Christophe

3° et dernière partie
dimanche 7 août 2016
par  Sylvain de Perry
popularité : 2%
1 vote

Après une nuit tranquille, j’émerge des bras de Morphée vers 9h. Tendant le bras vers la gauche, je sens un corps, me souviens qu’il s’agit de Christophe. Sans faire trop remuer le matelas, je quitte la couche, enfile ma robe de chambre et mes chaussons.
Quinze minutes plus tard, je sirote mon café italien Crema e gusto, gusto forte de Lavazza. Je poursuis mon petit déjeuner avec du jus d’oranges pressées, deux œufs au plat, deux autres cafés.
J’achève le dernier lorsque Christophe, nu, s’encadre sous le montant de la porte d’entrée de la cuisine :
— Bonjour !
— Bonjour Christophe. As-tu bien dormi ?
Il s’étire langoureusement, confirme :
— Très bien.
Il s’approche de moi, m’enlace avant de m’embrasser sur la bouche.
Christophe dit :
— Hummm ! Ton café a bon goût. (Il désigne ma machine espresso Pavoni). Montre-moi comment on procède.
— Comme une machine de bar.
Il insiste :
— S’il te plaît, fais-le-moi… Je ne suis pas très habile. Je m’en voudrai…
Je lui décroche deux fortes claques sur le derrière, précise :
— Tu viens de trouver le motif pour ta première fessée matinale.
Il proteste :
— Attends… Attends… J’ai un souci à régler avant.
Je prépare son café, m’enquiers :
— Quel souci ?
Christophe hésite, me regarde m’activer.
Je l’exhorte :
— Allez… Jette-toi à l’eau. Je sais être sérieux quand il le faut, tu le sais.
A voix basse, à la limite de l’audible :
— Je… Je pense… Etre constipé. J’avais envie, ai essayé mais… Rien… Que dalle !
Je lui tends sa tasse remplie du liquide odorant, le fixe droit dans les yeux :
— Ne t’inquiète pas. Bois ton jus, j’ai le remède…
Ses yeux me remercient alors qu’il déguste le breuvage.
— … Veux-tu un jus d’oranges pressées ? Des œufs ?
Il accepte les deux.
Vingt minutes plus tard, nous sommes dans la salle de bain.
— J’ai deux remèdes à te proposer : soit te mettre un suppositoire…
Son visage se crispe.
— … Soit j’enduis un prolongateur digital et mon doigt de crème. Elle pique un peu, mais tu auras vite envie de te libérer.
Christophe hésite, demande :
— Qu’est-ce que le « prolongateur digital » ?
Je souris, ouvre l’armoire à pharmacie, en sort la crème, un gant de latex et le prolongateur. Il se fixe indifféremment sur l’index ou le majeur ; sa forme conique, sa longueur d’une vingtaine de centimètres permettent, ajoutées au doigt une pénétration d’environ vingt-cinq centimètres.
Je l’adapte à mon majeur, montre le résultat à Christophe. LIRE LA SUITE




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur