Géronimo


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 7 décembre 2020
par  Géronimo

Employée soumise

Je m’appelle Sylvie, j’ai 30 ans, brune aux cheveux courts d, de taille moyenne, mais bien proportionne mince sans être maigre, une poitrine ferme 85 C avec des tétons sensible et rose bonbon, un sexe bien fendu et glabre car je déteste les poils, la pratique de la danse me donne un corps souple et (...)

vendredi 27 novembre 2020
par  Géronimo

Léo

Léo est un jeune nageur et il se rend lentement chez le kiné pour une séance de massage, il souffre d’une déchirure musculaire profonde derrière la cuisse droite, et doit être manipulé pour ne pas mettre en péril son entraînement. Il a eu du mal a obtenir un rendez-vous et le praticien qui a accepté de (...)

mardi 10 novembre 2020
par  Géronimo

Avec mon beau-père

Je m’appelle Natacha, j’ai 30 ans et je suis sacrément bien foutue. Je suis directrice du marketing dans une grosse boîte de pub, je suis mariée depuis 8 ans a Emmanuel, lui par contre a bien changé, il est gros et toujours mal sapé, c’est un geek support en informatique, il ne rêve que d’écrans. Bien (...)

vendredi 16 janvier 2009
par  Géronimo

Mallorye Story

Mélange de fantasmes et de réalités seule l’héroïne saura s’y retrouver

lundi 16 mars 2020
par  Géronimo

La dépravation de ma femme -1-

Marylou serre les dents elle vient de recevoir un nouveau coup de son bourreau, elle ne l ’a même pas vu. Son mari l ’a livrée nue avec un masque de voyage sur les yeux, elle sait qu’il doit regarder et ne pas participer ni intervenir. Il l’a examinée et ses mains ont exploré son corps nu, ses seins (...)

lundi 14 décembre 2020
par  Géronimo

Employée soumise

Je me lève, je ne fais pas de bruit pour ne pas réveiller mon mari, cette nuit il est venu me caresser dans mon sommeil, j’ai fait celle qui dormait profondément mais ça n’a pas duré. Il m’a réveillée avec de petits baisers puis il m’a donné un baiser comme au début de notre relation, sa langue a envahi (...)

samedi 28 mars 2020
par  Géronimo

La dépravation de ma femme

Le livreur la suit, les yeux fixés sur sa croupe dont le balancement est sérieusement amplifié par la hauteur des talons, elle marche doucement pour ne pas tomber, et pourtant les dix mètres qui séparent la porte d’entrée de la salle à manger ressemblent à l’escalier vers le paradis pour le jeune (...)

vendredi 25 juillet 2014
par  Géronimo

Mallorye story

Il l’autorise à prendre place dans la voiture, Marc et Max montent devant, elle n’a toujours pas été autorisée à baisser sa jupe, Georges lui fait écarter les cuisses, ouvre sa veste et dégrafe son soutien-gorge — Tiens, lui dit-il, celui-ci est pratique avec l’ouverture devant, mais comme ta poitrine (...)

samedi 26 décembre 2020
par  Géronimo

Employée soumise

Je suis les ordres de mon patron et je me rends à l’adresse indiquée, rien ne laisse présager de ce qui se passe à l’intérieur. Il s’agit d’une boutique très discrète et pour y entrer il faut posséder le code que m’a donné le boss. D’abord, une alcôve, une dame m’accueille, je lui donne enveloppe que j’ai (...)

vendredi 29 août 2014
par  Géronimo

Mallorye Story

En habitué, Georges les mène vers une alcôve dans le fond de la boîte, avec Max ils serrent la main de quelques hommes et embrassent plusieurs femmes qui sont de leurs connaissances. Arrivés dans ce nid douillet où la lumière est très tamisée, le son de la musique est nettement moins fort ce qui leur (...)

dimanche 12 avril 2020
par  Géronimo

La dépravation de ma femme

Dernier jour de congé, ensuite le week-end et lundi le boulot. Elle vient de se réveiller, il est tard, elle n’en revient de ce qu’elle vient de subir en deux jours, des fellations, une branlette, des coups et surtout un fabuleuse sodomie, elle est étonnée de ne même pas avoir mal à l’anus. Elle (...)

dimanche 10 janvier 2021
par  Géronimo

Employée soumise

Enfin je rentre chez moi, fatiguée mais motivée, mon époux pratique son activité préférée : la sieste, par contre il porte bien ce que je lui ai demandé mon petit slip moule parfaitement son magnifique cul. Je ne suis pas en colère, mais déterminée, je souffre pour qu’il puisse glander, il va souffrir et (...)

jeudi 11 février 2021
par  Géronimo

Mallorye story -4-

En habitué, Georges les mène vers une alcôve dans le fond de la boîte, avec Max ils serrent la main de quelques hommes et embrassent plusieurs femmes qui sont de leurs connaissances. Arrivés dans ce nid douillet où la lumière est très tamisée, le son de la musique est nettement moins fort ce qui leur (...)

jeudi 7 mai 2020
par  Géronimo

La dépravation de ma femme

Marc rentre chez lui, ma main lui chauffe, mais il se dit que le cul de Margot doit être bien plus brûlant, il aperçoit sa femme devant l’ordinateur, elle porte toujours le même déshabillé transparent que la veille, dessous elle porte la parure rouge, son corps ondule au rythme imposée par la main qui (...)

mardi 17 novembre 2020
par  Géronimo

La dépravation de ma femme

Emilio enfile un préservatif et se présente devant Marylou, elle sent à peine le sexe la pénétrer tellement elle est excitée, il se démène comme un fou, il a posé les jambes de la jeune femme sur ses épaules et il la pilonne sans façon. Marylou promène la queue de son mari sur un de ses tétons. Adriano (...)