Vacances mémorables

chapitre 5 : la soirée et la nuit qui suivirent
jeudi 7 mai 2020
par  Compas
popularité : 5%
3 votes

Le dîner fut long. Mes fesses étaient en feu et la position assise très douloureuse.
Je dansais d’une fesse sur l’autre. Chantal me dévisageait et avait un sourire moqueur aux lèvres. Rien de bon pour l’avenir…
Je prétextais un travail urgent pour le boulot pour m’éclipser.
Quelques temps plus tard, Chantal entra dans la pièce. Son regard noir me foudroya. Après un instant de tétanie, je me précipitai à genoux en position de soumission à ses pieds.
« C’est mieux quoique très lent. Les autres sont montés se coucher. Nous sommes tranquilles pour parfaire ton éducation »
« A poil. Montre-moi ton cul »
Je m’exécutai prestement.
Maîtresse Chantal me complimenta pour l’état de mes fesses.
« Une véritable œuvre d’art ! Du rouge, du carmin, du bleu, du violet, des stries, des tâches, sur l’ensemble du postérieur. Que cela doit être douloureux ! Tu n’es qu’au début de ta souffrance. Les stigmates de la punition et la douleur vont aller crescendo pendant deux ou trois jours ! quant à t’asseoir sur le vélo demain, tu vas déguster… »

Elle prit plusieurs photos avec son téléphone et me montra le résultat. J’étais atterré.
« Allez. A quatre pattes. Direction la voiture »

Dans cette position, je la suivis. Les graviers me blessaient les genoux et la fraîcheur nocturne me donna la chair de poule. A moins que ce ne soit l’appréhension ? Chantal ouvrit le coffre et y attrapa le sac d’emplettes de l’après-midi et en sortit le collier qu’elle me serra autour du cou. Elle y accrocha la laisse.
« Te voilà harnaché comme le chien que tu es ! » Toujours à quatre pattes, tiré sans ménagement par la laisse, nous nous dirigeâmes vers la maison.
« Tu vas te soulager sale cabot ! lève la patte pour pisser »
Impossible d’uriner, trop contracté par la honte et l’angoisse qui montait du fait de la situation.
« Tant que tu ne te seras pas soulagé, la promenade à genoux continuera…A bon entendeur ».
Le manège se prolongea durant une période qui me parût interminable avant qu’enfin je réussisse à vider ma vessie. Mes genoux devaient être dans le même état que mes fesses !

De retour à l’intérieur, Maîtresse Chantal sortit du sac la cage de chasteté, un plug nettement plus imposant que celui qu’elle m’avait déjà imposé et une fiole de gel.

« Demain tu vas franchir une nouvelle étape qui rendra ta soumission irréversible. J’offrirai ton cul à un étalon. Tu perdras donc définitivement ton statut de mâle pour celui de soumis et connaîtra ce que vivent les femmes à leur défloration. Il faut donc te préparer à accueillir dans ton fondement une vraie belle queue. Pour que tu ne sois pas déchiré, bonne fille que je suis, je vais t’insérer un nouveau plug pour t’élargir »

Le premier avait à peu près la taille de mon sexe en érection. Celui qu’elle me présenta et dont elle commenta les mensurations, faisait 15 cm de long et autant de circonférence pour sa base conique, sur un col de 13 cm. Après m’avoir fait sucer l’engin pour que juge toute l’épaisseur, graissé et assoupli l’anus avec les doigts, Maîtresse Chantal commença progressivement l’insertion. LIRE LA SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Sylvain
samedi 9 mai 2020 à 20h32 - par  Sylvain

Chi lo sa ? That is the question. Sylvain

Logo de Rêves de femme
samedi 9 mai 2020 à 18h04 - par  Rêves de femme

Une .... demi fessée serait donc de mise !!!! Mais serait-ce quand même une punition ?????

Logo de Sylvain
samedi 9 mai 2020 à 17h03 - par  Sylvain

IMPARDONNABLE et INCOMMENSURABLE erreur, car il me semblait bien qu’avais lu cet auteur récemment, or en regardant sous le nom de l’auteur, le chapitre 4 n’apparaissait pas. Donc demi-punition. Cordialement, Sylvain.

Logo de Rêves de femme
samedi 9 mai 2020 à 16h27 - par  Rêves de femme

Vous n’êtes pas sympa Sylvain ✩◝(◍⌣̎◍)◜✩, Compas nous a adressé les chapitres 3 et 4 en moins d’1 mois ! Je suis sûre que le 5° ne saurait tarder.

Logo de Sylvain
samedi 9 mai 2020 à 10h57 - par  Sylvain

Bigre ! Dire qu’il va nous falloir attendre encore 4 ans (voire 2) pour avoir une chance de lire la suite. Pas sûre qu’avec le corona on puisse... Sinon une bonne histoire, narrée sur un style agréable. Sylvain.