Expiation

Chapitre 4 à 6
lundi 21 décembre 2020
par  Henic
popularité : 2%
0 vote

4 – Les tribulations de Mary-Beth et Céleste

Le bureau de la boutique de l’église de la Révélation de l’Expiation est écrasé entre un bloc H&R et un Starbucks dans le haut de l’avenue du Connecticut. Une accorte brunette en robe longue se lève pour m’accueillir.
« Bonjour, puis-je vous aider, Monsieur, euh...
– DeForest Doohan, dis-je avec un faible sourire.
– Oui… Monsieur Doohan, dit-elle rayonnante, comment pouvons-nous vous aider ?
– Je suppose que je voudrais en savoir plus sur l’Église, » dis-je en essayant de prendre un air coupable. »
Ce n’est pas difficile.
« Eh bien, veuillez vous asseoir ici et laissez-moi tout vous dire sur nous. Dans la Bible, le livre de l’Apocalypse indique clairement que tous doivent expier avant le grand retour… »
De qui, pensé-je ? Gozer ? C’est étrange dès le début. Elle bavarde sur la nécessité d’expier les méfaits du passé et comment l’Église peut aider chacun à réaliser son « nettoyage ». Elle parle de la façon dont nous tous alentour portons ce terrible poids de culpabilité. Des choses qui ont commencé dans l’enfance, certaines oubliées depuis longtemps, et ce dont nous manquons tous est un moyen de purger cette culpabilité.
« … Ainsi, grâce à une série de séances de soulagement de la culpabilité avec nos confesseurs qualifiés, vous pouvez commencer à nettoyer la terrible charge de mauvais sentiments que vous portez depuis enfance. Si vous progressez, vous pouvez souhaiter vous joindre à nous à notre centre de retraite communautaire. Notre centre de retraite est situé dans un magnifique cadre naturel… »
Cela ressemble à un mélange loufoque de confession catholique, de psychothérapie, de religion « New Age » et un groupe de 12 étapes.
« … Vous rencontreriez un conseiller de notre église, appelé un “confesseur” pour parler d’abord de votre passé, puis nous pourrons commencer à élaborer un programme d’expiation des péchés. Nous sommes tous pécheurs, M. Doohan, et… »
Je l’interromps :
« Ce centre de retraite, où est-il ?
« Euh… C’est à Goshen, en Virginie-Occidentale, un endroit vraiment charmant… »
Hmmm… Trey serait passé par là avec Libby et les deux autres filles sur le chemin de Spruce Knob. Je suis allé à Goshen, une petite ville fermière typique, qui est également le siège du comté.
« … Et nos sessions initiales sont peu coûteuses, mais vous devez passer par cette phase avant de pouvoir participer à l’un de nos séminaires de retraite. Nous prenons toutes les principales cartes de crédit.
– Eh bien, mon Dieu… Je ne sais pas. Vous dites que je confesse d’abord tout, puis…
– Oui. Vous devez vous vider. Totalement. De toutes les mauvaises choses que vous avez faites.
– Combien de sessions cela prend-il ?
– Oh, cela peut prendre plusieurs semaines, peut-être des mois, d’introspection, mais le chemin du nettoyage n’est pas facile, dit-elle d’un ton sérieux. »
Je hoche la tête.
« Je vois ça. Ensuite, au centre de retraite, que se passe-t-il là-bas ?
– Ce ne serait pas bon pour nous de sauter jusque là. Vous devez d’abord être prêt.
– OK, eh bien, merci. Je ne sais pas pour le moment… Dis-je avec ma voix qui s’éteint. »
Elle sourit.
« Tout va bien, M. Doohan. Beaucoup sont incertains au début. Mais n’attendez pas trop longtemps “car vous ne savez ni le jour ni l’heure”.
– Euh… Ouais, eh bien, au revoir. Et merci. »
Je lui fais un petit signe de la main et je m’en vais.

Je retrouve Allison à l’hôtel. Elle est allée à la boutique de l’église à Georgetown.
« … Et ils veulent que je vienne dans ce centre de retraite pour un week-end et ils paieront pour cela. Et ils ont des ouvertures maintenant. Elle a présenté cela comme une famille aimante ou une sororité… pour m’aider à me débarrasser de la culpabilité… et prendre soin de moi. Je pense que je suis passée pour une orpheline perdue. Ils voulaient me faire entrer – tout de suite. »
Je dis à Allison à quel point mon histoire est différente. Tout cela me rend plus curieux que jamais. Voyons, un mec entre et ils veulent qu’il s’inscrive à des sessions coûteuses avec un « confesseur », puis peut-être quelque part sur la ligne, aller dans ce centre de retraite, mais une fille magnifique comme Allison se présente et c’est parti pour le centre de retraite immédiatement. Là encore, quelqu’un à l’intérieur pourrait être très utile. Je sais que je dois rendre compte à Henry tout de suite. Henry me bat. Le téléphone sonne. Un Henry excité balbutie, le souffle court.
« Rollin, merci, mon Dieu. Écoutez, quelque chose est arrivé à Libby. J’ai reçu un appel des parents de Mary Beth. Les filles, du mieux que je peux le reconstituer, sont en… en prison. »
Sa voix est rendue frénétique par l’inquiétude.
« Ralentissez, Henry. En prison où ça ?
– À Goshen, Virginie-Occidentale.
– De quoi sont-elles accusées ?
– C’est la partie incroyable. Racolage pour de la prostitution ! »
C’est incroyable. Trois étudiantes en voyage de camping s’arrêtent dans une petite ville pour colporter leurs culs ? LIRE LA SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires