Mes lutins

dimanche 17 septembre 2017
par  Lion
popularité : 1%
2 votes

Jusqu’à Trondheim, le tiers inférieur de la Norvège, la partie ventrue du pays, on est encore en Europe, dépaysé mais encore connaissable ; au-delà le territoire forme un boyau qui s’étire en longueur et langueur et mène vers un autre monde, le Grand Nord ; on prend l’unique route ou plutôt une piste ; suffisamment large pour que deux camions puissent se croiser mais en terre battue, avec des nids de poule ou de « mammouth », selon les intempéries ! mon conducteur du 4x4 prend grands soins où il place les roues ; on « gagne » chaque kilomètre.

Les fjords se succèdent en chapelets, profonds à perte de vue, encaissés de hautes montagnes abruptes aux découpes brutales rocailleuses couvertes de conifères ; dans l’eau sombre et froide, en tous lieux des bateaux indispensables à la pêche vitale alimentaire et aux déplacements. Peu de petits villages, les immensités de forêt règnent en maître.

On marque une pause devant la stèle du Cercle Polaire, symbole mythique, non sans émotion ; encore loin devant, lentement, on traverse Trömse, dernière petite ville, à cheval sur un fjord, entourée de montagnes toujours plus ou moins enneigées même en été ; toutes les maisons de bois peintes sont multicolores ; la vie s’est installée ici il y a 6 000 ans ; ce devait être très rude !

On longe les îles Lofoten, par dizaines, petits îlots rocheux qui émergent de la mer, ensoleillés de jaune doré, d’orangé, de reflets miroirs ; des Vikings ont-ils fracassé leurs drakkars contre ce fantastique chambardement géologique ? c’est plus que probable…

Encore un long chemin tout aussi périlleux et enfin le panneau affiche en plusieurs langues ; « ici commence la Laponie » ; j’y suis !

Mini hameau de maisons de bois ; on me présente mon guide, un jeune homme du crû ; le traineau nous attend, huit chiens magnifiques piaffent d’impatience ; c’est parti, emmitouflée dans des couvertures de fourrure.

Petite maison, pièce unique toute meublée de bois, sols parquetés et couverts de tissus épais et fourrures, la cheminée flambe, douce chaleur magique.
Ici la fourrure n’est pas un signe ostentatoire de richesse ni de trophée de safari de luxe ; sa présence est des plus fonctionnelle.
On parle tous les deux un anglais approximatif ! repas, je me couche dans le lit, lui sur un genre de banc avec coussins.
Dehors, il prend tout son temps à s’occuper de sa meute ; d’abord ils le méritent pour leur travail si précieux et puis je les soupçonne de liens affectifs, même si ni les animaux ni l’homme ne le manifestent.

Autre particularité des plus déstabilisante mais passionnante ; ici en été le soleil ne se couche pas ; il plonge vers l’horizon, de terre ou de mer, puis remonte lentement dans le ciel d’un bleu clair merveilleux ; pas de nuit mais soleil de minuit ; l’inconvénient pour nous est de ne plus être régulé par l’astre de Lumière ; on se lève le matin, on se couche la nuit ; pas ici ; on doit écouter son corps, son horloge biologique et ne pas s’épuiser à retarder le repos « d’un peu encore »…
Je me laisse bercer par les flammes dansantes, puis me tourne pour me protéger les yeux et trouver le sommeil, je flotte, déguste ce repos après tant de péripéties ; hier j’étais encore en Provence et maintenant suis au bout du monde, en terres inconnues mais que je désirais tant depuis longtemps, quel voyage !

Je n’ai pas entendu le parquet crisser, plus agile qu’un chat, seulement senti un léger courant d’air derrière moi, puis le contact d’un corps nu, chaud, puis ses mains, je ne résiste pas, partagée entre l’envie physique et la fatigue à lutter… LIRE LA SUITE

Décembre 2010

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de kingliart
samedi 14 octobre 2017 à 06h37 - par  kingliart

Très belle histoire très bien écrite. Les improbables trios au long d’un improbable voyage sont délicieux. ça donne envie de s’y balader. Mais j’imagine que l’effet de la petite touriste française doit être un puissant stimulant sexuel.

Logo de Henic
dimanche 17 septembre 2017 à 18h17 - par  Henic

Voilà un récit charmant.
J’admire au passage la belle santé de l’héroïne...