Pique-nique

Suis-je vraiment soumise ?
mardi 24 janvier 2017
par  Crabou
popularité : 2%
5 votes

Cette après-midi, nous allons participer aux Goûters du Marquis au Château des Lys. Il fait beau et nous avons donc décidé pique-niquer dans un parc à proximité avant d’aller jouer.
Pour sortir, je me suis vêtue d’une courte jupe en corole et d’un petit top sexy. Arrivée sur place avec mon mari Marc, nous étalons une nappe et déballons notre pique-nique. La pelouse est déjà occupée par d’autres personnes qui ont eu la même idée que nous.
Marc sourit quand il voit que je relève ma jupe pour m’assoir les fesses nues directement en contact avec l’herbe. Nous mangeons tranquillement et chaque fois que je me penche pour prendre quelque chose, Marc profite aussi d’une belle vue sur ma poitrine peu couverte par mon top.
Le repas se termine et je commence à ranger les restes du pique-nique. Je prends le pot de vinaigrette et avec une fausse maladresse qui n’échappe pas à Marc, je le renverse sur ma jupe.
—  Zut, alors
—  Va laver la tâche avant qu’elle s’incruste
Il y a une fontaine au milieu de la pelouse. Je me lève avec un sourire à mon mari, j’enlève mes chaussures et je m’y rends. Mais au lieu de juste mettre un peu d’eau sur la tâche, j’enjambe le bord de la fontaine et y met les deux pieds. Je m’agenouille jusqu’à ce que ma jupe soit entièrement dans l’eau et je la nettoie. Ma façon de faire n’a pas échappé aux gens autour de nous qui ont arrêté de parler et me regardent faire ma lessive. L’eau est un peu froide et me donne la chair de poule.
Je ressors de la fontaine et ma jupe colle à mon corps dévoilant mes formes.
—  C’est malin, tu ne vas pas aller au Château des Lys dans cette tenue. Il faut te changer.
—  Ici ?, demandais-je d’une petite voix coquine
—  Je ne vois pas où d’autre tu pourrais le faire ?
Sous le regard des gens autour de nous, j’enlève mon top puis ma jupe. Je suis maintenant intégralement nue et je suis déjà très excitée par cette exhibition.
—  Tu vas directement mettre la tenue que je t’ai prévue pour cet après-midi
Connaissant Marc, je sais que les spectateurs autour de nous ne vont pas être déçus. De fait, Marc plonge sa main dans le sac qu’il a apporté et en sort mon collier de soumise. Il me le tend et je l’attache à mon cou. Vient ensuite un rosebud muni d’un anneau. Je le lèche consciencieusement puis l’introduit en moi en jetant un coup d’œil autour de moi. Les gens ne me quittent pas des yeux.
Cette fois, c’est une laisse en cuir qu’il me donne.
—  Mets-la autour de ta taille
Enfin, je vois apparaître une pince à sein et une clochette. Je choisis mon sein gauche, je fais ressortir le téton et j’y accroche la pince puis j’y fixe la clochette. Etre exhibée ainsi équipée me donne une furieuse envie de me caresser jusqu’à la jouissance mais ça m’est interdit sans autorisation de mon Maître une fois que je porte son collier.
—  Cherche autour de nous deux personnes. A la première, tu demanderas de fixer la clochette à ton rosebud au lieu de la pince à sein. La seconde devra accrocher la laisse à ton collier et déplacer la pince où bon lui semble.
D’un sourire, je remercie mon Maître pour avoir imaginé ce jeu et je me mets en quête des deux personnes. Les premières à qui je demande leur aide refusent un peu gênées même si elles ne détournent pas le regard pour autant. Le bon côté des choses est que ça » justifie » le fait de continuer à me promener nue devant dans ce parc.
A mon approche, un homme se lève et propose de m’aider. Il prend la clochette et profite de devoir l’accrocher à mon rosebud pour me caresser les fesses, ce qui n’est pas pour me déplaire.
En balayant des yeux les alentours, je remarque un homme qui me regarde avec insistance. Je me dis qu’il pourrait être mon second assistant. Lorsque j’arrive près de lui, sa femme le précède et me demande ce qu’elle peut faire pour moi. Je suis étonnée mais j’aime aussi jouer avec les femmes et donc sa réaction me plait.
Ses mains parcourent mes flans, descendent sur mes hanches, passent sur mes fesses puis viennent détacher la laisse. Sans que je m’y attende, elle l’abat sur mes fesses me tirant un gémissement. Ça l’amuse et elle donne un second coup plus fort puis elle l’attache à mon cou. Ensuite, une main empoigne la pince enserrant mon téton et la tourne plusieurs fois en me regardant droit dans les yeux pour y lire ma souffrance. Ensuite, elle la détache et s’agenouille pour la fixer sur une des lèvres de mon sexe. J’écarte les cuisses pour lui faciliter l’accès. Elle en profite pour décrocher la clochette du rosebud et pour la pendre à la pince accrochée à mon sexe. Elle sait ce qu’elle fait la bougre car chaque pas va agiter la clochette et faire vibrer la pince, empêchant mon sexe de l’oublier.
Je suis surexcitée et j’aimerai qu’elle me baise sans retenue ici devant tout le monde mais au lieu de ça, elle se redresse, prend la laisse, tire dessus pour approcher sa bouche de la mienne et m’embrasse. Je lui rends son baiser en collant mon corps contre le sien.
Lorsqu’elle me libère, je retourne près de mon Maître non sans l’avoir remerciée. Il me donne une robe que j’enfile sans rien mettre d’autre. C’est une robe longue et suffisamment transparente pour qu’un œil un peu attentif voit clairement que je suis intégralement nue en-dessous. Avant de quitter le parc, c’est moi qui plonge ma main dans son sac pour en sortir un long fouet que je lui remets. LIRE LA SUITE




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Logo de Magister52
jeudi 26 janvier 2017 à 09h28 - par  Magister52

Un très agréable récit de Crabou qui ne nous avait plus gâté depuis des mois.
J’ai adoré l’histoire de cette femme qui se demande si elle est soumise alors que cela saute aux yeux dès le début du récit.
Encore bravo !

Logo de Crabou
mercredi 25 janvier 2017 à 10h30 - par  Crabou

Merci pour cet agréable commentaire.
Eh oui, je confirme : elle y trouve du plaisir et même beaucoup de plaisir. Ce récit est une version au féminin de choses que j’ai vécues mais de façon un peu différentes et pas le même jour.

Logo de Henic
mardi 24 janvier 2017 à 21h56 - par  Henic

C’est un plaisir de retrouver Crabou dans ses oeuvres d’écriture.
Cette femme est plus que soumise : elle est aussi exhibitionniste et masochiste, c’est beaucoup pour une seule personne... Mais elle raconte bien ses aventures et on l’envierait presque tant elle a l’air d’y trouver du plaisir !

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur