Le piège était parfait

dimanche 26 avril 2020
par  Beryn gerardo
popularité : 2%

Bonjour à tous, nouveau sur ce site je voulais partager cette expérience impensable qui m’est arrivé.
Totalement hétérosexuel et pas du tout attiré par la gente masculine je vais pourtant vivre une situation incroyable de domination totale et absolue par un maitre sans scrupule.

Tout a commencé le 22 février dernier quand j’ai été contacté par une personne disant s’appeler Fréderic Durand et me proposant une entrevue pour une éventuelle embauche d’auxiliaire de vie pour sa maman vieillissante. Il avait trouvé mes coordonnées sur le site de pôle emploi et de passage en Touraine il me proposait de le rencontrer dans une brasserie de la ville.

Je me présente donc le lendemain le samedi 23 février à 15h à la brasserie Continentale. Mr Frédéric Durand est bien présent à une table sirotant un verre de bière avec le journal L’équipe en lecture et habillé d’un beau polo de rugby au couleur de l’équipe d’Australie. Signe distinctif de sa reconnaissance. Je me présente à lui et commande un mojito sans alcool. C’est un bel homme avec un regard bleu très incisif, je lui donne en âge fin de la trentaine, début de la quarantaine.
Sans préambule, il entre dans le vif du sujet et m’explique que sa mère vieillissante perdant son autonomie et vivant dans une maison isolée dans les Pyrénées près de Pau a besoin d’une présence constante près d’elle pour l’aider dans ses tâches quotidiennes. Il me demande si je suis apte à passer un mois consécutif près d’elle, ou un peu plus, le temps pour lui, afin qu’il puisse déménager de la capitale et de revenir dans son pays natal pour s’occuper de sa maman. Il a besoin d’une personne de confiance disponible immédiatement car à l’heure où l’on se parle sa maman est tout seule ce qui lui provoque beaucoup d’inquiétudes.
Etant disponible et touché par ses explications, je lui réponds qu’il suffit juste par acquis de conscience que je demande à ma femme si elle est prête à cette longue période de célibat. Sinon je suis entièrement disponible. Très opportuniste il me tend son téléphone et m’encourage avec un large sourire :
« Alors, appelez-là »
Je prends son smartphone et avant de composer le numéro de mon épouse je lui réponds :
« Je partirai quand ? »
Il me dit très enthousiaste :
« Milieu de semaine prochaine mercredi ou jeudi le temps que je remonte sur Paris et que je vous récupère au passage. »
Ma femme trop contente que j’ai enfin l’opportunité d’un travail sur du long terme m’encourage vivement à accomplir cette longue et lointaine mission. Ayant compris la réponse de mon épouse, Frédéric Durand se lève et vient me faire une forte accolade en me disant :
« Merci beaucoup vous m’ôtez une terrible épine du pied » et il ajoute : « je vous propose 2500 euros de salaire net par mois en sachant que vous serez nourris et logé cela vous convient-il ? »
Je lui réponds :
« Bien sûr car je n’ai jamais été aussi bien payé depuis que je fais ce métier. »
Immédiatement il me tend un papier en me demandant d’inscrire tous les renseignements administratifs me concernant pour qu’il établisse sans tarder mon contrat de travail.
Pendant ma page de rédaction il me dit :
« Vous verrez ma mère est une bonne personne très facile à vivre mais il faut sans cesse être près d’elle sinon elle veut en faire trop et fini par s’épuiser avec tous les risques que cela comporte. » Et puis il conclut en disant : « Je ne vous en dis pas plus car nous aurons tout le voyage jusqu’à Pau pour en parler. »
Je lui tends ma feuille de renseignement qu’il range soigneusement dans un joli porte document marron et il me dit joyeusement :
« je vous propose de prendre une coupe de champagne pour fêter notre prometteuse coopération. »
J’accepte volontiers et nous voilà en train de parler de choses et d’autre en trinquant à notre réussite commune.
Quand soudain il me regarde fixement et me dit :
« En vérité je suis très content du choix de ma proie, vous êtes vraiment un soumis idéal. »
L’alcool commençant à faire son effet je ne comprends pas immédiatement cette allusion et je luis dis :
« Que voulez-vous dire ? »
Et immédiatement continuant à me fixer intensément il me dévoile son plan pervers :
« En réalité, ma mère était un prétexte ce que je recherche vraiment c’est de trouver une belle âme comme vous, généreuse et dévoué pour la transformer en complète soumise à mon service. Elle exécutera tous mes ordres, accomplira tous mes désirs, jour et nuit elle sera à mes pieds. Et je suis sûr qu’avec vous j’ai trouvé la perle rare, la dévotion dans son sens le plus exquis. »
Totalement abasourdi par cette affirmation je rétorque tout de même :
« Impossible je ne suis pas attiré par les hommes ! »
Et là imperturbable il renchérit :
« Ce que tu n’as pas compris, c’est que tu n’as pas le choix ! La seule opportunité qui s’offre à toi c’est d’obéir sagement ! Car si tu refuses d’être ma chienne de plein grès dans ce cas je t’obligerai par la force ! Mais là ce sera bien plus douloureux pour toi. Par conséquent le fait que tu ne sois pas attiré par les hommes je m’en fous car à partir de maintenant ce qui compte c’est ma volonté et tu n’as pas d’autres choix que de te mettre corps et âme à mon service. »
Pas le temps de placer un mot qu’il poursuit :
« En plus je suis sûr que ma proposition indécente te fait un effet phénoménal et que ton sexe aimerait présentement s’exhiber fièrement de ton pantalon. »
Et posant une main sur une des miennes il m’interroge ironiquement :
« Je me trompe ? » LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Sylvain de Perry
lundi 27 avril 2020 à 14h39 - par  Sylvain de Perry

Un nouvel auteur qui sait nous allécher. Le style est agréable, un plaisir de lecture pendant le confinement. Vivement la suite. Sylvain.

Navigation

Articles de la rubrique