Elisabeth 40


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 29 avril 2013
par  elisabeth 40ans

elisabeth, future esclave

Bonjour. Je me présente. Je m’appelle Elisabeth j’ai 40ans et suis notaire ayant repris l’étude de mon défunt mari depuis deux ans. Je vis seule dans une belle villa avec ma fille Amélie qui a 16ans mais qui est en pension. Me retrouvant seule je décidai de trouver une étudiante qui logerait chez moi et je me suis retrouvée avec un étudiant sénégalais se prénommant Youssef. Je suis tombée amoureuse de (...)

samedi 18 mai 2013
par  elisabeth 40ans

Elisabeth, future esclave 2

Bonjour,
Voici la suite de mon histoire de future esclave. Je suis allée à mon étude, anxieuse des regards sur ma poitrine ballotante. La journée de travail ordinaire m’a semblé une torture, attendant avec effroi le soir et mon retour à la maison en sachant que je devais être épilée. Je pris un rendez vous dans un salon que je ne connaissais pas, ayant trop honte d’aller chez mon esthéticienne (...)

Navigation

Commentaires récents

13 juillet

Un nouvel auteur mérite d’être dignement accueilli car il est une source potentielle de renouvellement. Cependant, cette qualité ne suffit pas à être d’emblée exempt de critiques. N’ayant pas pu lire la (...)

12 juillet

Une idée originale traitée de manière à mettre l’eau à la bouche et des picotis ailleurs.

6 juillet

La mise en scène est remarquable, on s’y laisse prendre et le résultat est à la hauteur de la surprise finale.

18 juin

A ce niveau-là, le consentement est vraiment limite. Difficile de comprendre ce mari qui prend plaisir à faire abimer sa femme par d’autres...

13 juin

Voilà qui est gentil : reprendre cette histoire qui s’interrompait à peine commencée, alors qu’elle était prometteuse.
Surtout, ne vous arrêtez pas en si bon chemin (...)

9 juin

On est là très loin des jeux entre adultes consentants.
Plus exactement, le mari volage en sort d’une manière particulièrement lâche. Ce n’est pas un Maître aimant, juste un salaud méprisable.
Cela dit, (...)
Comme souvent, il semble qu’il y ait plusieurs niveaux de lecture envisageables.
Au premier abord, une belle histoire où l’humanité l’emporte sur la barbarie, et ce qui pourrait être de l’amour peut (...)

8 juin

"La fourmi n’est pas prêteuse, c’est là son moindre défaut..." Imaginer de "prêter" sa femme à quelqu’un d’autre, autrement dit le candaulisme, est une idée que je trouve pour le moins étrange. A (...)

5 juin

Cet épisode délicieusement pervers mais avec une certaine moralité de bon aloi m’avait échappé jusqu’ici. Il est très bon !

1er juin

Très beau récit, écrit avec précision et forme, si vous souhaitez écrire un texte sur le thème de notre blog n’hésitez pas ce sera un plaisir de vous publier,

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur