Noir Désir


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 5 octobre 2011
par  Noir Désir

Swisshôtel

Le soir tombe, dans la chambre d’hôtel, je finis de me préparer pour aller dîner. Il n’aime pas attendre. J’ai pris soin de choisir les vêtements qu’il m’a offerts lors de nos dernières rencontres. Vêtue d’une robe noire moulante et d’un chemisier crème qui laisse deviner mes seins, je prends le temps de me coiffer avec soin avant de vérifier une dernière fois mon maquillage. Il est derrière moi, assis (...)

mardi 1er novembre 2011
par  Noir Désir

SwissHotel 2

« Je vous emmène à Londres, vous verrez, la ville est magnifique en cette saison, ce sera un superbe écrin pour votre beauté. »
L’écoutant, je m’imaginais déjà découvrir à ses côtés Piccadilly Circus ou Hyde Park. Mais Il ajouta aussitôt : « Je pars pour affaire, vous serez libre de vos journées mais nous nous retrouverons le soir ».
J’ai donc découvert seule cette ville boulimique avalant chaque jour des (...)

samedi 21 janvier 2012
par  Noir Désir

Swiss Hotel 3

Mardi soir, je Le retrouvais dans la chambre d’hôtel. Notre rituel était désormais fixé. Après l’avoir mis à l’aise, je devais me caresser devant Lui en décrivant ma journée. Je savais qu’il était inutile de Lui raconter mes émois devant un tableau de Van Gogh à la National Gallery ou le plaisir de déambuler dans Covent Garden. Il attendait un nouvel épisode de mes aventures
« Alors Ma Belle qu’as-tu fait (...)

jeudi 27 novembre 2014
par  Noir Désir

La morsure

Volontairement, Il avait tout disposé en évidence. « Tu sais ce qui t’attend » me dit- Il « tu peux encore revenir en arrière, nous buvons un dernier verre et nous nous séparons ». « Oui, je sais » répondis-je d’une voix qui se voulait ferme, « je reste ». « Alors déshabille-toi… en silence et lentement que je profite de ton corps » Sans le lâcher du regard, je fis glisser ma robe par terre, puis les bretelles (...)

mardi 28 octobre 2014
par  Noir Désir

Swiss Hôtel 4

Le temps a passé. Il y a deux ans je recevais mon Maître dans cette chambre d’hôtel où je devais lui faire un rapport circonstancié de mes journées passées à Londres pendant qu’il gérait ses affaires. Depuis je me suis pliée à bien des épreuves et je pense avoir atteint un nouveau stade dans ma soumission. Jugez-en plutôt.
Sir, j’ai suivi vos consignes à la lettre. Comme Vous me l’aviez ordonné, je suis (...)

Commentaires récents

14 octobre

Henic traduit MERVEILLEUSEMENT un excellent texte. L’auteur sait parfaitement doser, relater, ménager le suspense. Le traducteur réussit à rendre d’une façon SUBLIME la pensée de l’auteur, rendre très (...)

13 octobre

Elle accepte sa soumission et se prend au jeu. Il souffre mais prend beaucoup de plaisir. C’est presque un cliché !
Mais c’est en tout cas bien raconté et cela met en émoi - douloureux - le lecteur (...)

12 octobre

Voilà une histoire fort bien racontée. Elle me fait penser au film « The pet » (2006), ainsi qu’à l’histoire « Olenka » d’Alex Cordal, en ligne sur ce site de rdf. Il y a bien sûr de très grandes (...)

5 octobre

Voilà en effet une visite médicale très orientée ! Elle s’exerce sur une femme d’un naturel très soumis, ce qui facilite bien sûr l’exécution de la manœuvre.
Il est toujours étonnant de voir un mari livrer (...)

28 septembre

Parler d’éveil est déjà être dans le pléonasme, ou mettre la barre très haut, au choix. La séance vécue par la soumise n’est pas de celles que l’on vit au tout début d’une relation D/s : la durée, mais (...)

27 septembre

Après la lecture de ces quinze pages, on se demande si les hors d’oeuvres subis par la femme n’étaient déjà pas une punition. Apparemment pas vu l’annonce finale d’un geôlier. La traduction est (...)

26 septembre

C’est une approche pour le moins originale du mariage : le mari candauliste assumé et volontaire n’est pas si fréquent.
Voilà une histoire bien troussée, c’est le moins que l’on puisse dire (...)

24 septembre

Que voilà une histoire bien troussée !
Le piège était presque gros, mais entre gens de bonne compagnie, on finit par se comprendre et même, dans le cas présent, fort bien !
Le style est riche sans être (...)

20 septembre

ENFIN ! Laure et M se rencontrent. A la page 104 mon impatience est enfin récompensée. Un peu d’action ne nuit pas. De plus une fessée couronne cette entrée en matière. Christine sait parfaitement (...) Il est TRES étonnant que Luc n’impose pas le port d’un préservatif à Fabien pour la scène finale. A moins d’être certain que Lola prenne la pilule, et encore avec les maladies qui traînent... Il est (...)