Ma femme 2

mardi 28 août 2012
par  sirdick
popularité : 1%
4 votes

Comme j’étais novice dans le bdsm il me fallait me documenter et en connaitre un peu
les codes
Je naviguai donc sur internet et j’appris pas mal de choses ,et de fil en aiguille je me retrouvais sur des sites sado maso et là je pus converser avec des maitres , qui me conseillèrent mais qui voulaient aussi profiter de mon inexpérience en allouant leur service .
Moi je ne voulais que jouer avec ma femme , et un jour on me proposa un scénario que je fis subir à Laure .

Ce vendredi après midi , j’envoyais un texto à laure qui disait ceci :

« Quand tu rentreras du travail tu prendras une douche puis tu m’attendras nue ,à genoux et les mains derrière la tête au milieu du salon »

Je savais à quel heure elle rentrait , j’arrivais donc en avance à la maison et me cachais dans le garage . Car dans l’après midi j’avais installé une weeb-cam dans le salon grâce à l’ordinateur qui s’y trouvait et comme j’avais ramené le portable du boulot je pouvais du garage voir ce qui se passait .

J’entendis la voiture se garer devant la maison , la porte d’entrée se refermer . Je dus attendre au moins trois quart d’heures pour la voir enfin arriver dans le salon .

Laure était bien nue comme je l’avais demandé . Elle s’agenouilla tournant le dos à la porte et se positionna à coté de la table basse .
Les mains sur derrière la tête elle attendait ma venue .

De la voir ainsi offerte je bandais et j’avais envie de me branler , j’étais trop content de voir qu’elle était consentante à mes jeux , à moins que ce soit elle qui voulait que l’on y joue ?

Je sortis du garage et entrais par la porte d’entrée . Laure ne bougeait pas , j’approchais d’elle et vins m’assoir dans le canapé . Je la regardais de profil , je voyais mal son visage à cause de ses coudes .Ses seins étaient magnifiques et ses tétons pointaient , Laure n’a pas une poitrine énorme mais elle tient bien dans les mains . J’adore les caresser .

— Écoute bien ce que je vais te dire car je ne me répèterais pas . A partie de maintenant tu m’appelleras Maitre .

Je sortis de ma poche un collier que je posais sur la table basse .

— Tu devras me prouver que tu le mérites , cela veut dire pour toi que maintenant tu devras me servir , que je pourrais t’utiliser comme je veux , quand je veux et où bon me semble . Est-ce clair pour toi ?

— Oui maitre me fit -elle

— C’est bien , je suis content de la façon donc tu réagis . Tu vas maintenant poser ta tête sur le sol et lever tes fesses bien haut , car comme promis je vais m’occuper de ton cul .

Laure s’exécuta sans rien dire .

Je me levais et allai chercher le gel que j’avais acheté en pharmacie , puis j’en lubrifiai sa rosette , je fis pénétrer un doigt puis un deuxièmes , son orifice était étroit il me comprimait les doigts ,
je continuais un petit moment un va et vient et au fur et à mesure je sentais son cul se dilater. Je baissais mon pantalon et enduisis ma bite de gel et la présentais à l’entrée de sa rondelle , il me fallut appuyer fort pour que son cul se dilate , ma bite finit par entrer et je l’enfonçais au plus profond que je pus. Je crus un instant que ma bitte allait se couper en deux tant à la base j’étais serré . Il fallait que je bouge alors j’entrepris un va et vient et le gel aidant ma queue coulissa sans trop me faire mal , puis cela alla de mieux en mieux , et la respiration de Laure se fit de plus en plus haletante.

— Tu aimes ?

— Oui maitre

— Salope ! Et dire que tu me refusait ton cul à chaque fois que je voulais me le faire .
Tu sera punis pour ça .

Je ne pouvais plus tenir et éjaculai dans son fondement .

C’était trop bon , je passais ma main sur sa chatte , elle était toute trempée .

— Tu as jouis ?

— Oui maitre

— Je ne veux pas que tu jouisses sans que tu me le dises compris !

— Oui maitre

Je me retirai , ma bitte était enduit de merde ,j’allais à la salle de bain pour me nettoyer .

Quand je revins elle n’avait pas bougé . Je l’autorisais à aller se laver et quand elle revint je lui demandais de venir me sucer la bitte .

Je me mis debout et elle s’agenouilla puis pris ma queue en bouche , elle me suça comme jamais elle ne l’avais fait auparavant .il ma fallut pas longtemps pour lui cracher mon foutre dans sa bouche , elle avala tout sans même un déglutie de rejet .

J’étais vidé pour le coup et lui fis comprendre que pour le moment le jeu s’arrêtait là.

Dans ma tête j’avais plein de question à lui poser. Il n’était pas possible que du jour au
lendemain elle obéisse au doigt et à l’œil , il avait du se passer quelque chose .

Je lui demandais donc quel était ce revirement d’attitude .

— C’est à cause du boulot me dit -elle , on a changé de directeur et celui là est plus sévère que l’ancien , il ne laisse rien passer et du coup à la moindre faute on se retrouve dans son bureau pour une engueulade en règle , il y a un mois de cela il m’a convoquée et à peine j’avais mis les pieds dans son bureau il se mit à me crier dessus , j’étais pétrifié je n’osais même pas le regarder. J’étais rouge de honte mais bizarrement dans mon bas ventre il se passait des choses , je mouillais ma culotte non pas de pipi mais de ma mouille . Et juste avant que tu m’attaches sur le canapé , la veille il m’a de nouveau convoquée pour me disputer encore , soi disant que j’avais
négligé un dossier , et là pareil j’en fut toute retournée , si il m’avait demandé de me mettre toute nue je crois que je l’aurais fait . Alors quand tu m’as sauté dessus sur le canapé j’étais toute contente .

— Et si demain il te le demande ? Tu le fais ?

— Je sais pas , si tu me dis que je peux le faire peut-être que je le ferais .

— Ainsi donc tu est prêtes à me tromper ?

— Il a un tel aura que cela sera dur de lui résister, et en plus il peut me virer quand il veut et on a besoin de ce job , alors dit-moi que faire si il veut abuser de moi ?

— Il faut que j’y réfléchisse , mais cela devait arriver , donne lui mon numéro de portable et tu lui dis que rien ne peut se faire sans mon accord ;OK.?

— Oui maitre, me dit-elle

La discussion s’arrêta là.

Il me fallait réfléchir pour la suite des évènements.

Je contactai d’autre maitres pour avoir leurs conseil , il me fallut trier tout ce qu’ils me disaient . Puis un maitre me fit une proposition intéressante , lui était pour un mélange d’éducation anglaise mélangée avec du sado soft ou hard suivant les sujets comme il disait.

Le problème pour moi était, est-ce que je le fais moi même ou bien je lui confis ma belle au risque de la perdre ? Comme ma femme et moi nous n’avions jamais pratiqué l’échangisme,
j’avais peur de ne pas supporter voir Laure se faire prendre par un autre , et d’un autre coté je manquais cruellement d’expérience pour satisfaire nos envies et maintenant son patron qui s’en mêle .

PRECEDENT .............................................. SUITE




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Logo de Magister
mercredi 29 août 2012 à 11h03 - par  Magister

Je viens de découvrir les 2 premiers épisodes de ce récit. Bravo, c’est bien écrit, c’est vivant, c’est réaliste ;-) Vivement la suite !

Logo de Breizh
mardi 28 août 2012 à 19h23 - par  Breizh

Jolie commencement MAIS attention à ne pas aller trop vite
N’oublie jamais que dans un couple BDSM celui qui es le "maitre" cherche toujours à donner du plaisir à sa soumise et ne la brusque JAMAIS.
Toutes idées de jeu doit venir d’un consentement mutuel.
Ta soumise n’est pas un objet mais TA femme et en cela elle se donne à toi.
Évite donc de la casser et n’ai pas peur de ton manque d’expérience. Ta soumise sait ton inexpérience et jouis que tu les dépasse. C’est une relation charnelle et fusionnelle
Bonnes choses a tous les deux.

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur