire le bilan avec la directrice et décider de mon (...)

jeudi 29 mars 2012
par  Ballet boots

Cyber punition

Je viens de rentrer du travail. Il est presque 19 h je me dépêche car j’ai rendez vous avec mon amie sur Skype dans un quart d’heure. Lorsqu’elle est en déplacement nous avons mis en place ces petits instants, au début coquins puis au fur et à mesure de plus en plus torrides. Nous avons une passion commune pour les vêtements en latex, alors même devant la web came pour nos cybers rendez vous, nous les (...)

jeudi 29 décembre 2011
par  Ballet boots

Sévices militaires -1-

Mon histoire se déroule au mois de décembre dans une caserne près de Châteauroux. Je faisais mon service militaire depuis un mois. Chacun d’entre nous avait des travaux d’intérêt généraux à effectuer. J’avais la chance d’être tombé sur le ménage du bureau des instructeurs, qui était juste à coté de ma chambrée, par rapport à d’autres qui avaient les salles de bains ou encore les toilettes. Tous les deux jours (...)

vendredi 3 février 2012
par  Ballet boots

Sévices militaires -2-

Le trajet ne dure pas longtemps, suffisamment pour avoir été projeté à plusieurs reprises sur les parois de la camionnette. Le moteur s’arrête, la portière arrière s’ouvre, le chef rentre pour me tirer vers les portes battantes. Il m’assoit à l’arrière de la camionnette les jambes encore ficelées. En me détachant les pieds il me dit :
Ici y’a jamais personne. Je vais pouvoir m’occuper d’toi sans qu’on (...)

dimanche 15 avril 2012
par  Ballet boots

Sévices militaires -3-

Mes joues me brulent, j’ai l’impression que ma tête va exploser.... J’ouvre les yeux !.... Je me rends compte que je suis entrain de recevoir des claques. Je referme les yeux croyant faire un cauchemar, mais rien ne change, ma tête est projetée de droite à gauche. Je me souviens d’un seul coup de tout : De la combinaison en caoutchouc, du chef qui m’a ligoté, du hangar à l’écart de tout, des sévices (...)

Commentaires récents

18 août

Monsieur Henic,
tous mes compliments pour cet EXCELLENT récit. Rien n’y manque, sauf peut-être quelques fessées manuelles. La fessée à la brosse de la fin de votre récit aurait pu être donnée cul nu, (...)

13 août

j’aime beaucoup cette histoire
le dressage est progressif mais bien rythmer avec deux soumises
continuer car j’ai hâte de lire la suite
maitre jean

10 août

Voilà un contrat alléchant, fourni avec une adresse qui existe. Encore faudrait-il être sûr que la personne qui y réside est bien la bonne : le canular serait du plus mauvais goût...
La première (...)

6 août

Très jolie histoire, agréable à lire. Espérons qu’il y en aura d’autres. Nous attendons avec impatience la réponse à la question d’une conclusion qui tient d’ailleurs plus de la transition pour maintien en haleine. Que voilà une agréable mise en bouche ! Texte très bien écrit.
Bonne analyse psychologique.
Crédible.
Cela change des fantasmes à la noix.
Continuez ! Vivement la suite !

5 août

Terriblement cruelle mais ça donne vraiment envie de voir et d’entendre la souffrance de Monique avec en arrière plan le corps de sa servante couvert de belles marques de (...)

19 juillet

merci d’avoir continuer mon histoire
tres belle continuation de l’histoire qui donne envie de la réaliser
j’attend avec impatience la suite
maitre jean

8 juillet

Ah, le petit salaud ! Observateur, débrouillard et sans aucune morale, il ira loin, à condition d’améliorer son anglais : de nos jours, c’est indispensable...

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur