Ma nouvelle voisine 2ème partie

jeudi 27 février 2020
par  Chris
popularité : 2%
3 votes

Sur le pas de la porte, Jennifer rappela Chantal discrètement
" J’ai des strings à la maison spécialement prévus pour les massages, c’est pour cela que vous n’avez pas besoin de slip si non vous allez les tâcher d’huiles, enfin si vous voulez que je soulage les courbatures que vous avez. Ah oui et surtout, allez faire dodo de suite, soyez sage, j’ai dit dodo pas autre chose, vous êtes comme une petite fille morte de fatigue qui ne tient plus debout... oups...laissez-moi votre GSM, je dois vous rappeler les prochains jours...."
Après avoir communiqué son numéro de GSM, Chantal rentra chez elle, perturbée par cette première rencontre avec sa nouvelle voisine tellement mystérieuse, par ses paroles, ses gestes, son non verbal, son massage, le ressenti pendant le massage, ce baiser furtif....et puis les deux visages qu’elle présentait étaient diamétralement opposés l’un de l’autre.
Jennifer était une très belle femme et son massage, comment dire, " divin " ne la laissait pas indifférente.
Elle devait admettre ne plus ressentir de contractures mais surtout avoir éprouvé beaucoup de plaisir à être massée....du plaisir...voire davantage. elle ne voulait pas se l’avouer mais c’était pourtant la réalité ? Avait-elle rêvé ou vécu cela ?

Une fois rentrée chez elle, morte de fatigue, elle se déshabilla et se mit au lit sans plus attendre.
Elle repensa sans cesse à cette rencontre et glissa furtivement une main dans son bas ventre pour se rendre compte combien elle était mouillée.
Elle avait envie de se caresser mais se rappela le conseil de Jennifer " Soyez sage, j’ai dit dodo, pas autre chose...", elle se ravisa donc et ne peut expliquer pourquoi, alors qu’elle avait tellement envie de se caresser, elle ne le fit pas et s’endormit comme une masse.
Krys était rentré tard et ne l’avait pas dérangée pendant son sommeil.
Le lendemain, au petit déjeuner Chantal pensait à nouveau à cette rencontre qui la tourmentait....pourquoi donc cette satanée Jennifer tenait elle absolument à ce qu’elle vienne sans culotte....elle avait envie de revoir sa voisine mais pas de venir sans culotte.
Oh et puis zut, elle mettrait quand même un string, point final.
Point final, point final, point final....mais elle y pensait sans cesse.
Krys lui parlait ....mais elle ne l’entendait pas....elle était absente, tracassée, stupidement tracassée, déchirée entre l’envie de revoir Jennifer mais aussi celle de ne pas vouloir venir sans culotte, cette idée l’obsédait et l’énervait sans cesse.
" Mais enfin pourquoi venir sans culotte ? et pourquoi le ferais-je ? " se dit elle ? " non non non et non pas question"
" Non non et non " murmurait elle....Krys la dévisageait stupéfait
" Quelque chose ne va pas mon amour , "
"Non ? Pourquoi ? "
Krys lui fait remarquer qu’elle murmurait " Non non et non "
Chantal se ravisa en souriant et en expliquant qu’elle réfléchissait à un problème du bureau.
Un petit sourire et les hommes oublient ce qui les préoccupent.
Les jours passaient et elle essayait de ne plus penser à Jennifer jusqu’à ce vendredi ensoleillé qui annonçait avec joie la fin de la semaine et surtout un très beau week-end.
Son cellulaire sonna et elle décrocha :
" Bonjour Chantal, c’est Jennifer, Vous allez bien ? "
Chantal souriait, elle était contente de l’entendre.
" Oui....merci "
" Chantal, comme l’on annonce un très beau week-end, passez samedi matin pour votre courbature et je vous emmène juste après faire du shopping entre filles à la capitale, qu’en dites-vous ? On peut même déjeuner dans un restaurant étoilé à la côte et profiter de ma villa au bord de la mer et rentrer dimanche si vous le souhaitez ? Nous y serons vite, j’ai acheté une toute nouvelle voiture de sport, une décapotable, vous verrez "
Chantal était surprise par cette invitation, elle n’eut même pas le temps de lui répondre que Jennifer continua :
" Bon, qui ne dit mot consent, je vous attends samedi matin à 09H00 précise, ah oui et prenez quelques effets de rechanges "
Chantal eu juste le temps de répondre un petit oui avant que Jennifer ne raccroche.
Elle informa Krys qu’elle serait absente ce week-end car elle se rendrait à la capitale avec Jennifer pour faire du shopping et ensuite à la mer.
Elle expliqua brièvement comment elles avaient fait connaissance et l’invitation de Jennifer.
Chantal sentait combien il était intrigué par cette femme qu’il trouvait très jolie et ne pouvait difficilement le cacher. Il fit quelques réflexions montrant combien il aurait souhaité accompagner ces deux belles femmes.
Mais c’était Chantal qui était invitée par cette superbe créature et quelque part, cela la rendait fière.
Krys profita de cette occasion pour accepter un week-end sportif avec les amis de son club.

Samedi 09H00 Chantal sonna fébrile à la porte de Jennifer qui lui ouvrit dans une tenue sexy fashion business, tailleur noir, jupe noir et bande des poches blanches, la veste très recherchée et simple à la fois était aussi de couleur noire, le dessous se dessinait sous forme d’une ceinture blanche, la tirette noire fermée tranchait sur une bande blanche qui s’ouvrait sous forme d’un col échancré blanc, laissant deviner une poitrine de rêve.
Chantal restait scotchée devant l’élégance de Jennifer, qui sentait divinement bon.
Elle se sentait surtout beaucoup moins femme dans sa robe d’été fleurie et surtout moins sexy que Jennifer.
Jennifer s’assit les jambes de côté et de manière très élégante dans le canapé.
Elle n’attendit pas longtemps pour demander sévèrement si sa voisine avait bien respecté sa demande.
C’est exactement ce que redoutait Chantal qui se sentait fondre d’émoi à cette question en bredouillant qu’elle avait mis un string noire.
" Pardon ? Pardon ? "
" Mais Jennifer, je ne savais pas ..."
" Tu ne savais pas quoi ? Tu ne savais pas quoi ? Tu sais très bien ce que je t’ai demandé. Tu me déçois terriblement ! Tu peux rentrer chez toi. "
" Mais Jennifer s’il te plait, on doit faire du shopping ensemble et partir à la mer ? "
" Oui, nous devions, Chantal, mais tu n’as pas respecté mes instructions...oh et puis zut...allez ! Je n’ai pas envie de me disputer pour rien...rentre chez toi ! "
" Non s’il te plaît Jennifer.."
" Non ? Comment oses tu me contredire ? et bien ma fille si tu restes plantée là comme une godiche, tu ne sais pas à quoi tu t’exposes ? "
Incroyable, c’est la plus jeune qui prenait la plus âgée pour sa fille..
Oui mais Jennifer faisait tellement femme et elle en imposait par sa présence, sa classe, sa beauté et son autorité.
Elle faisait tellement Femme, tellement...
Chantal restait pétrifiée sur place, elle voulait partir mais quelque chose en elle la retenait.
Elle n’eut pas le temps de réfléchir davantage que Jennifer la prit par les hanches d’un mouvement souple et ferme à la fois et la positionna en travers de ses genoux
" J’en ai assez de ces pisseuses ! " LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jour)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jour seulement)


Commentaires

Logo de Sylvain de Perry
jeudi 27 février 2020 à 18h27 - par  Sylvain de Perry

SUBLIME suite de Chris, avec cette EXCELLENTE fessée narrée sur un style très érotique. On passe sur les fautes d’orthographes et conjugaisons. Une suite très excitante qui ravit l’amateur dont je suis. Sylvain.