Axel


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 30 avril 2004
par  Axel

Où je dois réveiller Maîtresse

Ce matin, je suis venu vous apporter votre petit déjeuner au lit. Sur le plateau je vous ai déposé des croissants tous chauds que je suis allé chercher à la boulangerie du village. Vous appréciez mon dévouement, comme vous vous félicitez de la démonstration de mon désir devant la vue de mon jeune membre dressé qu’il me faut vous présenter chaque fois que je suis nu devant vous. Selon vos exigences. Après (...)

dimanche 9 mai 2004
par  Axel

Où Maîtresse me prostitue

Satisfaite, votre plaisir assouvi, vous me repoussez méchamment du pieds, comme un jouet qu’on ne veut plus, pour gagner les caisses. Inquiet, je vous regarde vous éloigner, les yeux fixés sur vos longues jambes gainées de cuir noir, que les pans de long manteau découvrent à chacun de vos pas martelés sur le sol.
Vous m’abandonnez là, au milieu de l’allée, à ramasser le reste des légumes secs qui (...)

vendredi 14 mai 2004
par  Axel

Où je dois accompagner Maîtresse

Debout, face à moi, juchée sur vos talons aiguilles, vous êtes impressionnante.
Je n’ose bouger, de crainte de réveiller votre colère. Mes joues portent encore les traces de votre fureur. Apeuré, je ne suis plus qu’un petit animal sans défense, résigné à subir votre joug. Vous m’examinez longuement, vous attardant sur ma croupe tendue sous le fin tissu de mon jean élimé, et bien trop étroit pour contenir (...)

dimanche 16 mai 2004
par  Axel

Où Maîtresse fait ma toilette

Quand vous me libérez enfin, nous sommes de retour chez vous, dans le garage au sous sol. Vous me faites sortir sans ménagement. Votre brutalité me surprend. Je ne crois pas avoir fauté en quoique ce soit. Sans doute, désirez vous me prouver que vous êtes la Maîtresse. Une Maîtresse dure et implacable. Comme un petit animal apeuré je me jette à vos pieds, affolé, sans bouger. Vous me montrez vos bottes (...)

mercredi 19 mai 2004
par  Axel

Où Maîtresse évoque ma destinée

Vous m’entraînez dans votre chambre. Dans ma valise, pas encore défaite, vous entreprenez de trier mes affaires. Vous avez décidé de ne garder que ce qui vous intéressent.
Tu n’es qu’une petite pute ! Alors autant t’habiller comme cela dorénavant. Et je constates avec plaisir que tu as pris ce qu’il faut, espèce de petite salope !Regardez moi çà !
Et vous me jetez au visage un minuscule shorty en (...)

Commentaires récents

19 juillet

Un excellent récit qui appelle une suite. Tant le style que la narration sont parfaits.

15 juillet

Bonjour ou bonsoir à toutes et tous.
Je reconnais bien Christine dans ses écrits et pour cause...
Certains d’entre vous pourraient penser que ceci n’est que pur fantasme.
Pourtant, parfois, la (...)

Décembre 2018

Christine a décidément le don de faire monter le suspense, de décrire des situations improbables extrêmement sensuelles à la fois par la description des corps mais aussi par la prise en compte des (...)

Novembre 2018

Je partage l’avis de Crabou, et je regrette que la suite ne soit pas arrivée : cette histoire commençait fort bien !

Octobre 2018

La partie en libre accès du récit n’est qu’un amuse-bouche et, comme tout bon apéritif, donne envie de lire la suite qui est, de surcroît, très différente. Mademoiselle K se découvre, dans des conditions (...)

Septembre 2018

Texte très bien écrit qui donne envie de connaitre la suite.
Le début de ce récit D/s de forme épistolaire fait penser aux Liaisons dangereuses.
Bravo à Christine et à Pascal pour ce récit (...)
Comme le dit le Maître : le mari de Sophie prend un risque démesuré. Il ne faut pas jouer avec le feu...
Cette histoire, contée avec la talent de Christine, fait partie de celles que l’on peut relire (...)
Très belle histoire courte, fort bien rédigée. Un enraie réussite et un tete d’écrivain.... (ça nous change de nos cochonneries habituelles... Merci à shiloh Je ne parviens pas à lire complètement le chapitre 13 : le lien de la zone abonnés aboutit à un message d’erreur :
"404 Page Not Found
Sorry ! The page you requested is unavailable. Please use your (...)

Août 2018

Cette histoire commence très bien : le récit monte en puissance jusqu’au bout du chapitre, et laisse penser que les chapitres à venir seront au moins aussi (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur