SEPTEMBRE 2019

Des histoires... Les vôtres... les miennes...
à fleur de "mots" ou de "maux"
toujours à fleur de peau
Récits réels ou fantasmés où plaisir et douleur se mêlent et se confondent en une mystérieuse et magique alchimie.

***

N’hésitez pas à participer et à poster vos propres récits et bénéficier d’un abonnement gratuit de 30 jours. Pour plus de précisions cliquer ICI


Principaux Liens du site






Photo d’illustration : http://kinbakuluxuria.com


Entrez votre pass abonné

Pour les détenteurs de l’offre découverte cliquer ICI pour vous connecter.

Tout savoir sur l’abonnement
Offre découverte : Pour vous permettre de découvrir le contenu de la zone abonnés, nous vous proposons un accès à coût réduit via un appel téléphonique. Pour plus de détail cliquer ICI
Obtenir un abonnement gratuit de 30 jours


TOUS LES RECITS PUBLIES PAR REVES DE FEMME
GALERIE PHOTOS DES MEMBRES
COMMENT PUBLIER VOTRE PROPRE RÉCIT ET BÉNÉFICIER D’UN ABONNEMENT GRATUIT

Toutes les archives depuis 2003 - Archives 2017

De nombreux mois, trop... puisque presque 1 an sans mise à jour du site. Je présente toutes mes excuses aux fidèles lecteurs de RDF pour ce long silence dû, non pas à de la négligence ou à un mépris pour vous tous qui me suivaient depuis de si nombreuses années. Loin de là. Seulement une totale incapacité pour moi à lire tous ces récits qui me plaisaient tant de parcourir. J’ai traversé une période difficile où j’ai dû surmonter une perte qui m’a mise KO et au cours de laquelle beaucoup de choses qui me semblaient importantes, ont été remises en question. Notamment mon attrait pour ces plaisirs souvent qualifiés de déviants et pervers et qui, pourtant, me comblaient. J’ai dû prendre du recul par rapport à tout cela. Y réfléchir et me poser les bonnes questions.

Cette période a été très remplie : acquisition d’une grande maison secondaire que je me suis attelé à rénover, nombreux voyages en Europe du Nord et plus particulièrement l’Islande qui me fascine et où j’ai songé à m’installer. Qui a dit qu’à la retraite on s’ennuyait ????

Mais me voilà de retour, prête à faire renaître RDF de ses cendres.
Certains d’entre vous se sont inquiétés sur ce que je devenais. J’ai été très touchée par vos messages dont je vous remercie du fond du cœur. Aujourd’hui je vais bien., soyez-en assurés. Et le site reprend vie !

SEPTEMBRE 2019

— 15/09
* Par shiloh le 1° chapitre de Au Service de la Russie

— 13/09
* Par Christine Arven la 3° partie de Un Lion et une Marquise -3-

— 09/09
* Traduit de l’anglais par Henic, Sally vendue au bord de la rivière

— 06/09
* Par Sylvain de Perry la 2° partie de Voler mène à tout -2-

— 01/09
* Pour commencer ce mois, un texte que je suis en train d’écrire dont je vous donne à lire la 1° partie ELLE. J’espère qu’il vous plaira et j’attends (comme tous les auteurs qui participent au site) vos commentaires.

***

Les publications du mois d’Août

— 30/08
* Dans la rubrique Récits complets , Lucile et ses bourreaux

— 26/08
* Par Sylvain de Perry, un nouveau récit Voler mène à tout. Le précédent Charles et Alain n’aura, malheureusement, pas de suite, Sylvain ayant perdu le fil de son histoire et de ses personnages.
* Par Olivier, le 2° opus des aventures de Shawn : Pulsions anales dans la jet set.

— 16/08
* Par Bernard, Un troisième récit Fais-moi peur

— 15/08
* Par Birgitt, l’épilogue de J’obéis à mon mari (9)

— 08/08
* Par Christine Arven, la 2° partie de Un Lion et une Marquise -2-

— 07/08
* Traduit de l’anglais par Henic Briser Marianne et la reformater

Rappel pour les lecteurs :

* Vous avez en pied de chaque récit, une zone qui vous permet de donner votre avis sur les récits que vous avez lus. Pensez à l’utiliser, les auteurs apprécient de savoir ce que leurs lecteurs pensent de leurs récits (Bon ou mauvais un commentaire est toujours instructif). Et puis, c’est pour vous une façon de les remercier pour le travail fourni et le plaisir qu’ils vous ont procuré à lire ces histoires.
Vous avez également la possibilité de voter (système d’étoiles) pour les récits. Là aussi, pensez à le faire.







PULSIONS De Karine Géhin - Dominique Leroy LE DONJON, ÉPILOGUE : JADE De  Daphnis - Dominique Leroy Petit dictionnaire historique et pratique DE LA DOMINATION et DU SADISME DES FEMMES De Marie-France Le Fel - Dominique Leroy LE DRESSAGE suivi de LA LETTRE De Jean-Pierre du Maine - Dominique Leroy PARFUMS DE SOUFFRANCE (eBook) De Joseph Farrel - Vertiges Secrets DRESSAGE suivi de LES QUATRE JEUDIS, UNE BRUNE PIQUANTE, BARBARA De Bernard Montorgueil - Dominique Leroy À CORPS ET À CRIS (eBook) De Désie Filidor, Karine Géhin, Stéphane Lourmel, Gilles Milo-Vacéri et Danny Tyran - Dominique Leroy MAÎTRESSES SAPHIQUES De Marika Moreski - Dominique LeroyRÉCITS DE FLAGELLATIONS Tome 2 (eBook) De Jacques de Virgans - Dominique Leroy PUNITIONS (eBook) De Jean-Pierre du Maine - Vertiges Secrets
De nombreux autres romans, nouvelle, livres graphiques, BD... à découvrir dans la Bibliothèque de RDF


Articles les plus récents

dimanche 15 septembre 2019
par  shiloh

Au Service de la Russie

Marie-Jo se débattit contre les liens, ses cris sourds lui semblant étranges et lointains assourdis par l’écharpe qu’on avait utilisée pour la bâillonner. « Arrête, dit un des hommes. On blesse pas si tu coopères. » Ils l’avaient amenée à un entrepôt abandonné, loin de toute aide possible. L’air sentait le moisi, et seulement un peu de lumière filtrait à travers les fenêtres crasseuses. Marie-Jo était attachée à une chaise, complètement à la merci de ses ravisseurs. Mais elle était agente du plus grand service au monde, se dit-elle, une femme de courage et de loyauté à la fin ! L’autre homme, à la mâchoire carré comme son camarade, alluma une cigarette "Belomorkanal" qui, autant que toute autre chose, l’identifiait comme un agent du KGB. « C’est vrai, dit-il, on veut pas blesser. Sois sage et réponds à questions, (...)

vendredi 13 septembre 2019
par  Christine Arven

Un Lion et une Marquise -3-

Samedi 19 !!! Dès le matin, cette journée a commencé fort ! Voulant pour cette journée particulière où nous devions enfin rencontrer Franck et Lily, m’apprêter à sa convenance, Lion m’avait demandé d’apporter un assortiment de sous-vêtements afin qu’il puisse lui-même choisir. Il avait malgré tout, dans sa grande bonté !, condescendu à ce que je me couvre d’un manteau ! C’est donc nue comme un ver, mis à part mes bas et mes escarpins, que je prends la route en direction de Pertuis. 50 km à conduire dans le plus simple appareil…. Impression un peu stressante… (Et s’il m’arrive quelque chose, comment expliquer cette tenue ??? Et si je fais l’objet d’un contrôle de police ???) c’est le moins qu’on puisse dire… mais fort excitante aussi… Je sens la pointe de mes tétons frotter contre le tissu de mon manteau qui (...)

lundi 9 septembre 2019
par  Henic

Sally vendue au bord de la rivière

1. Ménage à trois - George rend Sam cocu
Sally remonte l’allée du jardin vers sa maison. Elle a passé un bon après-midi en ville avec plusieurs anciennes amies de la fac : déjeuner, plusieurs verres de vin, et course au scandale. Il y a plusieurs années, elles étaient ensemble à la fac et ont gardé le contact pendant tout ce temps. Dernièrement, c’était facile, avec les courriels et les sites Internet, mais ce fut un véritable combat au début, lorsqu’il fallait écrire les lettres à la main et que les journées étaient occupées par la croissance des familles. Les autres filles – "Filles ? Nous avons toutes la soixantaine, à présent !" se dit-elle – pensaient qu’elle était simplement une gestionnaire de compte un peu collet monté mais elle en sait plus. Lorsqu’elles parlaient de leurs affaires, de leurs (...)

vendredi 6 septembre 2019
par  Sylvain de Perry

Voler mène à tout -2-

Le garde conduit souplement la BMW Série 6 Gran Turismo tout en souplesse. Olivier, assis à côté de lui, sa valise remplie de quelques affaires dans le coffre, suit le chemin de son regard étonné. N’y tenant plus, il demande : Où allons-nous ? Ce n’est pas l’itinéraire qui mène au Centre commercial. L’homme, les yeux fixés sur la route, répond d’une voix tranchante : Exact. Je te conduis directement chez Madame Clara, tu y es attendu. Le trajet dure encore dix bonnes minutes avant que le voiture bifurque dans un chemin étroit, avec des arbres de chaque côté. Un bon kilomètre après, le garde appuie sur une télécommande dissimulée sous le tableau de bord, et après un virage, une grille achève de s’ouvrir. Nouvelle allée qui les conduit jusqu’à une très grande villa, presque un château, à double étage. Le garde (...)

dimanche 1er septembre 2019
par  Christine Arven

ELLE

Chapitre 1 Le trajet Elodie était blottie au creux du siège de la Scénic noire, cherchant dans la chaleur qui s’en dégageait un illusoire réconfort. Le visage tourné vers la portière, elle laissait son regard se perdre dans le paysage environnant qui défilait sous le froid soleil hivernal qui perçait difficilement à travers les nuages. Depuis un moment, la voiture avait quitté l’environnement rassurant de la ville et roulait maintenant en rase campagne en direction d’elle ne savait où... Un paysage pour le moins aussi lugubre que son état d’esprit songea-t-elle avec ces champs de terre brune qui s’étiraient à perte de vue et les arbres qui élançaient vers le ciel gris plombé leurs branches noires. A côté d’elle, Marc conduisait rapidement d’une main sûre tout en lui donnant, d’une voix qui se voulait (...)

vendredi 30 août 2019
par  Rêves de femme

Lucile et ses bourreaux

1 - Une initiation manquée Lucile pleurait à chaudes larmes. Ses épaules brunies par le soleil des Cévennes se secouaient à intervalles réguliers, elle avait entouré ses chevilles de ses mains, recroquevillée au bord de la rivière. Le soleil déclinait à l’horizon, il faisait une chaleur étouffante. Immobile, décidée à rester sur ce coin de terre jusqu’à la fin de ses jours, n’en plus bouger, devenir minérale, changée en arbre, en rocher, comme dans les livres de la mythologie qu’elles avait lus, avec son précepteur abbé, au château de Barjac... Quelle importance, un château, quand on a dix-sept ans, une tête blonde pleine de pensées folles, l’idée de parcourir le monde, l’idée de la liberté... Et puis cette nouvelle terrifiante ! Depuis cinq jours, Lucile n’en dormait plus, ne décolérait (...)

lundi 26 août 2019
par  Olivier

Shawn : Pulsions anales dans la jet set

Shawn vit dans son duplex à Knigthsbridge, à Londres, sur Cheval Place. Elle vit seule, mais a de nombreux amants dans les divers milieux londoniens.
20 juin 2003
Ce matin, vers 7 heures, elle se douche, nue, pieds nus, les ongles des orteils vernis de rouge, les cheveux libres. Shawn se place debout, les jambes écartées. Shawn passe le pommeau de douche d’avant en arrière avant de le diriger vers le clitoris, puis, sur les autres zones érogènes. Shawn caresse sa jambe droite, se détend. Ensuite, elle prend un flacon de gel de bain, le laisse couler dans sa main gauche et embaume ses seins à deux mains, puis, le bras gauche puis, le droit, puis, embaume son ventre, reprend le flacon, remet du gel dans sa main gauche, embaume ses hanches, ses cuisses et caresse sa chatte à deux mains, puis, (...)

lundi 26 août 2019
par  Sylvain de Perry

Voler mène à tout

Olivier, vingt-deux ans, taille moyenne, allure sportive, glisse la piécette de plastique dans la fente prévue, tire en arrière et, charriot en mains, pénètre dans le grand magasin Alpha du centre commercial La Rochefoucauld, ville charentaise, sise à 25 kilomètres d’Angoulême. Olivier parcourt les rayons tout en observant d’un œil connaisseur les diverses caméras espion des lieux. Il choisit quelques articles nécessaires pour ses repas, puis passe vers le rayon P. C. Il regarde les divers articles, se penche vers le haut du rayon pendant que sa main droite, protégée par son corps qui la masque, s’empare prestement d’une clé USB qui va lui permettre d’équiper son P. C. avec Microsoft. Ragaillardi par son succès, Olivier se dirige vers les caisses, en choisit une tenue par une jeune fille séduisante, (...)

vendredi 16 août 2019
par  Bernard

Fais-moi peur

Il était 21 h. Emma, après avoir pris un petit repas rapide se cala dans le canapé du salon. Confortablement installée, elle alluma la télé. Au bout d’une demi-heure de zapping intense mais insatisfaisant à son goût elle décida finalement de prendre quelques magazines et d’ aller les feuilleter dans sa chambre. Elle se mit en tenue de nuit, ce qui consistait simplement à revêtir un grand T shirt qui lui arrivait à mi cuisses. Elle s’allongea sur le lit et commença machinalement et sans trop d’attention à parcourir les revues, sans arriver à fixer son attention sur ce qu’elle lisait. Son esprit était surtout occupé par ce que lui avait dit son mari en partant le matin. "Bonne journée ma chérie et n’oublie pas qu’ aujourd’hui c’est halloween." Un peu plus tard dans la journée elle l’avait eu au téléphone et (...)

jeudi 15 août 2019
par  Birgitt

J’obéis à mon mari (9)

La madame me fit entrer dans son bureau en me disant qu’elle allait me mettre le collier. Sans réfléchir, je lui répondis bêtement oui. En retour, elle me fila une gifle qui me cingla la joue gauche. Ici, tu me dis toujours madame ! C’est oui madame, s’il vous plaît madame, etc... Tu as compris ? Je répondis oui madame, j’ai compris. Elle s’assit à son bureau, je restais nue devant elle : Quand tu es devant moi, nue, c’est avec les bras croisés dans le dos et les jambes écartées ! Oui madame, et je m’exécutais. Et tiens-toi plus cambrée, que tes seins soient mis en valeur ! ». J’obéis. Elle mit devant elle un collier de chienne, noir d’environ 2 cms de largeur, et fixa sur ses petites croches des lettres. Quand elle eut fini, elle se releva, me montra le collier puis le mit à mon cou. Dans le miroir de (...)

Albums les plus récents

Brèves

Divine Bitches

jeudi 15 novembre 2012


Sur le Web : Divine Bitches

Bijoux indiscrets

mardi 6 novembre 2012






Sur le Web : Inspiration Bondage

RENCONTRES

mardi 16 octobre 2012
Sur le Web : Rencontres FETISH SM