Dans un petit boudoir

Lettre 1
lundi 12 janvier 2009
par  Elena
popularité : 1%
2 votes

Robe longue, escarpins, étole…...

Vous êtes ravissante et très sensuelle dans cette tenue....

La lumière tamisée envoie quelques reflets dans vos yeux, la soie chatoyante de votre étole change de tons selon le vacillement des flammes des bougies, des éclats dorés proviennent de vos bijoux. Je suis assis en face de vous, habillé d’un smoking.... nous avons fait connaissance quelques jours auparavant sur Internet.... après avoir parlé de nos fantasmes.... nous voilà prêts à les vivre.

Le champagne a pour effet de nous plonger dans une certaine euphorie qui nous libère tout doucement. Quelques zakouski et quelques petites cuillérées de caviar plus tard… tout en parlant à voix basse.... je vous prends la main et commence à la caresser du bout des doigts.... votre main est chaude.... très chaude. Vous vous penchez en avant, me regardez droit dans les yeux.... en m’offrant une vue vertigineuse sur votre décolleté orné de perles.

La vallée formée par vos seins semble satinée et irréelle. Poitrine parfaite, pas besoin de soutien apparemment.... votre deuxième main recouvre la mienne et vous portez celle-ci à vos lèvres.... et y déposez un baiser très humide. Nous savons tous les deux que personne ne viendra nous déranger. J’ai donné des ordres selon notre scénario convenu.

Vous redressez votre buste et d’une main vous relâchez votre soyeuse chevelure, secouez deux trois fois la tête.... une cascade de cheveux s’étale sur vos épaules dénudées.... seule l’étole tente de les couvrir. De manière très entreprenante, et comprenant ces gestes presque désinvoltes, je me lève, m’approche de vous, votre visage épanoui est tendu vers moi.... je me penche et dépose sur vos lèvres rouges et humides un baiser...... mes bras entourent vos épaules.

Vous répondez à mon baiser et nos langues font connaissance.... doucement d’abord.... plus frénétiquement ensuite.... se mélangent, nos dents s’entrechoquent.... ce baiser devient profond, sauvage.... mes mains caressent vos épaules, votre cou. Ma bouche glisse vers votre oreille et ma langue s’y insinue, je lèche ensuite votre peau derrière l’oreille, là où elle est la plus douce, la plus fine.... la plus sensible.

Vous semblez perdre votre contrôle.... et pour y remédier vous me dites » je prendrais bien encore une coupe ». Je me redresse et vous sers.... votre regard a changé, des flammes de désir et de volupté s’y lisent.... pendant que vous portez la coupe à vos lèvres.... je m’empare de votre étole de soie, et la pose sur vos yeux, glisse derrière votre nuque et en noue les deux extrémités en vous déposant un baiser dans le cou. Pas un mot n’est prononcé.... nous savons tous deux que quelque chose va se passer.
LIRE LA SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Henic
mercredi 27 juillet 2022 à 08h05 - par  Henic

Le lien de la zone « abonnés » vers le texte initial ne fonctionne pas, mais celui vers le texte en pdf mène au but.
Un texte court, mais, comme le premier épisode, bien écrit et très évocateur, alléchant même !

Logo de Henic
mercredi 27 juillet 2022 à 07h48 - par  Henic

Quel érotisme enchanteur ! Le très bon début d’une soirée qui peut rester délicate ou évoluer plus sauvagement...