Fabynorb


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 10 janvier 2004
par  Fabynorb

4 - Les anneaux

IV. La contamination
Entendant les hommes se lever, la blonde hôtesse se précipite sur son amie et, à l’aide du collier et des bracelets, lui entrave les deux mains entre les seins, l’offrant ainsi, toute entière, aux regards des deux hommes. Paul et Bertrand pénètrent sur la terrasse et découvrent les transformations matinales de la jeune invitée. Tous les deux la prennent dans les bras et (...)

vendredi 2 janvier 2004
par  Fabynorb

3 - Les anneaux

III. En public
Il est sept heures quand le radio-réveil du couple retentit et les tire d’un sommeil bien agréable. Lentement, Fabrizia sort du lit et se dirige vers la salle de bains. Pour se réveiller, elle prend une douche froide, puis retourne à la chambre, s’installe devant sa coiffeuse et, pendant que son mari prépare le petit-déjeuner, commence à se maquiller : les paupières, en vert pastel, (...)

samedi 20 décembre 2003
par  Fabynorb

2 - Les anneaux

II. L’acceptation
Aussitôt, elle entend raccrocher à l’autre bout.
Tout en maugréant, elle repose le combiné et retourne se coucher. En quelques secondes, l’éther continuant à faire effet, elle se rendort profondément. Si profondément que lorsque le radio-réveil se met en route à huit heures, elle n’entend rien. Quand Fabrizia émerge de nouveau, il est plus de dix heures. Affolée, elle appelle le lycée (...)

samedi 13 décembre 2003
par  Fabynorb

1 - Les anneaux

I. L’apparition des anneaux
Le soir tombe lentement, accompagné d’un brouillard dense dans les bas-fonds des vallées. Les routes deviennent, peu à peu, glissantes, surtout en rase campagne, là où, toute la journée, circulent les tracteurs des betteraviers. Les paysans commencent à rentrer vers les villages, sauf quelques irréductibles qui continuent leurs travaux, à la lueur des puissants projecteurs (...)

Commentaires récents

14 octobre

Henic traduit MERVEILLEUSEMENT un excellent texte. L’auteur sait parfaitement doser, relater, ménager le suspense. Le traducteur réussit à rendre d’une façon SUBLIME la pensée de l’auteur, rendre très (...)

13 octobre

Elle accepte sa soumission et se prend au jeu. Il souffre mais prend beaucoup de plaisir. C’est presque un cliché !
Mais c’est en tout cas bien raconté et cela met en émoi - douloureux - le lecteur (...)

12 octobre

Voilà une histoire fort bien racontée. Elle me fait penser au film « The pet » (2006), ainsi qu’à l’histoire « Olenka » d’Alex Cordal, en ligne sur ce site de rdf. Il y a bien sûr de très grandes (...)

5 octobre

Voilà en effet une visite médicale très orientée ! Elle s’exerce sur une femme d’un naturel très soumis, ce qui facilite bien sûr l’exécution de la manœuvre.
Il est toujours étonnant de voir un mari livrer (...)

28 septembre

Parler d’éveil est déjà être dans le pléonasme, ou mettre la barre très haut, au choix. La séance vécue par la soumise n’est pas de celles que l’on vit au tout début d’une relation D/s : la durée, mais (...)

27 septembre

Après la lecture de ces quinze pages, on se demande si les hors d’oeuvres subis par la femme n’étaient déjà pas une punition. Apparemment pas vu l’annonce finale d’un geôlier. La traduction est (...)

26 septembre

C’est une approche pour le moins originale du mariage : le mari candauliste assumé et volontaire n’est pas si fréquent.
Voilà une histoire bien troussée, c’est le moins que l’on puisse dire (...)

24 septembre

Que voilà une histoire bien troussée !
Le piège était presque gros, mais entre gens de bonne compagnie, on finit par se comprendre et même, dans le cas présent, fort bien !
Le style est riche sans être (...)

20 septembre

ENFIN ! Laure et M se rencontrent. A la page 104 mon impatience est enfin récompensée. Un peu d’action ne nuit pas. De plus une fessée couronne cette entrée en matière. Christine sait parfaitement (...) Il est TRES étonnant que Luc n’impose pas le port d’un préservatif à Fabien pour la scène finale. A moins d’être certain que Lola prenne la pilule, et encore avec les maladies qui traînent... Il est (...)