10- Plume d’Ange

Chapitre 10
samedi 4 avril 2009
par  Angélique
popularité : 1%

Niobé se relève, de la main l’inconnue lui repousse les cheveux en arrière. Elle la regarde un instant dans les yeux, lui prend le visage à deux mains et l’embrasse longuement sur la bouche, forçant de la langue le passage des dents. Une main sur la nuque, bouche bâillonnée par un autre bouche, la main libre de l’inconnue part entre les jambes de Niobé. Le va et vient de la main entre les cuisses de Niobé indique à Carine que Niobé se laisse branler, sans résister, par une parfaite inconnue, Emportée par la passion, l’inconnue abandonne la nuque de Niobé. Elle lui relève le tee shirt et lui suce les tétons, tout en continuant à la masturber. Carine se prend au jeu, elle embrasse Niobé à pleine bouche. Décuplant de la langue le plaisir prodigué par la visiteuse, qui lui a descendu la jupe aux pieds. Elle s’agenouille et lèche le sexe lisse. Jouant des doigts et de la langue, Niobé dégoulinante d’excitation arrive rapidement à l’orgasme. Chancelante, elle se nettoie sommairement avant de relever sa jupe.

" – Je voudrai te revoir. Tu me plait beaucoup, malgré ta maladresse. Ta Maîtresse est vraiment très gentille avec toi … ne me regarde pas comme ça ! Tu es accompagnée. Tu es nue sous tes vêtements et tu n’es pas maquillée. Tu obéis sans rouspéter. L’évidence s’impose … tu ne penses pas. ? "

" – Carine est mon amie et rien d’autre."

" – C’est comme tu veux … Moi à la place de ton amie, en rentrant tu recevrais la fessée de ta vie. Tu dois protéger ta Maîtresse comme elle te protège. Personne ne doit deviner qu’elle est ta Maîtresse. Je te laisse ma carte … je suis tatoueuse professionnelle … Si cela peux te rendre service n’hésite pas. "

Niobé prend la carte de visite tendue, qu’elle donne à Carine et remercie la dame.

" – Au revoir Niobé … au revoir Carine."

" – Au revoir madame … au revoir Hélène."

Laissée seules Carine et Niobé se donnent une contenance en remettant de l’ordre dans leurs vêtements.

" – Comment a-t-elle su que tu étais ma Maîtresse ? Carine pour le tee shirt je suis désolée, je ne l’ai pas fait exprès.

" – Parce que tu me questionnes toujours du regard … une fessée t’attends en rentrant. Pour le tee shirt, tu essuies le plus gros avec du papier. Ensuite on rentre à la maison. Tu ajouteras un paquet de langes à ta taille. "

" – J’ignore ma taille Carine, je fais comment ? "

" – Tu fais appel à la responsable de rayon, c’est son boulot."

" – Que je … "

" – Oui c’est ça."

Cinq minutes après … Tout le magasin entend l’appel : mademoiselle Françoise est appelée au rayon nursery …

" – Qui me demande. " fait d’une voix aigüe la jeune responsable fardée à outrance.

" – C’est moi, répond Niobé, j’ai besoin de connaître la taille de langes qui me convient."

" – Vous mouillez votre lit ou vous le salissez en dormant ? "

Niobé répond d’une toute petite voix …

" – Je le salis en dormant. "

La jeune responsable dévisage Niobé. Le regard moqueur et égrillard elle la déshabille entièrement du regard avant de répondre …

" – Une culotte périodique de taille S avec des serviettes nurse devrait vous suffire. Si j’étais à votre place, je la mettrai avant de sortir. Vous avez de jolies fesses mais ce n’est guère l’endroit pour les montrer."

Écarlate devant la vendeuse, Niobé ajoute la culotte périodique et les serviette aux autres achats dans le caddie. Elle se dirige vers la caisse, sous les regards amusés de nombreux clients. Les achats réglés au mois par carte bancaire, elle passe rapidement à la caisse. Elle quitte le magasin presque en courant. À l’entrée du magasin, Carine l’attend en souriant.

les deux femmes bavardent sur le chemin de retour.

" – Le matin elle est vraiment très gentille."

" – Pardon ! "

" – Elle va te familiariser avec le magasin. A huit heure et demie du matin, il y a moins de clients et parfois vraiment personne. C’est pratique pour être accueilli et faire ses achats les fesses à l’air … Tu as beaucoup plut à Hélène. Comme elle souhaite te revoir, je vais lui demander de te tatouer. "

" – Je vais avoir le ventre tatoué comme Hélène ?"

" – Oui Niobé, mais tu vas aussi porter mon nom dans ta nuque. Ainsi de deux cravaches croisées surmontées de ton nom dans le creux de tes reins. Le signe des esclaves gravé à tout jamais dans ta chair."

Changeant de sujet …

" – As-tu quelques chose à me confier ou qui te chagrine pour le moment."

" – Carine … Je suis triste d’avoir perdu une amie."

" – Mais tu as trouvé une Maîtresse qui te protège. C’est mieux pour toi, quand tu étais libre j’avais peur pour toi. Depuis que tu m’appartiens cette inquiétude est disparue. Tu es trop fragile pour vivre libre. "

" – Oui Carine mais parfois tu frappes tellement fort que j’ai peur pour ma vie."

" – Tu n’as rien à craindre pour ta vie. Tant que tu n’obéiras au doigt et à l’œil, je serai dure dans mes punitions. Sois obéissante et ton enfer deviendra un purgatoire. Désobéi et ton enfer sera vraiment pénible à vivre pour toi."

" – Tu veux me demander autre chose Niobé ?"

" – J’ai besoin de tendresse. Je me sens vide, abandonnée."

" – d’accord, dès que possible on s’offre une soirée de câlins."

" – Merci Carine."

Le retour se fait sans encombre. Habituée à avoir les fesses à l’air, Niobé ne porte plus attention aux mouvements de sa jupe, qui allument bien des regards de convoitise dans les yeux des hommes qu’elle croise. Le regard porté à l’horizon, elle passe sans montrer le moindre trouble extérieur.

***

Cela fait 10 minutes que Gaëlle attend le retour des deux femmes. Envoyée par Madame S, elle est porteuse des injections pour Niobé. Sur le point de repartir elle se ravise en voyant les deux femmes approcher.

" – Bonjour, je suis Gaëlle et envoyée par Madame S."

Carine rentre chez elle et accueille Gaël …

" – Nous vous attendions, mais pas aussi vite … "

" – Plus vite fait, plus vite tranquille. Et puis ce sera tout bénéfice pour Niobé, 95 B c’est une taille raisonnable. Ni trop petit, ni trop gros. Et ça tient bien dans la main."

Niobé a compris que la visiteuse est là pour elle. Elle enlève tee shirt, jupe, sandales et ajustes ses bracelets. C’est entièrement dévêtue et en tenue d’esclave qu’elle attend que celle-ci veuille bien s’intéresser à elle.

Gaëlle …

" – Lève-toi Niobé et présente-moi tes fesses. Tu ne ressentiras rien. J’ai l’habitude."

Niobé obéi, Gaëlle désinfecte l’endroit, pique et injecte la solution. Il retire l’aiguille et applique un petit pansement.

" – Voila c’est fini, les premiers effets se feront sentir dans quelques jours. Ce sera chaud et tes seins vont commencer à gonfler. Si tu as trop mal, l’eau froide devrai atténuer un peu la douleur."

" – Merci … "

" – Tu peux m’appeler Gaëlle."

" – Merci Gaëlle."

" – Je dois t’élargir aussi."

" – Pardon ! "

" – T’élargir, t’enculer si tu préfères. Le mot est différents mais c’est la même chose."

Maîtresse Carine restée à proximité prend Niobé par l’anneau de son collier …

" – Suis-moi. "

***

Accompagnée de sa Maîtresse et de Gaëlle, Niobé quitte la salle d’accueil pour se rendre dans une pièce plus petite. Elle est meublée d’un lit métallique, de son matelas et d’une petite armoire.

" – Nous somme arrivés. Entre Gaëlle."

" – Comme tu as pu t’en apercevoir Gaëlle est une transsexuel en cours de transformation. Tes goûts sexuelles m’importent peux. Je veux que tu suces Gaëlle pour qu’il puisse t’enculer. Je te conseille d’obéir, depuis le matin ton ardoise est déjà lourde … ne l’alourdit pas d’avantage. " LIRE LA SUITE

L’intégralité de ce chapitre est disponible pour les abonnés de RdF
PRECEDENT ............................................................................... SUITE...



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur