Shiloh


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 15 septembre 2019
par  shiloh

Au Service de la Russie

Marie-Jo se débattit contre les liens, ses cris sourds lui semblant étranges et lointains assourdis par l’écharpe qu’on avait utilisée pour la bâillonner. « Arrête, dit un des hommes. On blesse pas si tu coopères. » Ils l’avaient amenée à un entrepôt abandonné, loin de toute aide possible. L’air sentait le moisi, et seulement un peu de lumière filtrait à travers les fenêtres crasseuses. Marie-Jo était (...)

samedi 14 juillet 2018
par  shiloh

La fille à Saint-Guirec

Elle est assise dans une chaise en osier sur la terrasse d’hôtel, regardant la mer et les pierres de terre brune. Elle pense que le bosquet est trop soigneusement taillé. Elle souhaiterait qu’on le laisse pousser plus sauvage. La fille va à l’intérieur, à sa chambre. Elle s’assoit dans le fauteuil rouge, ouvre son carnet sur la petite table ronde, écrit : Il me dirait : « Tu sais qu’il est interdit de (...)

dimanche 17 juin 2018
par  shiloh

Dans les mains de l’Inquisiteur

Ce fut une nuit sombre et orageuse lorsqu’on me tira de mon lit et m’amena au siège de l’Inquisition. Vous pouvez bien imaginer ma terreur : deux hommes, leurs visages couverts de cagoules noires, firent irruption dans ma chambre et me saisirent comme une criminelle. Les servants, mes seuls compagnons pendant que mon tuteur était en voyage, n’osèrent s’ingérer dans les rouages de ces moines brutaux, (...)

lundi 15 août 2016
par  shiloh

Du côté de chez l’esclave

Au château, je me couchais toujours enchaînée. Le cliquetis des chaînes qui liaient mes bracelets à mon collier, et mon collier au mur derrière le lit, me semblait un bruit léger et musical. Je n’irais pas jusqu’à dire que je ne me suis jamais gênée quand un valet m’y attachait pour la nuit, consciente de ce qu’il pensait de moi sûrement — cette pauvre fille, qui avait si piètre opinion d’elle-même qu’elle (...)

samedi 30 juillet 2016
par  shiloh

La première leçon

« Une femme ne peut pas apprendre la soumission sans corset ».
C’est une des premières choses qu’il lui avait dite.
Au début, cela n’avait l’air de rien. Un fétiche. Loin d’une leçon profonde, un point de départ pour un entier style de vie. Mais pour lui, pour le Maître, ça l’était en effet. Rien ne vaut un corset pour transformer une femme en objet féminin, dit-il. Et si tu ne peux pas devenir un objet, (...)

Commentaires récents

6 février

Excellent ! Voici un récit fort excitant.

5 février

Soumise lagon est vraiment soumise, son récit en est la preuve. Cependant, l’ensemble - plutôt complet, beaucoup des ingrédients d’une soumission « (...)

3 février

J’aime bien ! Je suis cependant étonné de la déclaration par une femme (la Maîtresse) à une autre femme (la soumise) de la phrase suivante : "cette (...)

29 janvier

Pour l’instant, ça ne tourne pas encore mal. C’est à la fois très dur, avec une forte dose d’humiliation et de peur pour la victime « consentante », et (...)

24 janvier

La suppression des pages 13 à 20 de la première mouture allège considérablement le récit, le rend plus accessible. Kate est très, très obéissante, (...) Une histoire qui mérite d’être connue : un scénario original, bien conté, tout à fait dans le ton de rdf et sans brutalité inutile, bref, un texte très (...)

21 janvier

Les affaires se corsent ! On est dans un environnement assez classique de début de soumission mais Luke mène ça bien et c’est agréable à lire. Si ce (...)

17 janvier

La montée en puissance est rapide, c’est le moins que l’on puisse dire !
Un vrai regret cependant : l’héroïne est (beaucoup) trop (...)
Le Bougre nous gratifie d’une suite tout à fait agréable à lire, merci ! Un regret toutefois : le deuxième chapitre est beaucoup moins fourni que le (...)

16 janvier

Le traitement du majordome paraît surprenant, il faudra voir comment se déroule son séjour chez Julien.