Jean du Berry


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 3 juin 2011
par  Jean du Berry

6- Florence, soumission l’épreuve...

Les canettes de bière étaient décapsulées, la fiesta commençait. Jean ordonna à Florence de conserver son tee-shirt, mais de passer une jupette, des chaussures coordonnées, de se lubrifier l’anus, et de se changer à l’extérieur de la tente avec interdiction de se rendre au camping-car, sauf pour se maquiller.
Elle obéit, consciente de s’exhiber, quoique dans l’obscurité... Lorsqu’elle rejoignit Jean, (...)

mardi 10 mai 2011
par  Jean du Berry

5- Florence, concentration et gang-bang...

Florence roulait un peu plus vite qu’à son habitude suivant fidèlement les indications du GPS, Jean lui avait dit « chez moi 15 h au plus ». Ils étaient sortis de la clinique la semaine dernière, Jean était venu passer trois nuits chez elle, ils avaient fait des emplettes, un blouson de moto, des gants, des bottes, un casque. Elle avait pris avis auprès de Chantal sur ce qu’elle devait emporter et (...)

jeudi 7 avril 2011
par  Jean du Berry

4- Florence, premières expériences...

Florence et Jean, se retrouvèrent au matin pour leur marche quotidienne. Jean remarqua de suite que Florence portait une culotte et avait remis un soutien-gorge.
Elle lui dit qu’elle avait remis un soutien-gorge parce qu’elle avait mal aux seins et serait certainement indisponible pour la semaine.
Elle s’excusa auprès de Jean, celui-ci la prit par l’épaule, la serra contre lui en lui faisant des (...)

lundi 28 février 2011
par  Jean du Berry

3- Florence, régime et soumission

Le lundi, ils partirent faire leur marche habituelle, Florence parlait continuellement comme à son habitude.
Au bout de quelques kilomètres, une fois dans la campagne, elle s’arrêta, se déshabilla et demanda à Jean de lui passer les chaines, le collier, la laisse, de lui mettre les pinces et un plug dans le cul.
Ce disant, elle ouvrit son sac à dos et tendait au fur et à mesure les objets à Jean. (...)

mercredi 9 février 2011
par  Jean du Berry

2- Florence L’apprentissage

Le dimanche matin, Jean après le petit déjeuner, passa chercher Florence dans sa chambre. Elle l’attendait, sur le lit trônait un sac de sport d’une taille impressionnante.
Jean fut scotché, « tu as besoin de tout ça pour une journée ? » Suivirent des explications embrouillées purement issues de la logique féminine qui n’est pas une fois pour toute, et de loin, la logique masculine. En cours de route (...)

mardi 25 janvier 2011
par  Jean du Berry

1- Florence, naissance d’une soumise

Stop, arrête-toi, s’il te plait !
Surprise, Florence s’arrêta, et attendit, cette pause était la bienvenue, elle commençait à fatiguer sur ce chemin escarpé.
Jean, se glissa derrière elle, souleva son sweat shirt, lécha son dos en sueur et dégrafa son soutien-gorge, puis il prit les seins moites à pleines mains et se mis à la pétrir/caresser tout en agaçant les pointes.
Après un divorce calamiteux, (...)

Commentaires récents

10 février

Cher Henic, un excellent récit habilement traduit. Le traducteur a bien su rendre l’atmosphère envoûtante, prenante, captivante de la première partie de ce récit tout en nuance. Une EXCELLENTE (...)

7 février

Pour une fois Frankie s’est beaucoup perdu dans du bavardage inutile, limitant au strict minimum les descriptions érotiques. Car l’idée était bonne. A vite (...)

5 février

Texte bien écrit d’introduction qui remplit tout à fait son office. Nous avons envie de découvrir la suite rapidement !

25 janvier

Merveilleux,... un brin pervers malicieux... envoutant et on s immerge complètement dans cette aventure... un régal de frissons !

14 janvier

Texte bien écrit avec une progression de l’esclave féminine qui se soumet par amour pour son nouveau Maître.

Décembre 2017

Bonjour Frankie.
Je salue votre performance pour ce récit. C’est un récit d’intention : nous ferons ça, je prévois que tu fasses ça etc.. Il y a peu de
description de fessée, ou de cravache etc. (...)
C’est délicieusement pervers...

Novembre 2017

Ah, les jeunes de maintenant !
Ils ne respectent plus rien ni personne, mais on est curieux de savoir comment...
Je relis toujours avec plaisir l’histoire de Fabienne : c’est un texte qui a le don de mettre en forme. La méthode d’éducation de Fabienne est fort originale à plusieurs (...) J’adore. J"ai vécu des choses similaires plusieurs fois dans des cafés fétichistes ou des salons de l’érotisme mais C’est plutôt sous le fouet que je dansais qu’au son d’une (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur