Retrouvailles d’enfance

vendredi 6 novembre 2015
par  Joced
popularité : 1%

Lors d’un réveillon de nouvel an, j’avais trouvé une soirée costumée avec repas, animations, jeux d’argent, logement etc. ....
Après le repas mon épouse était indisposée de par ses petits problèmes de femme et a voulu rejoindre sa chambre me laissant aux machines à pognon. Ne connaissant personne et pas un fan je me suis dirigé vers les salons de danse qui étaient à thème et mon esprit d’homme me dirigea vers le salon le plus obscur où l’on ne dansait que des slows langoureux. Mais homme seul s’abstenir ! Je commençais à perdre patience et allais rejoindre ma femme quand on me tapa sur l’épaule en m’interpelant "me reconnais-tu" ?
Hélas non car en plus, comme moi, elle était déguisée et même sa voix ne me revenait pas !!!
Après lui avoir expliqué que j’étais seul et voulait rejoindre ma femme souffrante elle me proposa de retourner vers le salon obscur !!!
On entreprit plusieurs slows et par plusieurs fois elle me redemanda si je la reconnaissais. Elle m’avait reconnu et me précisa mon prénom, mon lieu de naissance et je fus obligé de donner ma lange au chat ; pour m’annoncer qu’elle était Andrée ma voisine d’enfance qui aurait tant voulu se marier avec moi !!! Avec qui enfant j’avais joué et ....blabla… je l’embrassais
Les slows furent plus collants et sa main devenait très entreprenante. Comme je ne me refusais pas elle me proposa d’aller boire un dernier verre dans sa chambre.
Arrivés dans sa chambre, elle me sauta dessus tout en m’embrassant. Nous nous sommes rapidement retrouvés nus et avons entamé des retrouvailles dignes de ce nom. Elle était bien foutue et bien proportionnée, des seins fermes et des tétines que j’ai pu sucer, téter, mordiller. Elle en réclamait mais l’un comme l’autre nous avions joui et pensions prendre un peu de repos pour recommencer. La porte de la chambre s’ouvrit, son amie qui logeait avec elle voulait se reposer !!!
Je fus obligé de la quitter mais momentanément !!!
En fait, suite à ce réveillon, nous nous étions échangés nos numéros de téléphone professionnels car à cet époque pas de mail et de portable !!!
Et après plusieurs échanges téléphoniques nous avions pu convenir d’une date où nous étions tous les deux sur Paris, et elle m’avait fait part de l’urgence de se voir car elle avait quelque chose d’important et d’urgent à me dire !!!
Je passe sur les autres communications pour revenir sur ce rendez-vous. Elle m’attendait dans sa chambre et avait prévu des plateaux repas. Mais une fois arrivés notre urgence à tous les deux étaient nos retrouvailles et rapidement dans l’action nous avons consommé notre énergie pour un orgasme réciproque hors du commun. Une fois de plus elle me laboura les fesses avec ses ongles et au moment de mon éjaculation elle enfonça deux de ses doigts dans mon anus me provoquant une nouvelle excitation, ce qu’elle m’avait déjà fait lors du réveillon mais dans l’action j’avais apprécié sans plus, mais là j’étais comblé.
Une fois tous les deux calmés, collés l’un contre l’autre je voulus connaître le message d’urgence. Donc j’insistais pour savoir et fière d’elle, elle s’assit sur moi pour m’annoncer qu’elle était enceinte de moi suite au réveillon. J’étais sans voix et ne comprenais pas. C’est vrai qu’on avait fait cela sans protection et que j’avais joui et mis la dose mais vu notre âge j’étais à cent lieues de penser à cela ....
Me voyant inquiet, elle m’annonça qu’elle en était fière, heureuse et qu’enfin je lui appartenais !!! Et qu’elle ne me lâcherait plus ...
Pour ton info il est vrai que, comme nous étions voisins quand nous étions enfant, nous jouions ensemble et elle me rappela nos séances de jeux au docteur et que je l’avais dépucelée en lui enfonçant un petit morceau de bois dans le bas ventre, souvenir que j’avais complètement oublié. Ce dont je me souviens c’est que nos parents s’étaient disputés et que par la suite nous n’avions jamais pu jouer ensemble. Plus âgé, j’avais entrepris de la draguer et ma mère s’était opposée à nos rencontres !!!! Et pour cause !!!
Donc de retour face à Andrée qui me dominait, heureuse et comblée de bonheur, elle finit par m’avouer que c’était faux mais par contre j’étais devenu son soumis pour toujours et, toujours assise sur moi, elle commença à m’écraser les couilles et ma verge encore bien raide avec ses fesses. Si au départ c’était excitant, comme ses fesses étaient plus que fermes, les douleurs envahissaient peu à peu mon bas ventre. L’idée de la sodomiser a été vite oubliée surtout qu’elle commença à me travailler les tétons avec ses ongles, et elle ne me lâcha que pour lui lécher le bas ventre pour nettoyer mon passage.
Voilà notre deuxième soirée avant un retour aux jeux SM ...
C’est à cause de son métier que l’on pouvait se voir sur Paris et la fréquence était variable à cause de nos métiers à chacun mais nous ne rations pas une occasion de se voir.
Lors d’une soirée alors que nous échangions sur nos vies, elle me fit part de son intérêt au monde SM, je lui ai donc avoué mon parcours SM pour soigner mes problèmes d’éjaculation précoce. Elle en était abasourdie et surprise des résultats ..... Elle voulu connaître la Maîtresse qui m’avait soigné ..... je pris donc rendez-vous et une rencontre eu lieue dans son donjon et ce soir là c’est moi comme soumis qui fut l’attraction du travail de ses braves dames, la séance dura deux heures et elle me vidèrent toutes mes forces, Andrée était ravie ....
Elle continua de correspondre avec Maîtresse Sandra qui lui donna une adresse pour suivre une formation pour devenir Dominatrice ...
Mais pour Andrée j’étais devenu son esclave et j’étais soumis à ses désirs, à ses ordres et si je n’obéissais pas, elle me menaçait de tout dire à mon épouse. Par faiblesse ou autre, j’obéissais, j’étais son jouet. Chaque fois que nous nous quittions, avant la séparation, je devais me présenter à elle nu les mains sur la tête et elle enfonçait une allumette à peine éteinte soit sur ma verge, le dessous de mes testicules, mes fesses ou le pubis pour que je me souvienne d’elle. Plusieurs fois si la séparation allait être longue alors elle allumait une cigarette et le bout de celle-ci bien rouge elle l’approchait de mes tétons ou de mon gland qu’elle décalottait et tant que la cigarette n’était pas consumée elle recommençait l’opération .....Je lui appartenais et ne devait en aucun cas lui désobéir ...

Le prochain épisode sera sa formation car j’ai du y participer !!!




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur