Sylvain de Perry


Articles de cet auteur

jeudi 4 juin 2020
par  Sylvain de Perry

Rencontre confinée (2)

Patrice et Michel poursuivent la dégustation du champagne Ruinart, puis Michel déclare en posant son verre : Après cette petite pause détente suis-moi ! Patrice va pour prendre ses habits, mais : Inutile, tu te rhabilleras avant de partir. Michel enlace gentiment son partenaire. Ils grimpent au premier étage, enfilent le long couloir éclairé savamment , pénètrent dans une pièce qui surprend Patrice dès l’éclairage allumé. Une croix en T près d’un des murs, sur l’autre mur latéral divers instruments de (...)

dimanche 24 mai 2020
par  Sylvain de Perry

Rencontre confinée (1)

Michel n’emprunte pas souvent le métro parisien, pourtant ce soir-là, il a décidé de profiter du repos accordé inopinément à son chauffeur pour choisir ce mode de transport. Malgré l’heure tardive, 19h45, la ligne n°1 semble saturée. Sa serviette de cuir dans la main droite, la gauche qui étreint la colonne lui permet un maintien stable. Grâce à sa haute taille, un mètre quatre-vingt-dix, il a une vue dégagée. C’est à ce moment qu’il se contracte, lâche la barre. Une main, légère, frôle ses fesses vers la (...)

jeudi 7 mai 2020
par  Sylvain de Perry

Couple rénové en trio (4)

Personne dans la chambre d’Alex. Sous le coup de la surprise, Claire ne perçoit pas tout de suite le bruit de l’eau parvenant de la salle de bain. Pas de doute le garçon se douche. Aussitôt une idée germe dans son esprit de perverse. Alex ferme le mélangeur, ouvre la porte de plexiglas, est surpris de voir Claire, bras ouverts tenant une grande serviette éponge dans ses mains : Ne reste pas planté, viens que je te sèche. Son sexe au repos montre aussitôt un signe de durcissement alors qu’elle (...)

vendredi 24 avril 2020
par  Sylvain de Perry

Couple rénové en trio (3)

Sous le coup de ce que vient de dire Claire, Jean reste complètement abasourdi. Toutefois, en ingénieur habitué à toutes les situations, il comprend que le jeu doit continuer. Ce n’est qu’un jeu… Pour faire plaisir à Claire, il emploie un verbe qui ne peut que la satisfaire : — Je capitule. Je suis certain que tu ne m’aurais pas quitté. Claire sans sourire le coupe : Chi lo sa… Sans perdre de temps, elle appelle d’une voix forte : — Alex, on t’attend !... Le jeune homme revient dans la pièce, sa bite (...)

lundi 6 avril 2020
par  Sylvain de Perry

Couple rénové en trio (2)

II
Jean et Alex apparaissent à l’entrée de la salle de repas. Claire regarde son compagnon nu, tenu par Alex avec la laisse relié au large collier de cuir qui entoure son cou, muni de deux mousquetons où pourront être accrochés les larges bracelets de cuir qui sertissent ses poignets. Ce dernier déclare : J’ai lavé votre mari selon vos ordres. Approche ! Alex donne un petit cou sur la laisse et escorte Jean auprès de son épouse. Elle passe la main sur le corps qui sent le gel douche, décalotte la (...)

samedi 21 mars 2020
par  Sylvain de Perry

Couple rénové en trio

1-
Claire rentre au domicile conjugal comme tous les vendredis soir vers dix-sept heures. Le week-end du couple est toujours réservé aux agapes sexuelles. La jeune femme est toujours la dominatrice dans leur couple. Ce soir, elle a mis au point dans son plan un stratagème imprévisible pour Jean, lequel a été prié de ne pas rentrer avant 21 heures au lieu des 20 heures habituelles. Le personnel de l’hôtel particulier s’est vu accorder trois jours de repos. Claire se douche soigneusement, choisit sa (...)

jeudi 5 mars 2020
par  Sylvain de Perry

Les claquantes giboulées du printemps

Pour moi le Printemps (la saison pas le magasin) est propice à toutes les turpitudes possibles et imaginables. Agé de vingt-cinq ans, je me prénomme Augustin, cheveux châtains, yeux marrons, nez droit, bouche aux lèvres sensuelles, menton carré. Je suis cent pour cent bisexuel. Ma taille d’un mètre soixante-douze, mes torse et ventre athlétiques plaisent aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Vous connaîtrez mes détails intimes quand je serai à poil. Ce soir, à 22h00, je décide de sortir pour aller à (...)

vendredi 28 février 2020
par  Sylvain de Perry

La formation de Claudia

A son tour Marc grimpe sur la couche nuptiale, à genoux, place les siens entre les jambes de sa femme, pose une main sur la hanche gauche, la dextre guide son vit bandant sur l’anneau rectal brillant de gel. Il invite : Ne te contracte pas, sinon tu vas avoir mal. Marc commence à pousser. Rose maintient d’un bras les épaules de Claudia sur la couche afin de l’empêcher de se soustraire à la défloration anale ; son autre main caresse la chevelure en un geste de gratitude. Sous la douleur causée par (...)

mercredi 12 février 2020
par  Sylvain de Perry

La formation de Claudia -3-

Claudia capitule, tellement est grande sa peur d’être à nouveau fessée. Elle change de position, se retrouve face à Rose, laquelle doit lever les yeux pour la fixer. Elle presse deux fois la main de Claudia, qui gémit : Aaaaaaaye ! Ca gonfle. Ça fait mal. Sans répondre, yeux dans les yeux de Claudia, Rose ajoute deux nouvelles pression. Elle regarde le compteur : 3. Claudia piétine, se plaint en tentant de se libérer de la poigne de Rose : Ça m’écarte trooooooop !... Arrrrrrrêtez… S’il vous plaît… Te (...)

mardi 28 janvier 2020
par  Sylvain de Perry

La formation de Claudia -2-

La douleur occasionnée par le long doigtier qui a pris possession de son derrière ne diminue pas, mais vient tout à coup s’y ajouter une envie grandissante de déféquer. Claudia s’interroge puis comprend : comme elle a dit à Rose qu’elle semblait constipée, celle-ci a tout de suite trouvé la solution. La chaleur s’estompe lentement remplacée par cette envie de se soulager qui se fait plus impérative. Claudia dit, à voix basse : J’ai… Envie… Rose ne répond pas, n’interroge pas, par contre elle opère un (...)

vendredi 10 janvier 2020
par  Sylvain de Perry

La formation de Claudia -1-

A Henic avec ma cordiale amitié. Sylvain
1° partie
Personnages : Claudia, jeune femme de trente-trois ans, un mètre soixante-douze, blonde aux cheveux courts, yeux bleus, nez droit, bouche large, menton volontaire, poitrine aux petits seins avec aréoles brunes, sexe entièrement épilé, fesses hautes, jambes de sportive. Marc, homme de quarante ans, époux de Claudia, un mètre quatre-vingt-dix, brun, yeux noirs, nez aux fines narines, bouche aux lèvres pleines, menton avec une fossette en son centre, (...)

samedi 28 décembre 2019
par  Sylvain de Perry

Trois hommes et un cousin -2-

Homme 2
Arrivé par un Le Cab vers 20h15, je guette la Bentley pas trop loin du voiturier. Elle se présente à 20h35. Le jeune garçon en uniforme reconnaissable, se place côté chauffeur, ouvre la portière, salue Roger : Bonsoir Maître Roger. Bonsoir Alain.(Il lui glisse un billet dans la main). Elle est sous ta surveillance… Sans se gêner, il tapote le derrière du garçon : Elles se souviennent de mon avant-dernière visite, non ? Le voiturier acquiesce en rougissant : Oui… Oui, Maître Roger. Mais la (...)

mercredi 11 décembre 2019
par  Sylvain de Perry

Trois hommes et un cousin -1-

Dédié à Edouard Collin en amical hommage de sa Souris verte.
Homme 1.
Je m’appelle Frédéric, âgé de vingt ans, un mètre quatre-vingt, yeux verts, etc. J’entretiens mon corps avec du sport : musculation sans excès, course. J’ai toujours été attiré par les hommes mûrs. Seulement ce n’est pas évident, pour les rencontres, surtout en 2019. J’ai eu quelques rapports, mais malheureusement, toujours avec des garçons de mon âge. J’habite à Neuilly-sur-Seine ; chaque dimanche je vais courir dans les artères de (...)

samedi 16 novembre 2019
par  Sylvain de Perry

Vacances sur les traces de Sophie -4-

Nous sommes assises toutes les trois dans le salon où nous avons transporté nos verres. Lara a séché ses larmes, rafraîchi son visage ; je demande à la cantonade : Vous voyiez-vous souvent toutes les deux, hors du travail ? Monica fait un signe de la main à Lara qui répond : De temps en temps. Être lesbienne en Italie est loin d’être aisé, encore plus dans une petite cité de province comme Pesaro. Nos relations sont occasionnelles. Pour ma part, c’est la première fois que je rencontre une cliente à (...)

vendredi 1er novembre 2019
par  Sylvain de Perry

Vacances sur les traces de Sophie -3-

Lara me pousse quand nous arrivons auprès du lit, claque mon cul nu, ordonne : Met-toi sur le dos, cuisses ouvertes. Elle s’allonge sur moi, sa bouche directement sur mon sein gauche alors que le droit sent deux doigts caresser son mamelon pour le faire saillir davantage. La soudaine torsion des doigts m’arracha un cri, alors que la bouche caressait mon mamelon saillant avant que les dents ne le mordent sans préavis. Lara délaisse mes seins, sa bouche glisse sur mon ventre, précédée par les deux (...)

mardi 15 octobre 2019
par  Sylvain de Perry

Vacances sur les traces de Sophie -2-

Après quelques secondes d’hésitation, j’ôte la main de Lara qui tient mon menton, lui tourne le dos, vais vers mes vêtements, enfile rapidement pantalon et sweet. Je lui fait face, articule : J’ai besoin de réfléchir à ce qui s’est passé. Après demain soir j’ai ma place réservée pour Demetrio et Polibio au théâtre Rossini. (Je consulte mon chronomètre, rectifie Demain devrai-je dire. Bonne nuit, inutile de me raccompagner. Waze me guidera. Sitôt dans ma Mercédès, sans un regard vers la porte où Lara me suit (...)

mardi 1er octobre 2019
par  Sylvain de Perry

Vacances sur les traces de Sophie -1-

Je m’appelle Carole, ai vingt et un ans, chevelure blond cendré, jamais disciplinée, yeux marron, petit nez droit, bouche trop large à mon goût ( je vous épargne les réflexions des machos à ce sujet), menton volontaire. Je mesure un mètre soixante-dix, poitrine ferme, petits seins mais larges aréoles blondes, fesses rondes, un peu grosses à mon goût mais pas à celui de mes amantes, surtout celles qui, rarement, me donnent la fessée.
C’est après avoir lu le récit de Sophie, Femmes d’avenir sur ce site, (...)

dimanche 22 septembre 2019
par  Sylvain de Perry

Voler mène à tout -3 -

Olivier prend le majeur tendu par Clara, malgré l’odeur reconnaissable qui s’en dégage, le lèche soigneusement. La jeune femme le retire, commande : A la douche ! Elle ponctue son ordre d’une claque sur le cul nu du garçon, le précède vers la salle de bain, lui désigne l’armoire à droite, dit : Sors-nous deux grandes serviettes, dépose-les sur le tabouret, et viens te doucher avec moi. Olivier ôte son préservatif, le jette dans la poubelle, s’occupe des serviettes, rejoint Clara dans la grande cabine de (...)

vendredi 6 septembre 2019
par  Sylvain de Perry

Voler mène à tout -2-

Le garde conduit souplement la BMW Série 6 Gran Turismo tout en souplesse. Olivier, assis à côté de lui, sa valise remplie de quelques affaires dans le coffre, suit le chemin de son regard étonné. N’y tenant plus, il demande : Où allons-nous ? Ce n’est pas l’itinéraire qui mène au Centre commercial. L’homme, les yeux fixés sur la route, répond d’une voix tranchante : Exact. Je te conduis directement chez Madame Clara, tu y es attendu. Le trajet dure encore dix bonnes minutes avant que le voiture bifurque (...)

lundi 26 août 2019
par  Sylvain de Perry

Voler mène à tout

Olivier, vingt-deux ans, taille moyenne, allure sportive, glisse la piécette de plastique dans la fente prévue, tire en arrière et, charriot en mains, pénètre dans le grand magasin Alpha du centre commercial La Rochefoucauld, ville charentaise, sise à 25 kilomètres d’Angoulême. Olivier parcourt les rayons tout en observant d’un œil connaisseur les diverses caméras espion des lieux. Il choisit quelques articles nécessaires pour ses repas, puis passe vers le rayon P. C. Il regarde les divers articles, se (...)

jeudi 18 juillet 2019
par  Sylvain de Perry

Charles et Alain

1. Ou comment évolue une relation amoureuse.
Agé de quarante-trois ans, Charles, un mètre quatre-vingt-cinq, pour quatre-vingt kilo, brun, yeux noirs, bouche large, corps athlétiquement musclé, torse poilu, membré vingt et un centimètres avec un gland proéminent, champignonnesque, cuisses musclées, partage la vie d’Alain, plus jeune de vingt-trois ans, un mètre soixante-douze, blond, yeux verts, bouche sensuelle, délicatement ourlée, corps mince et souple, membré dix-huit centimètres, une belle paire (...)

lundi 16 juillet 2018
par  Sylvain de Perry

Claquantes découvertes

Cela fait maintenant deux jours qu’Annie ne garnit plus Gael d’un gode nocturne. De toute façon, le dernier est le plus gros : vingt-cinq centimètres, avec entre le sommet la base, deux boules, une moyenne et une plus grosse. Annie a avisé Gael qu’elle l’en garnirait ce soir, après le dîner auquel elle avait convié Véronique. Si elle en avait parlé, Gael ne l’avait jamais rencontrée.
Annie s’était mise d’accord le matin avec Véronique au téléphone. Afin qu’elle fasse sa connaissance, Gael passerait la (...)

mardi 8 mai 2018
par  Sylvain de Perry

Claquantes découvertes

Gael ne quitte pas Annie des yeux, la voit sortir un gode, certainement le second, à la fois plus long et plus épais, toujours en forme d’obélisque. Tenant l’objet en main, elle revient vers le lit, annonce : Cette fois, JE vais le mettre dans tes fesses… Ah ! Non ! Pas question ! Tu ne vas pas… En même temps, Gael amorce un mouvement pour se retourner, afin de se lever, mais plus prompte, Annie pose le gode sur sa base sur la table de nuit, appuie sa main gauche avec fermeté sur les reins de son (...)

vendredi 16 mars 2018
par  Sylvain de Perry

Claquante découverte

Annie poursuit : Si juste une fessée suffisait pour te faire comprendre qu’il faut que ça change entre nous, cela se saurait. Elle pose ses deux mains sur les fesses bien rouges qu’elle écarte, se penche, vérifie que le cratère anal est bien propre, commande : Aux pieds de ta chaise se trouve une petite mallette, tu vas la quérir et rapporter ici. Gael se met sur pieds, profite de la distance pour porter les mains à son cul rouge pour tenter de calmer la lancinante douleur de la fessée qui perdure. (...)

samedi 3 février 2018
par  Sylvain de Perry

Claquante découverte

A Florence, souvenir d’une fessée italienne.
I-
Malencontreusement, dans la salle de bains, pour la seconde fois, Gael bouscule Annie, sa compagne, ce lundi matin. Ils vivent ensemble depuis deux ans. Lui, grand, un mètre quatre-vingt-cinq, cheveux bruns coupés très courts, avec des fils blancs malgré ses trente-cinq ans, yeux noirs, bouche aux lèvres sensuelles, menton volontaire, corps musclé dont nous verrons les détails plus avant. Elle, un mètre cinquante-cinq, vingt-deux ans, blonde aux (...)

Envoyer un message

Brèves

Bondage Life

dimanche 27 octobre 2019
Sur le Web : Bondage Life

Praline & Priape

jeudi 17 octobre 2019
Sur le Web : Pralinre & priape

Divine Bitches

jeudi 15 novembre 2012


Sur le Web : Divine Bitches

Bijoux indiscrets

mardi 6 novembre 2012






Sur le Web : Inspiration Bondage

RENCONTRES

mardi 16 octobre 2012
Sur le Web : Rencontres FETISH SM