Le Pensionnat 1

dimanche 24 octobre 2010
par  doc aldo
popularité : 3%
2 votes

Cette petite annonce était très intéressante :

PENSIONNAT POUR FEMMES
ACCUEIL A LA SEMAINE OU A LA JOURNEE
EDUCATION ANGLAISE STRICTE
TEL : ................

Et c’est donc après un entretien téléphonique avec le directeur du pensionnat Mr Johnson que j’ai décidé de conduire mon épouse Catherine dans cette vénérable institution. C’est une veille demeure 19 ème, discrète, qui abrite le pensionnat. Nous sommes arrivé un dimanche en fin d’après midi devant la grille de la demeure. Mon épouse était anxieuse sachant seulement qu’elle allait passer 2 semaines dans un pensionnat, ceci afin de la punir de certaines petites fautes commises récemment.

C’est donc à 17h00 précises que je sonne à la porte de l’institut...
Peu de temps après la porte s’ouvre découvrant une femme stricte, vêtue d’un tailleur bleu marine qui nous interroge du regard ..

— Bonsoir Madame nous avons rendez vous avec Mr Johnson, je suis Mr ...et voici mon épouse Catherine.

— Bonsoir Mr, je suis melle Solange l’intendante de l’institut, Mr Johnson vous attends, veuillez me suivre..

Nous suivons Melle Solange dans les couloirs sonores et glacials de l’institut, nous croisons des femmes qui marchent têtes basses, regards vers le sol, je remarque qu’elles sont toutes vêtues de la même manière : chemisier blanc ( je remarque qu’elles ne portent pas de soutien gorge dessous), jupes plissées bleue marine arrivant à mi cuisses, soquettes blanches, chaussures plates.

Je trouve cette tenue très excitante, Melle Solange remarquant mon trouble, précise :

— C’est la tenue obligatoire des pensionnaires, complétée par une culotte de coton blanc.

Nous avançons dans les couloirs et arrivons devant une porte en bois magnifique portant l’inscription "DIRECTION"

Melle Solange frappe...

— Entrez !

— Monsieur Johnson je sous présente Mr ... et son épouse Catherine.

L’homme qui se présente devant nous est grand, très maigre, barbu, un look très anglais...

L’homme est strict, glacial, il impressionne Catherine qui n’ose bouger devant lui..Il s’approche d’elle et lui place mets les mains sur la tête...

Son regard glacial trouble mon épouse qui tremble elle prends cette position de soumise mains sur la tête, coudes en arrière, poitrine tendue et baisse le regard.

— Bien dit Mr Johnson, voici donc la jeune femme désobéissante qui va faire un séjour de redressement au sein de notre établissement...

— Nous allons donc procéder à une visite d’hygiène, puis tu recevra ta tenue vestimentaire...

Catherine n’ose bouger debout, mains sur la tête en jeans et t-shirt
l’homme approche et commence à l’examinée il palpe son visage et regarde ses oreilles, puis il examine ses trous de nez....

— Ouvre le bouche

— Tire la langue

L’homme saisit sa langue et la sort de sa bouche, ce qui lui provoque des hauts le coeur.

— Bien ! tu n’as pas tes règles en ce moment ?

Catherine secoue la tête négativement

— oh non monsieur

— Bien déshabilles toi, mets toi toute nue !

Cette phrase glace mon épouse

— Oh mon dieu, toute nue devant vous oh noon pitié

Je m’approche de mon épouse

— Allons obéis à Mr le directeur

Et profitant de sa position mains sur la tête je commence à déboutonner son chemisier..et je dévoile son soutien gorge.
Le directeur approche et passe sa main dans le chemisier de Catherine , il lui palpe les seins sur le soutien gorge

— Taille et bonnets ?

— Euh 95 bonnets D gémit Catherine..

L’homme malaxe longuement sa poitrine , a travers la dentelle il trouve les tétons durcit les pincent...

— Allons déshabille toi !

Catherine obéit, elle retire son chemisier puis son pantalon et attend rouge de honte devant nous en petite culotte et soutien gorge.

— Elle est rasée ? me questionne le directeur

— Oui Monsieur selon vos directives

— Bien tu as rasée ta chatte toute seule ?

— Oui Mr ce matin sous la douche

— C’est la première fois ?

— Oui Mr

— Allez toute nue vite !

Catherine retire son soutien gorge dévoillant ses fortes mamelles puis retire sa culotte cachant rapidement son sexe lisse ; Au moment ou elle veut poser sa culotte le directeur l’arrête.

— Non donne la moi !

Honteuse mon épouse tend son sous vêtement. l’homme l’examine touche le tissu à l’interieur.

— Tu es très mouillée ! tu es toujours comme cela,

— Euh oui oui mr

Je confirme ma femme lubrifie toujours beaucoup




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Logo de Fitz
vendredi 26 décembre 2014 à 11h58 - par  Fitz

J’aime bien cette histoire, c’est une bonne idée ce genre d’institut pour éduquer, très bien écrit en plus.
Dommage qu’il n’y est pas de suite.
J’ai un petit blog autour de ce thème
http://laprisondessoumises.blogspot.fr/

Logo de SPJ_M
mardi 9 novembre 2010 à 21h53 - par  SPJ_M

La suite !!!
La suite !!!!

jeudi 28 octobre 2010 à 07h27

Très très très excitant ...Vivement la suite ...

jeudi 28 octobre 2010 à 02h35

Sa m’excite de lire sa, c’est bon,

Logo de sendom
lundi 25 octobre 2010 à 12h43 - par  sendom

Bonjour,

Cest toujours avec impatiente que j’attends vos récits.

Bravo !

Je les situe parmi les meilleurs du site.

dimanche 24 octobre 2010 à 12h04

Attendons la suite pour juger, le préambule n’est pas mal

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur