Cornes complices Partie II

Chez Isabelle et Eric
mercredi 24 décembre 2008
par  Isatitou
popularité : 1%
2 votes

Le lendemain soir dans leur salon Isabelle et Eric reparlent de leur soirée chez Michelle et Marc.

“- Eric, il y avait longtemps que je ne m’étais pas autant amusée. Et toi ?”

“- Pour moi ce fut plein de surprises très excitantes et troublantes.”

“- Lesquelles ?”

“-Tout d’abord avec la généreuse Pascale avec laquelle j’ai redécouvert des émois d’adolescent, ensuite la captivante Catherine qui m’a subjuguée tel un gourou.”

“-Ha ! Je vois que tu ne t’es pas ennuyé !”

“-Et puis toi, t’offrant complètement à ce jeune barman…”

“-Ce jeune barman c’est Claude…”

“-Ha bon !”

“-Malgré sa jeunesse et sa beauté je ne suis pas tomber dan ses bras immédiatement. Nous avons discuté avant, pendant que tu batifolais avec Pascale.”

“-Discuter de quoi ?”

"-Claude est artiste peintre. Il possède un atelier dans un village près de chez nous.”

“-Ce peintre charmant est-il célibataire ?”

“-Oui ! Mais les femmes il les connaît bien.”

“-Aimerais-tu le revoir ?”

“-OUI !”

“-Moi aussi.”

"-Tu veux le revoir ?"

"-Non. Que TOI tu le revois."

"-Tu souhaites que je le revois ?"

"-Oui. Touche j’en bande déjà !"

"-Houa ! En effet. Avant que tu débandes je rentre son adresse MSN dans l’ordinateur."

"-Ha ! Je constate que tu ne perds pas le Nord !"

"-Super il est connecté. Eric, mon chéri, si tu veux que ton fantasme se réalise, laisse-moi seule avec Claude."

"-Mon fantasme !? Plutôt notre fantasme ! Ok, je vais lire un peu. Bon tchat."

*****

"-Coucou Claude. Alors remis de la soirée ?"

"-Tiens Isabelle, quelle agréable surprise ! Oui et toi ?"

"-Oui, prête à recommencer."

"-C’est qu’une adorable coquine m’a kidnappé du bar. Alors Je ne sais pas si je vais être de nouveau embauché ? "

"-Mais si. Ils ne trouveront jamais un barman servant aussi bien les convives."

"-En attendant d’être de nouveau à ton service lors de la prochaine soirée, venir boire un verre chez moi te tente-t-il ?"

"-OUI ! Surtout avec la chaleur de cet été !"

"-Demain 14 heures ?"

"-D’accord."

"-Je te donne mon adresse et mon tel. Je t’embrasse."

"-Je t’embrasse à demain 14 heures. Bye !"

*****

"-Eric, victoire j’ai rencard demain à 14 heures !"

"-Ho ! Je te sens toute émoustillée !"

"-OUI ! Glisse ta main dans ma culotte."

"-Houa ! Ça baigne ! Viens que je m’occupe de toi."

"-Oui sur le canapé. Je m’allonge sur le ventre. Caresse-moi."

"-Hum ! Quand je pense que d’autres mains vont courir sur ton corps demain !"

"-Hum ! Oui et d’autres lèvres aussi."

"-J’embrasse tes fesses de rêves."

"-Oui ! Et n’oublie pas de les embrasser à cœur. Oui, comme cela, la tendresse d’une langue après la rudesse de la bitte d’hier soir que c’est bon !"

"-J’ai envie de te faire des bisous partout : à la naissance du sillon de tes fesses, dans ton dos, dans ton cou. Je suis plaqué à toi, sens comme ma verge tendue sur ta croupe te désire, rêve de s’immiscer entre de belles fesses…"

"-Non Eric. Mon petit trou n’est pas encore remis de la vigoureuse enculade de mon bel et jeune étalon. Prends-moi en levrette."

"-Ho ! Isabelle comme ta chatte est chaude et bonne ! Mais comme j’aurais aimé être dans ton cul !"

"-Oui, continue comme cela j’y suis presque…"

"-Et quand ton petit trou sera-t-il remis ?"

"-Très probablement demain après-midi."

"-SALOPE ! je jouis !"

"-OUI BIEN SALOPE : c’est trop bon je pars !"

Précédent...................................................................................................Suivant



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur