L’amour de Joshua par Dhyanna

Chapitres 4 à 7 (FIN)
mercredi 18 janvier 2023
par  Henic
popularité : 14%
9 votes


4. Un peu de calme après la tempête

Je me réveille allongée à côté de la table, vous êtes au-dessus de moi et appelez mon nom.
« Sletje, réveille-toi. Espèce d’idiote, on ne dort pas pendant qu’on a des invités ! »
Je vous souris et essaie de m’asseoir mais vous m’arrêtez. Vous dites quelque chose en hollandais à un grand homme blond debout à côté de vous, il hoche la tête et quitte la pièce. Mea et celle qui s’appelle Willow sont assises sur un canapé derrière vous en train de parler et leurs maîtres discutent confortablement au bar. Je proteste :
« Maître, je vais bien… S’il vous plaît laissez-moi me lever.
— Non, sletje. L’un de nos invités ce week-end est médecin et il sera là dans un instant pour examiner ces brûlures avant que tu bouges.
— Maître, je n’ai pas besoin de médecin ! Vraiment ! La marque était bien pire que ça. Honnêtement, je vais bien ! »
Je plaide, gênée par l’attention que je suscite.
« Slet’, la marque a été faite dans des conditions contrôlées. Ces brûlures couvrent une plus grande surface et sont sur des tissus plus délicats. Maintenant, arrête de discuter et détends-toi. »
Vous me caressez le visage pendant que vous parlez mais j’entends la résolution dans votre voix.
« Oui Maître. »
Le blond revient avec un autre homme que je reconnais comme un soumis croisé plus tôt dans la soirée. Le médecin est grand et mince, avec un visage sympathique et une voix douce. Il m’examine rapidement mais minutieusement et me tapote la tête.
« Monsieur Joshua, elle semble aller bien. Les brûlures sont mineures, même si elles sont douloureuses, et guériront très bien. Nettoyez-les et soignez-les aussi bien que vous l’avez fait pour la marque et elle ne gardera pas de marques permanentes, déclare le docteur qui se relève et quitte la pièce, suivi de nouveau par le grand blond.
— Eh bien Josh, quel remue-ménage ! Je croyais que tu avais dit que ta chienne était une salope de douleur. »
La voix de Maries traîne de manière sarcastique.
« Elle l’est, dites-vous d’un ton uni.
— Eh bien, Reggie lui donnait juste ce dont elle avait besoin... Continue Marie.
— Ma colère contre Reggie n’est pas liée à ce qu’il a fait, mais à ce qu’il AURAIT PU faire. Tu sais que personne en état d’ébriété ne joue avec un soumis attaché et bâillonné ! »
Votre colère fait surface et Marie semble nerveuse pour la première fois. Je proteste en voulant mettre fin à ce moment gênant.
« Maître, je me sens bien. Vraiment.
— Maître Josh, laissez-nous l’emmener à l’étage et prendre soin d’elle. Vous vous occupez de vos invités, dit Willow sa voix douce aux intonations anglaises. »
Pendant qu’elle parle, elle regarde son maître qui hoche la tête pour donner son assentiment et son approbation. Lorsqu’elle m’aide à me lever, elle est rejointe par Mea et une autre femme soumise que je n’ai pas encore rencontrée. Vous m’embrassez doucement puis souriez aux trois femmes autour de moi. Avec un sourire et un clin d’œil, vous dites :
« Prenez bien soin d’elle, mesdames.
— Avec le plus grand plaisir, Monsieur, intervient la nouvelle soumise avec un sourire. » LIRE LA SUITE



Entrez votre pass abonné

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires