ELLE

chapitre 13 : L’envol
samedi 24 octobre 2020
par  Christine Arven
popularité : 1%
0 vote

Un long moment Elodie et Thomas se pressent l’un contre l’autre comme oublieux du lieu où ils se trouvent et de ceux qui les entourent. Une douce chaleur se diffuse, apaisante, dans le corps de la jeune femme qui lentement, se détend et s’abandonne. Elle frémit de contentement en sentant les mains de Thomas glisser doucement le long de son dos, s’arrêter un instant au creux de ses reins avant de poursuivre leur périple jusqu’à ses fesses rebondies qu’elles englobent. Thomas éprouve de son côté une intense émotion à caresser la peau douce et satinée d’Elodie. Incroyable comme cette femme qu’il ne connaissait pas il y a seulement quelques heures l’attire comme un aimant. Déjà, son membre reprend de la vigueur. Un désir brutal de la prendre et de retrouver la chaude moiteur de son vagin l’envahit. Oui, vraiment cette femme à la fois craintive et déterminée, pudique et lascive tout à la fois lui plaît ! Il est hors de question pour lui de la laisser repartir avec ce rustre qui, sous couvert de domination, n’a d’autre ambition que de la briser et l’humilier. De n’en faire qu’un simple objet sexuel dénué de toute volonté et qu’il peut, sans état d’âme, jeter en pâture à la convoitise de mâles en rut sans se soucier, une seule seconde, de ce que la jeune femme ressent. Véritablement, Elodie, toute soumise qu’elle est, n’a pas à subir les exigences lubriques de ce goujat. Lui seul, il en est convaincu, saura la guider pour l’emmener à transgresser les interdits qui la brident et à lui redonner confiance en elle. Lui seul saura l’emmener à se révéler et à accepter sans aucune honte ses désirs.
Médusé, Marc regarde le couple tendrement enlacé comme isolé dans une bulle de bien-être. Il éprouve une rage froide à voir la complicité qui s’instaure si naturellement entre eux dont il est exclu. « La salope, songe-t-il furieux, je vais lui faire payer ça ! Elle ne perd rien pour attendre cette connasse ! »
– Ne te gêne surtout pas si tu as envie de baiser cette truie, lance-t-il en direction de Thomas dans le vain espoir de reprendre le contrôle de la situation. Comme je l’ai dit, tous ses orifices sont à votre entière disposition. Y compris à la disposition de Sam d’ailleurs !, continue-t-il en ricanant.
Elodie sursaute en entendant ces mots qui la ramènent brutalement dans la réalité de cette soirée. Mais déjà, Marc continue d’un ton sans réplique :
– A mes pieds Dollie. Immédiatement !
Comme un automate, Elodie fait un pas vers Marc. Puis s’arrête. Eperdue, elle jette un bref regard à Thomas qui, le visage fermé, l’observe intensément. Il souhaiterait qu’elle comprenne qu’elle n’a qu’un mot à proférer pour qu’il s’interpose entre elle et Marc afin de la soustraire à l’ascendant nocif que ce dernier a sur elle.
– J’ai dit à mes pieds, Dollie, mugit Marc.
Lentement, malgré l’angoisse qui l’étreint, elle reprend, comme hypnotisée, sa progression vers lui qui la dévisage une lueur mauvaise au fond des yeux et s’agenouille vaincue devant lui.
– Bertrand, l’entend-elle demander avec effroi, Sam a-t-il déjà pris une femelle ?
– Non jamais, lui répond Bertrand. Mais Marc tu es sûr que…
– Oui, tu as vu comme ma truie a aimé être léchée par lui. Je suis certain qu’elle va adorer goûter à sa bite !
– C’est toi qui décides… on peut essayer si tu y tiens mais je ne te promets rien ! Sam, appelle Bertrand, viens ici mon chien !
LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Sylvain
lundi 26 octobre 2020 à 13h41 - par  Sylvain

Serait-ce le final ? Espérons que non. Quand une femme a un comportement de chienne, il est « normal » qu’elle soit saillie par un chien. L’attitude de Thomas me semble un peu trop passive par rapport à sa psychologie du début. Il cède un peu trop facilement. Mais là encore, en BDSM tout est possible. Une lecture « hard » intéressante. Sylvain.

Logo de Henic
samedi 24 octobre 2020 à 22h27 - par  Henic

Le rebondissement était annoncé dans le chapitre précédent et j’avoue me réjouir qu’il se soit effectivement produit.
La manière dont il de produit est finalement plutôt rare dans les histoires bdsm, ce qui fait son charme.
Mais... C’est que cette péripétie relance complètement l’histoire qui va pouvoir se poursuivre encore longuement pour le plus grand plaisir des lecteurs !
Merci Christine !