Histoire de Babette

Chap 1 et 2
lundi 10 mai 2021
par  Esteban
popularité : 1%
6 votes

Babette descendit de cheval, de son cheval : Saltimbanque. Après l’avoir déharnaché et dessellé, elle entreprit de le bouchonner, de lui curer les pieds et d’essuyer la sueur collée à son pelage. Saltimbanque aimait visiblement cette opération. Babette, elle, aimait le galop, et cette allure grisante aussi bien pour elle que pour lui, les laissait ruisselants. Pour amplifier le galop, le bassin de la cavalière doit effectuer un mouvement d’arrière en avant en rythme parfait avec celui de sa monture ce qui a pour effet un frottement continu du périnée sur la selle et ne manque jamais de faire naître une excitation, excitation que Babette recherchait de toute façon.
Elle était seule dans la ferme. Sa jeune sœur et elle habitaient toutes les deux dans cette petite exploitation depuis la mort accidentelle de leurs parents. Elles étaient restées là, aidées par Valère, le fermier, et sa femme, persuadées que, mêmes orphelines, elles étaient mieux qu’en ville.
Comme d’habitude chaque fois qu’elle était seule, elle commença de caresser les couilles de son pur-sang, de lui décalotter le gland et de le « nettoyer » le plus attentivement possible à cet endroit. Cette caresse ne laissa pas Saltimbanque indifférent et une légère érection lui vint. Babette surveillait de près l’état de la chose et profitait, du creux de la paume, de la lourdeur de l’engin qui naissait sous sa main. Au bout d’un moment la queue de Saltimbanque avait pris une dimension très acceptable. Babette ouvrit son corsage laissant largement déborder sa poitrine somptueuse. Elle ne portait jamais de soutien-gorge quand elle montait. Elle aimait sentir ses seins ballottés par le trot ou le galop. Elle se glissa sous le ventre de la bête pour emboucher ce pieu palpitant. Son cœur et sa bouche s’emplirent de bonheur. Elle suça longuement le tube de chair brune, presque noire, de Saltimbanque. Tout en malaxant les couilles énormes et dures de l’animal, elle tétait le sexe de son cheval, certaine de le satisfaire mieux qu’une quelconque jument. Gagnée par l’excitation qui montait en elle, son sexe était maintenant trempé, elle le sentait du fond de son ventre, n’y tenant plus elle se déshabilla complètement, sûre de n’être vue par personne, et alors, complètement nue, agenouillée sur la paille de l’écurie, prise d’une folie soudaine elle continua goulûment sa fellation bestiale.
Le cheval se laissait faire sans bouger, habitué à la bouche de sa maîtresse et nullement inquiet ni apeuré du petit bout de femme qui s’agitait de plus en plus sous son ventre. Son érection avait bien augmenté et cela excitait prodigieusement Babette qui y voyait une récompense évidente à sa succion prolongée. L’odeur du pur-sang, de la paille, de l’urine même qui suintait du sexe de l’animal l’excitait au plus haut point. LIRE LA SUITE


Si vous avez ce type de relation n’oubliez pas que la Loi condamne ce genre de pratiques. La chambre criminelle de la Cour de cassation s’est, pour la première fois, prononcée sur les conditions de la mise en œuvre de la disposition issue de la loi du 9 mars 2004 visant à réprimer ces pratiques. L’article 521-1 du Code pénal tel que modifié (L. n° 2004-204, 9 mars 2004, art. 50) dispose en effet que « le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende ». Enonce pour ce faire que « les actes de pénétration sexuelle commis par une personne sur un animal constituent [bien] des sévices de nature sexuelle au sens de l’article précité ». Il n’est donc pas nécessaire pour que le délit soit constaté que l’acte sexuel soit accompagné de violence, brutalité ou mauvais traitements.


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique