Voler mène à tout -2-

vendredi 6 septembre 2019
par  Sylvain de Perry
popularité : 2%

Le garde conduit souplement la BMW Série 6 Gran Turismo tout en souplesse. Olivier, assis à côté de lui, sa valise remplie de quelques affaires dans le coffre, suit le chemin de son regard étonné. N’y tenant plus, il demande :
— Où allons-nous ? Ce n’est pas l’itinéraire qui mène au Centre commercial.
L’homme, les yeux fixés sur la route, répond d’une voix tranchante :
— Exact. Je te conduis directement chez Madame Clara, tu y es attendu.
Le trajet dure encore dix bonnes minutes avant que le voiture bifurque dans un chemin étroit, avec des arbres de chaque côté. Un bon kilomètre après, le garde appuie sur une télécommande dissimulée sous le tableau de bord, et après un virage, une grille achève de s’ouvrir.
Nouvelle allée qui les conduit jusqu’à une très grande villa, presque un château, à double étage. Le garde immobilise l’auto au pied d’un grand escalier en bas duquel attend un homme, véritable colosse, torse nu, pantalon de cuir rouge, mocassins souples aux pieds.
Le chauffeur, un étrange sourire aux lèvres, dit :
— Je te laisse aux mains d’Emilio.
Olivier le salue, s’extrait de la voiture, récupère sa valise, s’approche du colosse qui commande :
— Suis-moi !
Le jeune homme a du mal à suivre le colosse qui grimpe les marches de l’escalier trois par trois, pousse la haute et lourde porte d’entrée sans forcer, ferme le battant dans son dos avec un bruit sinistre.
Le colosse lui désigne une petite porte sur la droite :
— Tu vas te déshabiller là, met tes affaires dans ta valise que tu laisseras et je t’attends ici dans trois minutes.
— Bien… Monsieur.
Olivier se hâte, réapparaît nu comme au jour de sa naissance. Le colosse consulte ostensiblement son chronomètre, annonce :
— Tu as dépassé le temps imparti de trente-sept secondes. Nous règlerons cet écart dans ta chambre. Viens…
L’un à la suite de l’autre ils empruntent le grand escalier de marbre du hall, jusqu’au premier étage, s’engagent dans un grand couloir. L’homme, sans même se tourner vers Olivier, présente :
— A gauche c’est le salon de réception, en face la chambre de Madame, après sa salle de bain, puis ta chambre.
Il ouvre la porte, pénètre dans la pièce suivi par Olivier qui, alors qu’il s’attendait à découvrir un réduit, est surpris par la dimension des lieux. Une famille de cinq personnes y vivrait à l’aise.
Pas de meuble, juste un grand lit où trois personnes comme le colosse pourraient y dormir à l’aise, deux chaises et un profond fauteuil, tous trois revêtus de cuir bleu.
Le colosse lui désigne la seule porte, hormis celle d’entrée, encastrée dans le mur de droite :
— C’est la salle de bain. Madame la bloque quand elle veut, sinon elle est ouverte en permanence.
Puis il s’assied sur une des chaise, commande :
— Viens-là, c’est le moment d’acquitter tes trente-sept secondes de retard…
Le colosse lui désigne l’intervalle entre ses cuisses écartées.
Alors qu’Olivier le contourne pour prendre la position de garçon fessé, l’homme lui agrippe le bras et le tire debout entre ses cuisses de cuir, emprisonne dans sa main gauche les deux poignets sans même forcer, expose :
— Une claque par seconde de retard.
La première claque choit sur la fesse droite. Olivier a l’impression que l’impressionnante dextre du colosse la lui a arrachée. La suivante le marque
Tout autant, si bien qu’il exhale illico sa douleur :
- Ouaaaaaaah !... Nooooooon !...
« Décidemment c’est la journée de la Fessée. » se dit Olivier. Celle de Clara, c’étaient presque des caresses. La grande main musclée du colosse lui enveloppe à chaque fois la fesse si bien que la douleur englobe tout le globe.
A dix, Olivier piétine en hurlant et suppliant son fesseur :
- Arrrrrrrêtez !… S’il vous plaît… C’est horrrrrrrible !... Pluuuuuuus… La fessée !… Monsieur ! LIRE LA SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
- d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires