8 Descente fétichiste

jeudi 6 avril 2006
par  kingliart
popularité : 1%

Au sous-sol de la demeure trône un engin diabolique que tu vas devoir actionner

***

Les petites marches en colimaçon menaient à la cave de la grande demeure. Les trois hommes, suivaient les pas de la maîtresse et de Marie. Je te tenais par le bras pour descendre précautionneusement pour ne pas tomber, tes pieds perchés sur leurs hauts talons étaient peu assurés sur ces marches étroites. Au milieu de la pièce nous vîmes la malheureuse qui avait été transformée en chaise humaine.

Cette fois la dame était allongée sur le dos, fermement attachée sur un banc, les genoux repliés sur sa poitrine ce qui découvrait son sexe presque béant. Un énorme bâillon recouvrait sa bouche. Elle était habillée d’un fin voile noir lui couvrant le corps entièrement. Le voile noir contrastait avec la blancheur du sexe exposé de manière si obscène.

Les invités s’assirent autour de ce spectacle inouï et dégradant. En face d’elle se trouvait un vélo fixe avec une selle de vélo percée en son milieu. Il était facile de deviner que la personne qui allait s’asseoir sur cette selle serait également pénétrée par un autre godemiché dont l’action serait provoquée par le mouvement des pédales. De plus, une chaîne actionnerait également un godemiché horizontal qui pointait vers le sexe béant de la femme allongée sur le banc. Tu compris que le vélo t’était destiné, quand deux hommes t’attrapèrent et te firent enjamber la selle de vélo. Tu n’eus pas le loisir de protester car rapidement la maîtresse te bâillonna efficacement. Des chaînes fixaient tes pieds sur les pédales pour ne pas s’échapper. D’autres liens permettaient de s’assurer que tu ne pourrais pas te lever de la selle. La maîtresse expliqua le maniement de cet ingénieux système pendant qu’elle faisait quelques réglages. Elle s’assura que le pénis en plastique allait bien s’introduire dans ton sexe et fit de même avec la femme allongée sur le dos :

« J’ai effectué beaucoup de travaux mécaniques ces temps-ci et voici le résultat de mes recherches. Votre protégée va nous permettre de voir si l’épouse de Monsieur peut jouir mécaniquement ! Il suffit de pédaler comme un simple vélo, ceci permet à la fois de faire actionner le phallus vertical qui va pénétrer la pédaleuse en même temps qu’il actionne le gode horizontal qui va pénétrer notre chère dame sur le banc. Un petit coup de fouet devrait donner de l’entrain à notre nouvelle arrivante. »

Elle mania rapidement la petite cravache sur tes fesses ce qui te fit pousser un cri. La perversité de cet assemblage te fit pleurer à la première intrusion. Au fur et à mesure que tu pédalais, le phallus entrait et sortait régulièrement. Dès que tu ralentissais, la maîtresse te cravachait. Comme éperdue tu te mis à pédaler de plus en plus vite. Cela faisait gémir la femme allongée à contre-temps, car le phallus se retirait d’elle quand l’autre te pénétrait. Nous nous relayâmes pour te fouetter et maintenir le rythme soutenu que demandait cet engin. Tu suais à grosses gouttes et le corset t’empêchait de prendre de grandes inspirations. Nous fûmes satisfaits en te voyant accélérer soudain le mouvement, prise dans une sorte de fureur orgasmique. Tu jouis en râlant pendant que l’autre femme gémissait dans son bâillon.

Pendant que je te libérais du vélo, l’un des hommes déplaça le phallus horizontal de l’autre femme pour y fourrager sa victime, malgré ses cris étouffés. Il s’agissait de sa propre femme et la dégradation de son corps en simple outil de jouissance était un de ses phantasmes comme il nous l’avait d’ailleurs signalé pendant le repas.

Les hommes te félicitèrent de ton action énergique. L’un d’eux demanda à tâter ton sexe pour voir les chairs mortifiées de plus près. Tremblante tu voulais éviter cet attouchement. Il pinça énergiquement tes lèvres, te faisant pousser un cri de douleur. Les autres se mirent à rire de nouveau. Et encore une fois tu te mis à pleurer.

Nous partîmes du sous-sol en laissant la victime sur son banc car son mari lui avait promis de la reprendre un peu plus tard dans la soirée.

PRECEDENT .............................................................. SUITE








align="middle" quality="high" bgcolor="#000000" name="11330_SAS_b_315x300"
allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false"
type="application/x-shockwave-flash"
pluginspage="http://www.adobe.com/go/getflashplayer"
flashvars="siteurl=aff.sexandsubmission.com&sitename=sexandsubmission&natsid=christinearven&program=revshare&campaign=flash"
>


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur