Chienne débutante

Loves-Tied-Girls (Traduction : Henic)
mardi 25 mai 2021
par  Henic
popularité : 2%

1. Découverte érotique

Lori est une jolie fille ; pas belle, mais plutôt jolie. Elle a une silhouette très athlétique, grâce à ses séances d’aérobic quasi quotidiennes. 1,70m, avec des mensurations 95C-65-92, elle constitue un lot très attirant. Ses seins sont vraiment à mi-chemin entre des bonnets C et D, pas énormes, mais très ronds et fermes, avec des mamelons pointus qui pointent droit dehors - ou même légèrement vers le haut. Ses meilleures caractéristiques sont sa taille étroite et son postérieur absolument parfait : rond, assez ample et bien ferme.
Elle et Josh vivent ensemble depuis deux ans : elle a vingt ans et il en a vingt-quatre. Lori a eu une révélation une fois quand, après avoir enfourché Josh jusqu’à un agréable orgasme, comme d’habitude, elle a décidé d’essayer l’anal pour la première fois. Seulement, Josh a un sexe de taille décente : lorsqu’il est bien érigé, il mesure dix-huit centimètres de la pointe à la base et presque quatre de large à la base. De toute évidence, Lori doit prendre son temps.
Elle enduit cet outil viril avec beaucoup de lubrifiant, puis en met sur son majeur et le glisse lentement dans son cul. Lentement, lentement, elle travaille jusqu’à ce que son doigt soit moitié entré, puis s’assure qu’elle est (pense-t-elle !) prête à essayer. Lori ramène le membre de Josh à sa taille de bâton entièrement bandé avec une astucieuse succion. Puis, se soulevant au-dessus de lui, elle trouve son trou du cul graissé avec la tête même de cet impressionnant pénis, et pousse délicatement vers le bas.
« Oh, la, la ! », pense-t-elle, « ça ne va pas être facile… »
Il lui a faut presque une minute pour avoir la tête tout entière à l’intérieur d’elle. Elle s’essuie le front et décide de continuer. Centimètre par centimètre, son rectum est étiré et pénétré... elle peut à peine supporter sa masse. Lori persévère cependant, et juste au moment où elle est certaine qu’elle ne peut pas prendre un millimètre de plus, ses fesses s’écrasent sur le haut des cuisses de Josh.
« Bon sang de bon sang », pense-t-elle, « on dirait une batte de baseball ».
Toujours avec précaution, elle se lève d’environ deux centimètres, puis se rassoit. Alors que ses muscles anaux se détendent, elle pense :
« Hmm - c’est vraiment un peu sexy ! »
Lori débute un lent mouvement de haut en bas, et se baise analement, avec Josh en participant plus que volontaire. Après quelques minutes prudentes, elle se retrouve à glisser vers le haut, puis à redescendre. Finalement, elle se soulève jusqu’à ce que seule la tête de son énorme (pour elle) bélier soit juste à l’intérieur d’elle, puis Lori se laisse retomber librement sur Josh dans un mouvement rapide, enfonçant en elle chaque centimètre cube de son sexe dur comme du roc.
Et elle a un orgasme impressionnant ; après avoir un peu récupéré, elle essaie à nouveau le même mouvement - et un autre orgasme palpitant la fait presque s’évanouir. Que voilà une chose érotique !
Depuis, Lori veut que Josh lui baise le cul presque aussi souvent que la chatte.
2. La fête annuelle du club

Au cours de leur temps ensemble, Josh a initié Lori à l’esclavage et elle en est venue à croire que c’est la meilleure chose depuis le pain tranché. Ils ont commencé progressivement : des choses simples qui se transforment finalement en positions vraiment dures. Une fois, Josh l’a emmenée dans un club BDSM privé où il était allé plusieurs fois, et Lori fut fascinée par ce qu’elle a vu. Quand ils rentrent à la maison ce soir-là, elle veut qu’il essaye certains des liens de bondage les plus rigoureux avec elle, un service qu’il est très heureux de lui rendre. Mais d’abord, elle rase ses poils, car elle a vu que les belles esclaves du Club étaient parfaitement glabres. Josh approuve totalement et, depuis de ce moment-là, elle se maintient glabre.
Le moment arrive où il commence à la fesser quand elle est attachée sur un cheval d’arçon que Josh a dans son garage. Après une ou deux premières claques, elle dit à bout de souffle :
« Plus fort, plus fort, PLUS FORT ! »
Il lui donne une fessée vraiment très dure, jusqu’à ce que ce cul tout en rondeurs devienne rouge vif. Après l’avoir déliée et qu’ils ont pris un déjeuner léger, Lori avoue qu’elle a joui environ cinq fois pendant les coups les plus durs qu’il lui a appliqués. Une chienne débutante est née !
Ce club BDSM propose un événement spécial chaque année, et tous les membres sont fiers d’organiser les scénarios de bondage les plus impliqués et les plus stricts de tous les temps. Lori supplie Josh de l’emmener à cet évènement spécial (qui sera alors huit mois plus tard), et de faire vraiment un numéro avec elle : il est plus qu’heureux de l’obliger, et passe les semaines suivantes à réfléchir à ce qu’il va lui faire. Puisque que Lori a joui dans un inconfort difficile, et même une douleur intense, il rassemble finalement ses idées et élabore un plan.
Josh l’emmène chez un tailleur pour prendre ses mesures, et prend le tailleur à part pour lui expliquer ce qu’il a en tête. Le tailleur est pour le moins surpris, mais une vente est une vente ; celle-ci pourrait atteindre plus de deux mille dollars. Josh accepte sans hésiter et s’assure que l’homme a compris que l’article doit être prêt en quatre ou cinq mois au maximum. Aucun problème, déclare le tailleur. Il est en effet livré dans les temps à leur domicile.
L’après-midi précédant la grande soirée BDSM, Josh dit à Lori de prendre un bain, de raser très soigneusement chaque poil de son corps en dessous de son cou, puis de se frotter avec beaucoup de crème hydratante. Elle doit également se donner des lavements, un devant et deux derrière. Elle accepte facilement, étourdie d’excitation, et court à l’étage pour suivre ses instructions. Josh commence à préparer tout son équipement pendant son absence ; après quelques heures, elle se présente à lui, avec un maquillage bien fait, des cheveux soigneusement peignés et arborant un sourire d’une oreille à l’autre. Et c’est ainsi que tout commence. Il lui menotte les poignets aux extrémités d’une barre de suspension, puis la soulève par une poulie motorisée jusqu’à ce que ses bras soient confortablement tendus vers le haut.
Le corset vient d’abord ; elle s’est entraînée à le porter la semaine précédente, et sa taille est maintenant tombée à soixante centimètres, toute svelte. Josh se met à le lacer serré, la fait se détendre pendant quelques minutes pour laisser son corps s’ajuster, puis resserre jusqu’à ce qu’elle pousse un « Ouch ! »
Il augmente alors la traction sur ses poignets jusqu’à ce qu’elle se tienne sur la pointe des pieds, puis reprend chaque millimètre de mou des lacets du corset. Lori peut à peine respirer tellement c’est serré, mais ça lui donne néanmoins une belle sensation. Il y a un miroir sur le mur devant elle, et elle admire vraiment son apparence de minuscule sablier... Sexy !
Josh la redescend doucement jusqu’à ce qu’elle puisse s’asseoir confortablement sur la chaise basse, et se met à l’œuvre pour coincer ses pieds dans les ballerines trop petites d’une demi-taille, avec des talons aiguilles ridicules de vingt centimètres. Ils montent jusqu’à ses genoux ; il fait lever Lori et lui fait remuer ses orteils jusqu’à ce qu’ils soient coincés dans le fond en forme de V de la botte, elle est alors effectivement en pointe. Il faut près d’une heure pour mettre correctement les deux ballerines et bien les lacer.
Lori est très mal à l’aise avec ses orteils si compressés dans le petit fond de chaque botte, et ses arcs si tendus - et les bottes sont également assez serrées : Pourtant, elle les a déjà portées et se met maintenant à marcher avec précaution dans la pièce, posant sa main sur l’épaule de Josh jusqu’à ce qu’elle se sente suffisamment stable pour marcher seule.
Josh attache ensuite ses bras dans une position de prière inversée, haut sur son dos, il les fixe avec des sangles par-dessus ses épaules, puis en dessous. Lori adore ça ; elle parvient à peine attendre que la fixation soit complète (elle ne sait pas que cela va prendre encore deux heures !).
Son corset (vraiment plutôt un corselet) a un petit anneau en D derrière, au niveau de la taille. Josh sort la robe très spéciale qu’il a fait confectionner pour elle. C’est du cuir, mais c’est presque sa seule qualité reconnaissable. Elle a une fermeture éclair sur toute la longueur sur le devant ; il l’ouvre complètement, puis fait passer le petit trou en forme de D dans le dos (bordé, bien sûr) au-dessus de l’anneau en D de son corset, et le goupille pour le moment.
Il est maintenant temps de s’occuper de ses jouets LIRE LA SUITE

Table des matières
1. Découverte érotique 3
2. La fête annuelle du club 4
3. Soirée d’anniversaire 9
4. Expérience unique 12
5. Jeux de langue 13
6. La machine à fouetter 14
7. Jeu de billes 17
8. Soirée mondaine et match de football 20
9. Un rêve cauchemardesque 22
10. Déjeuner entre amis 25
11. Le cheval de bois 26

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Sylvain de Perry
mercredi 26 mai 2021 à 00h09 - par  Sylvain de Perry

Cette Lori est très aguerrie pour une débutante. Néanmoins par sa superbe traduction, Henic gomme cette assurance dont apparemment l’auteur semble ne pas s’être rendu compte. L’histoire est vraiment bien traduite avec les termes appropriés. Merci à l’auteur, GRAND BRAVO à Henic.