Richard Tuil


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 9 septembre 2005
par  Richard Tuil

Mémoires d’André Sabatier 2° partie

2° PARTIE
CHAPITRE I.
Mariés, nous aurions dû divorcer ; mais je n’ai jamais pu joindre Mirabelle, et cela fait que nous sommes toujours mariés, officiellement.
Le lendemain de son départ, je recevais une longue lettre de Norma, m’expliquant que seule et abandonnée de tous, elle cherchait aide et réconfort auprès d’un gentil garçon. Elle se souvenait de moi et de la fraîcheur de ma "fanerie" envers (...)

lundi 8 août 2005
par  Richard Tuil

Mémoires d’André Sabatier chap 21 à 27

CHAPITRE XXI.
J’étais encore au lycée, ce jour de rentré des classes, le jeudi 8 septembre 1983, et j’ai retrouvé Richard Tuil et Fabrice Blasco, avec qui Mirabelle et moi étions au collège des Touleuses, en 6e. Nous étions tous les trois en 1ère A1A ; et avec M. Beverraghi, nous étions censés faire de gros progrès en vue du BAC de français en fin d’année.
Alors, il s’installa entre Mirabelle et moi, (...)

mardi 12 juillet 2005
par  Richard Tuil

Mémoires d’André Sabatier chap 16 à 20

CHAPITRE XVI.
Quand nous fûmes aux vacances de la Toussaint et pour noël et le jour de l’an, nous restions ensemble, cela va sans dire ! C’était tellement évident, qu’il me semble inutile de l’écrire, et nous nous aimions. C’était tout ce que nous faisions lorsque nous étions à la maison.
Mirabelle était encore à Cergy le 1er février 1983 ; mais je ne savais pas exactement quand elle partirait, car (...)

lundi 13 juin 2005
par  Richard Tuil

Mémoires d’André Sabatier chap 11 à 15

CHAPITRE XI.
Nous refîmes l’amour très souvent, et durant la seconde fois ce fut merveilleux, autant que la première fois, mais mieux encore, car Mirabelle n’a pas eu mal cette fois.
J’aimais Mirabelle de plus en plus, et je m’attachais à elle toujours de plus en plus. Je n’imaginais plus la vie sans elle, ni même mon avenir sans elle. C’était avec elle que je voulais le construire.
Elle—même avait (...)

jeudi 5 mai 2005
par  Richard Tuil

Mémoires d’André Sabatier chap 5 à 10

CHAPITRE V
Le dimanche qui suivit ma rupture (car c’en était une) d’avec Mirabelle, j’eus la stupide idée de retourner voir Agnès, qui m’accueillit avec joie, et voulut rejouer avec moi aux jeux de l’Amour. Mais j’avais passé la pire semaine de ma vie et je n’avais goût à rien. Elle me consola de son mieux en me préparant un chocolat chaud, et me donna quelques gâteaux aux goûts savoureux. Je me sentais (...)

vendredi 8 avril 2005
par  Richard Tuil

Mémoires d’André Sabatier chap 1 à 4

À ma fille, ma Pitchounette. Cergy, le 6 février 2001.
1ère PARTIE.
CHAPITRE I.
J’avais l’intention de rédiger et de décrire cette partie de ma vie très jeune déjà, car précoce j’étais dans mes sentiments et désirs amoureux et tout ce qui va avec. C’est pourquoi, je ne donnerai pas de détails sur ma tendre enfance, ni sur l’âge tendre en général. Qu’il suffise au lecteur de savoir que je suis né en (...)

Commentaires récents

Décembre 2017

C’est délicieusement pervers...

Novembre 2017

Ah, les jeunes de maintenant !
Ils ne respectent plus rien ni personne, mais on est curieux de savoir comment...
Je relis toujours avec plaisir l’histoire de Fabienne : c’est un texte qui a le don de mettre en forme. La méthode d’éducation de Fabienne est fort originale à plusieurs (...) J’adore. J"ai vécu des choses similaires plusieurs fois dans des cafés fétichistes ou des salons de l’érotisme mais C’est plutôt sous le fouet que je dansais qu’au son d’une (...) Superbe texte vraiment très érotique.
Sous une forme un peu différente (Je suis "malheureusement" un homme, C’est donc plus compliqué ne fusse qu’en terme de vêtement ), je vis de temps à autre ce (...)
Heureusement que la rubrique "Au hasard" existe sur rdf ! Elle permet de découvrir des textes enfouis dans les profondeurs du site et qui méritent d’être lus, comme celui-ci par exemple.
Les (...)

Octobre 2017

Bonjour M. Henic,
comme toujours une parfaite traduction, avec une adaptation française parfaite par le choix du vocabulaire.
Si vous choisissiez un texte avec plus de spanking ce serait, j’en (...)
L’épisode précédent ne comportait pas de fessée mais introduisait le sujet. Dans celui-ci, Sylvain de Perry gâte les amateurs de culs rougis ! Merci s’avoir repris l’histoire de Soumise G : les deux premiers épisodes annonçaient des évènements agréables à lire, à défaut de l’être à vivre, mais l’interruption avait laissé un sentiment de (...) Découvert grâce à une reprise d’écriture de l’histoire de Soumise G, ce texte est original et très agréable à lire et à imaginer.

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur