Petits conseils d’écriture à l’usage des auteurs

jeudi 12 novembre 2009
par  Rêves de femme
popularité : 1%
0 vote

L’un des attraits majeurs de Rêves de femme est la possibilité d’envoyer son propre récit à tout moment. Et c’est très simple ! ( Voir ICI)

1 – Correction orthographique et grammaticale

Lorsqu’un texte m’est envoyé, avant d’être publié, il est relu attentivement et passe au correcteur orthographique « Antidote » qui est redoutable d’efficacité !

Toutefois, avant d’envoyer votre texte :

– Vérifiez qu’il respecte la charte de Rêves de femme.
– Lorsque vous l’aurez écrit, relisez votre texte soigneusement (ou faites-le relire par un ami), puis passez-le au correcteur orthographique (Word ou Open Office, par exemple) qui éliminera la plupart des fautes d’orthographe.
Un texte comportant trop de fautes d’orthographe, de grammaire, de style… vous sera renvoyé pour correction.

2 – Se relire

Lorsque l’on écrit, il faut toujours penser à celui ou celle qui lira votre texte.
Rédigez votre récit comme vous le sentez, et ensuite relisez-le attentivement en essayant de vous mettre dans la tête de votre lecteur.
Éventuellement, faites-le le relire par un ou une amie.
Enfin, laisser passer quelques jours et relisez-le à nouveau. Vous aurez un œil neuf sur votre récit, et l’améliorerez considérablement

3 – La ponctuation

TRES TRES IMPORTANT, pensez à la ponctuation.
Je vois trop souvent des textes qui ne comportent que des virgules. c’est ILLISIBLE !
Évitez les phrases trop courtes. Mais aussi celles qui sont trop longues.
Avec quelques points et virgules, on sent mieux le texte et cela permet au lecteur de souffler et donc de mieux apprécier le récit.
Donc ponctuez simple, la virgule pour la compréhension, le point pour changer de phrase

4 – Aérer votre texte

La lecture sur écran est plus fatigante que sur papier. Aussi évitez les trop longs paragraphes . Sautez des lignes entre chaque , séparez les dialogues , etc.

5 – Utiliser plutôt le présent que le passé

Un récit écrit au présent de l’indicatif est plus vivant. Le passé simple fait très littéraire, mais exige une grande maîtrise dans la concordance des tempsr.
D’autre part, employer le présent vous évitera d’écrire des bêtises du style
— « il bandât » (subjonctif imparfait) on écrit "il suça (sans T et sans accent circonflexe !).
— 0u « je suça », on dit « je suçai » (et sans « s », sinon c’est de l’imparfait !)
— Ou encore, ce qui est correct mais vous en conviendrez assez désuet « nous enculâmes » qui prête à sourire.
En plus, il faut tenir compte de la concordance des temps. Le passé simple ne s’emploie que rarement seul et n’est pas si simple qu’il en a l’air.
Alors si vous avez un doute utiliser le présent ! C’est tellement plus facile !

6 – Attention aux répétitions

N’abusez pas des répétitions qui nuisent à la qualité du récit. Là aussi, Word est un allié précieux en vous proposant un dictionnaire de synonymes.

7 – Un langage simple

Utilisez un langage de tous les jours compréhensible par tous.
Évitez toutefois un style grossier et ordurier permanent. L’érotisme n’est pas synonyme de vulgarité.


Commentaires