L’école des femmes adultères 2

Chap 2 Description de l’école
vendredi 20 juillet 2007
par  Master Lyon
popularité : 1%
3 votes

Un éducateur pénètre dans la pièce où se trouve Marc.

— Bonjour Marc, je me nomme Philippe, je suis chargé de vous accueillir et de vous expliquer le fonctionnement de l’école.

— Bonjour Philippe, enchanté.

— Marc, En premier lieu, le « tu » est de rigueur. Je te souhaite la bienvenue. Je te donne tout d’abord cette carte magnétique qui te servira à entrer dans cette partie de l’école, et uniquement dans cette partie, constituée de cette maison, et du parc y attenant. Tu sais que ta femme va être éduquée dans l’autre partie de l’école, et tu une interdiction absolue d’y aller pendant toute la durée de son stage.

— Une question Philippe, pourquoi la durée des stages n’est pas fixe ?

— Parce qu’elle dépend des degrés d’obéissance de chaque pensionnaire, et c’est nous les éducateurs qui statueront sur cette durée. Mais ne t’impatiente pas, cela veut dire aussi que si on garde ta femme plus longtemps, tu profitera de l’école plus longtemps aussi.

— OK, puis—je prolonger, moi aussi, la durée, pour profiter de l’école plus longtemps ?

— Oui, tu as droit une fois de prolonger d’une semaine. Mais, ensuite tu pourras revenir pour les compléments d’éducation que tu souhaites, il suffit de prendre rendez—vous Je te conseille aussi de demander à faire connaissance avec les maris des femelles que tu vas aider à éduquer. Celles qui te plaisent bien sur. Ainsi tu vas te constituer un réseau en dehors de l’école. Ces réseaux d’anciennes élèves marchent très bien.

— Merci Philippe, et quand puis—je venir ?

— Tu pourras y venir quand tu le souhaites, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. A partir de cet instant, tu as le statut d’aide éducateur. Toutes les femmes pensionnaires te doivent obéissance pour tout ce que tu leur demanderas. Tu sais que cette école à pour but de faire de parfaites soumises, des objets sexuels, mais aussi de faire de toi un maître expérimenté qui continuera, à terme, l’éducation de sa femelle. Ta femelle subira la même éducation que les autres femelles de cette partie de l’école. As—tu d’autres questions ?

— Une première question Philippe, quelles sont les interdictions de l’école ?

— Tout ou presque est autorisé, les seules restrictions sont les marques, le sang versé, les brutalités gratuites, le sadisme trop marqué, et la zoophilie. Les différentes pièces de l’école sont sous surveillance vidéo, et des éducateurs sont la, en permanence pour faire respecter ces règles, et t’aider, soit par des conseils, soit en t’assistant, à réaliser tous tes fantasmes. On t’apprendra aussi à donner du plaisir à une femelle, à la faire attendre ce plaisir afin qu’il soit décuplé. Par contre, tous les rapports sexuels doivent être protégés, c’est impératif, les soumises ont le droit et le devoir de dénoncer ceux qui transgresseront cette règle. Mais rien n’empêche de tester et d’améliorer la résistance à la douleur des soumises, bien au contraire. Pour cela, tu verras que tu auras tous les accessoires nécessaires, y compris ceux issus des temps moyenâgeux de l’inquisition. Tu verras que tu t’amuseras bien mieux avec ces différentes pratiques. Aucune femelle ne peut refuser quoique que ce soit de tes demandes. Si elle est rétive, tu as le droit de l’attachée, de demander de l’aide pour la forcer, etc. LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires