La nouvelle voisine 3ème partie

Chapitre 3 : Pretty slave
vendredi 1er mai 2020
par  Chris
popularité : 1%
4 votes

Une fois, le soutien-gorge et les chaussures mises, Chantal monta dans la Porsche décapotable de Jennifer qui partit en trombe vers la Capitale.
Il faisait divinement bon, le soleil tapait déjà assez fort et la décapotable permettait de profiter de ce beau temps.la main de Jennifer passait souvent du changement de vitesse vers la cuisse de Chantal en la flattant , la caressant et lui demandant si elle se sentait bien.
Elle haussait la voix pour couvrir le bruit de la voiture et que Chantal puisse la comprendre
" Cela va, tu te sens bien ?
" Oui "
C’était un petit oui gêné mais Chantal souriait car en effet, elle était contente de faire du shopping dans cette grande ville où elle ne se rendait pratiquement jamais.
C’était aussi l’occasion pour elle de faire autre chose que les habituels après-midi avec Krys, toujours la même ville et les mêmes boutiques.
La voix de Jennifer se fit à nouveau plus dure
" Oui qui ? As-tu déjà oublié ? ponctua-t-elle encore d’une claque sur les cuisses ?
Le sang de Chantal chauffait à nouveau ses joues, fallait-il encore lui dire et répéter ce qui la gênait au plus haut point mais elle comprenait qu’elle s’était engagée dans cette voie et qu’il serait difficile d’y échapper, de faire demi-tour.
Mais pourquoi avait-elle accepté la fessée ??? et pourquoi avait-elle été excitée à ce point, au point de mouiller sans pouvoir le cacher à Jennifer qu’elle connaissait depuis qqs heures seulement ???Elle râlait et se maudissait d’être entrée dans ce jeux...Mais elle connaissait la réponse !!! Jennifer avait été tellement vite pour la positionner sur ses genoux et surtout cette clé de bras qui l’avait directement handicapée au point de ne pouvoir s’échapper….
il y avait cette prise de clé de bras certes mais aussi cette emprise...la beauté de cette femme, cette classe, et puis la manière dont sa main, ses doigts avaient joués avec son ventre, son bas ventre, la manière dont elle avait exacerbé son intimité, ses intestins au point de ressentir de violents désirs naître et sourdre de ses entrailles.
Toutes ces réflexions défilaient rapidement dans la tête de Chantal.
Mais pour l’instant, Jennifer attendait une réponse, il fallait lui dire " Maîtresse "
Alors après tout, pourquoi ne pas le prendre comme un jeu sachant que cela faisait plaisir à Jennifer.
Cette fois, elle allait lui dire sur le ton de la plaisanterie mais pas trop afin de faire passer la pilule plus facilement.
Elle était bien décidée à lui sourire également afin de faire comprendre à Jennifer qu’elle considérait cela plutôt comme un jeu. Elle lui dit donc avec un grand sourire
" Oui Maîtresse "
Jennifer lui rendit son sourire
" Oh good girl, bonne fille va, c’est très bien, je vais peut-être pouvoir faire quelque chose de toi. "
"Tu ne m’appellera Maîtresse qu’en privé sauf si je t’ordonne le contraire "
" As-tu bien compris ? "
Et voilà, cela recommençait, il fallait à nouveau le lui dire.
Elle sortit son plus beau sourire, manière de dire :
" Oui Maîtresse "
De temps à autre Jennifer donnait quelques ordres à Chantal pendant qu’elle conduisait :
" Écarte légèrement tes cuisses "
" Remonte très légèrement ta jupe "
" Encore un peu ...STOP "
Chantal s’exécutait, elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle le faisait d’ailleurs mais elle s’exécutait.
C’était juste un peu bizarre pour elle de ne pas avoir de culotte et de voir la main de Jennifer lui caresser doucement la cuisse et l’intérieure des cuisses, venir et revenir près de son intimité
A chacun de ces effleurements, Chantal sentait l’excitation la reprendre.
" Ça va ?, tu es contente ? "
" Oui Maîtresse " Toujours ce petit oui gêné et timide et toujours cette main qui la maintenait dans un état permanent d’excitation.
Alors qu’elles arrivaient à l’entrée de la ville à un feu rouge Jennifer lui prit le menton entre ses doigts :
" Tu vas voir on va bien s’amuser entre fille, tu vas passer un superbe Week end "Puis et elle lui plaqua un tendre et doux baiser sur ses lèvres.
" Tu connais le film " Pretty woman " ?
" Oui "
A nouveau une claque sur les cuisses mais cette fois beaucoup plus forte et le ton beaucoup plus ferme
" OUI QUI ??? !!!! "
Chantal se mordit les lèvres car la claque venait de lui faire vraiment mal.
Elle se ravisa tout en se maudissant d’accéder aux caprice de Jennifer.
"Oui Maîtresse " dit-elle les yeux légèrement mouillés
" Voilà qui est beaucoup mieux" dit-elle en lui plaquant un nouveau baiser super sexy sur les lèvres de Chantal qui ne bouda pas son plaisir.
" Ah tu connais Pretty Woman ? Et bien à présent, tu vas le vivre " et elle tourna le volume à fond sur ce morceau légendaire de Roy Orbison en empruntant l’avenue Louise.
Chantal ne pouvait s’empêcher de rires aux larmes en voyant Jennifer chanter à tue-tête et en replaçant le fameux "son guttural à la fin du couplet Are you lonely just like me
" GRRRRRRRRRRRRRR " à la manière d’une tigresse avant de manger sa proie.

Dans ces moments-là Jennifer était tout simplement magistrale et irrésistible.
LIRE LA SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Jean-Michel
mardi 15 septembre 2020 à 19h19 - par  Jean-Michel

On se demande ce qu’attend Chris pour nous raconter les aventures de Chantal qui devait être dressée. Espérons ne pas devoir souhaiter un nouveau confinement pour que l’auteur ou auteure nous présente la suite. Jean-Michel.

Logo de Sylvain
samedi 2 mai 2020 à 10h11 - par  Sylvain

EXCELLENTISSIME troisième partie. L’auteur a un style parfait, sait très bien exciter son lecteur, ménager le suspense. Un récit vraiment passionnant. Espérons que la suite ne tardera pas trop. Sylvain.