Surprenantes vacances

Chapitre 1 et 2
lundi 3 octobre 2022
par  Sylvain de Perry
popularité : 1%
20 votes

Marc avait pris beaucoup d’ascendant sur Romain, son patron, lequel avait du mal à se remettre après son divorce houleux clos un mois plus tôt. Marc avait été embauché comme directeur grâce à son CV — bac à 16 ans, prépa puis X et Ponts —, se présente et est embauché six mois plus tôt afin de soulager Romain.
L’entreprise de Romain fermait le soir même, car en août il y avait très peu de travail pour une entreprise d’autocars régionale.
À dix-neuf heures, Marc qui a accompagné le dernier chauffeur et fermé le garage après le pot de fin de saison offert par Romain, entre dans le bureau directorial où il le trouve la mine sombre. Les deux hommes se tutoient depuis le divorce de Romain ; Marc se plante devant le bureau, limite agressif :
— Ne fais pas cette tête d’enterrement…
– Facile à dire. Que vais-je faire ? Seul, pendant quatre semaines…
Malgré sa taille légèrement inférieure, Marc attrape le bras de son patron, tire afin qu’il se lève, commande :
— Viens là !
Il se dirige vers la carte murale de l’Europe.
Contre toute attente, Romain, étonné par le ton de son directeur, obéit. Dos à la carte, Marc lève légèrement la tête, plante son regard froid sur Romain, dit :
— Ferme les yeux, place un doigt au hasard comme quand tu étais enfant. Ce sera ton lieu de villégiature, au moins pendant quinze jours.
— Crois-tu ?
— Ce sera mieux que de te morfondre ici.
Romain accepte :
— D’accord. Déplace-toi afin que j’aie accès à tout.
Marc se poste à côté de lui, le regarde pour s’assurer qu’il ne triche pas.
Romain ferme les yeux, lève le bras, hésite. Marc l’exhorte :
— Allez !
Pris d’une subite et étonnante inspiration, il assène une claque sur les fesses de son patron. La sent-il ? Oui, mais il est tellement concentré par l’attitude directoriale… de son directeur qu’il pose son doigt sur la carte, ouvre les yeux et dit :
— Dans la mer Ionienne. Louer un bateau ? Pas question. Au fait ne m’aurais-tu pas claqué les fesses ?
Marc reprend sans répondre :
— Regarde la ville proche…
— Gallipoli. Connais-tu ? Et la claque ?
Marc, cette fois, n’esquive pas :
— Je ne connais pas cette ville. Quant à la claque, tu ne t’es pas trompé. Si tu n’étais pas mon taulier, je te flanquerais sur mes cuisses et te donnerais une fessée cul nu.
— Je ne te croyais pas aussi franc.
Romain fixe Marc, propose :
— D’accord pour Gallipoli. Regardons avion, Avis et une villa.
— Je te laisse. Bonnes vacances.
Marc tend la main, Romain la prend, mais ne la lâche pas :
— Hep ! Quelles bonnes vacances ? Tu m’as obligé à faire ça. Alors, tu m’accompagnes.
— Pas question !
Marc essaye vainement de dégager sa main. Romain dit :
— D’accord…
Il lâche la dextre :
— … Profites-en bien. Je ne t’en veux pas de m’avoir fait rêver.
Marc reste l’avant-bras en suspension :
— Ça veut dire quoi ?
Un sourire éclaire le visage triste de Romain :
— Si je vais à… Gallipoli, c’est avec toi. Sinon, je reste à Neuilly.
— Chantage ?
— Que nenni ! Invitation. Je vais même plus loin : je te laisse la direction des opérations… en vacances.
Marc le coupe sèchement :
— OK ! Par contre, comme je te l’ai dit tout à l’heure : tout écart de conduite te vaudra une fessée cul nu.
Romain pâlit. Doit-il accepter ce genre de relation, qui plus est avec son directeur ? N’est-ce pas une pente glissante et dangereuse ? Plus fort que lui, il pourra toujours esquiver, se rebeller. Ou peut-être cela pourra-t-il lui plaire ? Qui ne risque rien n’a rien. Ces pensées n’ont pas duré plus de cinq secondes. Il répond :
— Ici. Maintenant ? LIRE LA SUITE


VOIR LA VIDEO



Entrez votre pass abonné

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires