22- Plume d’ange

Chapitre 22
vendredi 23 octobre 2009
par  Angélique
popularité : 2%
6 votes

Madame s’adresse avec humeur à Petite Maîtresse …

" – Avale tes larmes Petite Maîtresse. Elle moque de toi depuis le début."

L’éducatrice fait peser tout son poids sur les seins gorgés de lait et oscille de gauche à droite et inversement.

" - Non non pas ça ahhhhhhhhhhhhhh mes seins, mes seins, ça fait mal, vous me faites très mal …. Par pitié petite Maîtresse retirez-vous. Par pitié. "

Hélène ...

" - Soulève-toi Petite Maîtresse. Je crois qu’elle veut te parler."

Petite Maîtresse …

" – Je t’écoute Niobé ?"

" - Oui petite Maîtresse je suis lesbienne."

" - Alors pourquoi couchais-tu avec un mec ?"

" - Pour donner le change."

" – Et quand tu l’as sucé c’était aussi pour donner le change salope."

" – Non je fait cela par curiosité, juste pour savoir."

Hélène s’approche, se penche, attrape, pince et tord entre le pouce et l’index un téton de Niobé. Puis elle aide Petite Maîtresse à se relever.

Madame …
" - A genoux ! Tire la langue et nettoie le cul de ton éducatrice."

Docile, elle passe la langue sur toute la surface des fesses de petite Maîtresse. Y compris dans le sillon fessier.

" - C’est très bien Niobé. Te secouer à du bon, je m’en souviendrai."

" - Madame j’ai mal dans le bas ventre. Je dois pisser. "

" - Adresse-toi à ton éducatrice cochonne."

" - Petite Maîtresse je dois pisser."

Petite Maîtresse poigne dans la chevelure de la soumise et la guide jusque la toilette. Elle la fait pivoter et l’assied sur le siège sans ménagement.

Les deux femmes abandonnent Niobé sur le w.c. et quittent la pièce. Peu de temps s’écoule, avant que Niobé n’appelle son éducatrice de plus en plus fort.

" – Petite Maîtresse ! Petite Maîtressssssse Petite Maîtressssssssssssssse Bouhou hou niff sniff bouhou hou sniff sniff … …. J’ai mal dans le ventre sniff sniff aidez-moi … bou hou ma vessie va éclater, je vais mourir bouhouuuuuu hou hou ça fait mallllllllllllllllllll. "

" - On y va ? "

" – Pas encore dans quelques minutes."

Perdues de leurs méditations respectives, les deux femmes laissent filer le temps. C’est le cri de Niobé qui les rappelle à la réalité de la situation.

" – Petite Maîtressssssssssssssssssssssssssssssse !!!!! "

Madame et petite Maîtresse reviennent dans la pièce d’eau.

" - As t’on idée de hurler comme ça. C’est à croire que l’on t’égorge. Que veux-tu Niobé ? "

" – Vous parler Petite Maîtresse je vous ai appelée plusieurs fois."

" – Parle, je t’écoute. "

Niobé baisse la tête …

" - Je suis lesbienne. J’ai besoin d’aimer les femmes que je rencontre parce que j’aime le corps de la femme, son odeur, ses formes, sa souplesse, le gôut de sa chatte et le goût du miel de l’amour. J’aime vous faire jouir et petite Maîtresse aussi.

La captive reprends sa respiration et continue …

" – J’ai joué la comédie pour garder mon emploi … J’ai formé un faux couple et accepté Marc dans mon lit … il ne ma jamais fait jouir."

Madame ...
" - Ca suffit Niobé j’en ai assez entendu. Ta maîtresse m’a téléphoné avant que tu ne vien….. "

" - Pipi pipi pipi pipi … "

Une main entre les jambes, Murielle se rue sur la toilette. Ventre en avant, elle s’assied à califourchon sur les cuisses de Niobé et pisse dans cette position. L’urine coule sur le ventre de la soumise, glisse entre ses cuisses avant de s’écouler dans la cuvette.

Petite Maîtresse se relève et regarde Madame qui lui sourit. Elle écarte les cuisses de Niobé, ouvre le robinet de la sonde et lui permet de pisser.

" – Merci petite Maîtresse."

Celle-ci referme le robinet et lui referme les cuisses. Puis, elle s’assied à califourchon et colle son ventre à celui de l’esclave. Elle lui relève la tête et l’embrasse longuement sur la bouche.

" - Lèche-moi les nichons …"

Niobé embrasse et lèche le sein présenté à sa bouche. Elle suce quelques instants le téton puis lèche à nouveau l’entièreté du sein frotté contre ses lèvres. Murielle ondule du bassin et mouille abondamment. Cuisses écartées, elle se branle sur les cuisses de Niobé. Insatisfaite elle se met debout et présente son sexe à la bouche de l’esclave.

" – Baise-moi avec ta langue et fait-moi jouir. "

Tenue par la chevelure, Niobé est forcée d’obéir. Elle enfonce la langue et honore d’un mouvement régulier de vas et vient la grotte d’amour ouverte.

" - Oumpf ha haa ha houm oh ouiiiii va y ... plus profonde la langue oumph oui ouiiiii c’est ça oui ouii ouiiiiiiiiiiiiiiii haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! "

Petite Maîtresse joui en cascade dans la bouche de sa soumise. Celle-ci lèche et avale la mouille qui sort en abondance de la chatte de son éducatrice.

Satisfaite du plaisir reçu, la jeune file se relève et repousse violemment la soumise contre la planche de la toilette.

" – Tu me dégoûtes, tu pues la moule à plein nez ! "

Petite Maîtresse poursuit son monologue à l’intention de sa soumise.

" – Lesbienne, menteuse et salope. En me proposant d’être apprentie Maîtresse, Madame m’a révélée à moi-même. L’apprentie va te corriger. Te dresser jusqu’à ce que tu sois une bonne esclave au-dessus de tout soupçon."

Madame interrompt Petite Maîtresse et soliloque …

" - Je me rappelle notre première rencontre imprévue. En fait préparée à l’avance, je connais très bien ta Maîtresse. Tu te souviens de ce jour là ? A genoux dans les toilettes du magasin. Des préliminaires jusque l’orgasme, tes mains sont restées posées sur mes fesses pendant que je jouissais dans ta bouche."

Consciente de la faiblesse de la soumise Madame en profite pour donner l’estocade finale devant son élève.

" - Je suis certaine que le monsieur que tu as sucé dans les toilette était très satisfait de tes services. Quant à ma chatte, elle garde un très bon souvenir des services de ta langue."

" - Madame, c’est ma Maîtresse qui m’a obl …. "

" - Tais-toi Niobé, tu as le vice dans la peau et tu refuses de l’admettre. Sucer, lécher et te branler, c’est ce que tu aimes faire le plus. Saurais-tu voir une chatte douce et bien dodue sans être en chaleur."

" – Non Madame je ne saurais pas. C’est plus fort que moi."

Madame écarte du pied les cuisses de sa soumise. De la cyprine tombe, goutte à goutte dans la cuvette de la toilette.

" - Sais-tu que ta moule est ouverte et que tu sauces à tout va. C’est moi qui te mets dans cet état ? "

" – Oui madame, je viens de me souvenir du goût de votre sexe. Et ça m’excite beaucoup."

" – Je vais satisfaire ta gourmandise cochonne. Lèche-moi jusque l’orgasme ! "

Madame se débarrasse de sa longue robe. Sans culotte, elle approche son sexe à la bouche de la soumise. Celle-ci lèches avec application les lèvres vaginales humides. Langue dardée, elle baise Madame qui joui une première fois. Le plaisir est tellement intense que la cyprine déborde et coule par les commissures des lèvres.

Petite Maîtresse …

" – Avale salope et applique-toi à donner du plaisir à Madame."

Prise par la nuque, elle baise Madame de la langue, au rythme imposé par son éducatrice. Au bord du plaisir, les doigts crispés dans la chevelure, Madame retient et maintien la tête de la soumise contre sa chatte. Elle joui pour la seconde fois. Puis, lui urine dans la bouche. Surprise, celle-ci ferme la bouche et se laisse doucher d’urine. Comblée, Madame repousse Niobé avec fermeté …

Elle remet sa robe puis quitte l’endroit ...

" – Détache-là et fais lui nettoyer le sol. Tu ouvriras aussi la fenêtre, elle pue. Soupe verte pour vous deux ? Tu la laisses à poil."

Les filles à l’unisson lancent un oui Madame sonore. Redevenues sœurs de chaîne, elles s’entraident mutuellement. Niobé nettoie le sol, lave et revêt Murielle d’une nouvelle blouse de pyjama. Puis elle se laisse laver par Murielle.

" – A poil, ça va vite pour t’habiller. Et pas de linge sale non plus."

" – Je peux te poser une question."

" - Oui et ce sera la seule et dernière que tu me poseras."

" - Que s’est-il réellement passé avec ta cousine ?"

Murielle répond sur la défensive …

" - Qui t’a parlé de ça ?! "

" - J’étais présente quand Maman et ma Maîtresse en ont parlés ensemble."

" - Je ne t’ai pas tout dit. Je fais comme toi, j’évite de parler de ce qui me gêne le plus. Mais voilà ce qui s’est réellement passé … J’étais assise dans l’herbe d’un parc publique. Ma cousine s’est avancée vers moi. Elle ma recouvert la tête de sa robe. Elle ne portait pas de culotte. J’ai cru qu’elle voulait un câlin intime, alors j’ai embrassé sa touffe bien dodue. Elle ma repoussée en éclatant de rire et en me traitant de gouine. Il faisait chaud, le parc était rempli de monde et j’étais gênée d’être le centre d’intérêt de tous. Mais plus j’étais gênée et plus elle attirait l’attention sur moi. Honteuse et en larmes, j’ai quitté le parc en courant. De retour chez nous, j’ai patiemment attendu qu’elle soit endormie pour lui mordre la moule. J’ai planté mes dents dans son buisson et j’ai mordu jusqu’au goût du sang dans la bouche. Ses cris ont éveillés toute la maison. On la transportée à l’hôpital ensanglantée, ils l’ont soignée et recousue. Quant à moi je suis arrivée ici. J’ai raconté ce qui c’était passé dans le parc. Personne ne ma crue, on m’a traitée de menteuse. La suite tu la connais."

" – Mon hist ….."

" – Epargne-moi ton histoire, Maman m’a un peu expliqué et ce que j’ai entendu ce soir me suffis. J’ai faim, allons manger. Après le souper je dois t’aider à apprendre tes règles. J’espère que tu as une bonne mémoire. "

" – Oui j’ai une bonne mémoire. "

" - Alors descendons nous n’avons que trop tardés."

PRECEDENT .................................................................... SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur