KIDNAPPING ET SOUMISSION

TOME XII
jeudi 17 septembre 2020
par  manumaitre
popularité : 14%
4 votes

SUITE ALTERNATIVE
A un moment perdu, je me suis mis à relire les aventures de Sweet Pussy et j’ai eu l’idée d’une suite alternative. Faites-moi parvenir vos commentaires pour cette suite des aventures sexuelles de Sweet Pussy.

TOME XII
N° 1, Lola et Sweet Pussy franchirent la porte du FKK comme chaque jour à 10 h 30. Elles se rendirent à leur chambre pour se préparer. Lola prit une mini-jupe écossaise et un chemisier blanc pour jouer à merveille son rôle d’écolière. N° 1 se vêtit comme à son habitude d’un vêtement latex. Elle prit une robe fourreau qui allait mettre en valeur ses formes et surtout ses seins proéminents. Sweet Pussy ouvrit son armoire et se frotta le menton en se demandant ce qu’elle pourrait bien mettre aujourd’hui pour attirer les hommes. Elle jeta son dévolu sur un coordonné jupe ultra mini et blouson style motard en latex noir. Elle couronna le tout par un collier et des bracelets cloutés en latex noir. Ses deux comparses la regardèrent et firent le signe des métalleux en tirant leur langue piercée.
Elles descendirent les escaliers et se rendirent dans la grande salle pour le traditionnel briefing de la journée.
A 11 h la réceptionniste ouvrit les portes du FKK. Des hommes attendaient déjà devant le club. Ils prirent bracelet et allèrent au vestiaire pour enfiler une sortie de bain ou une serviette pour les plus audacieux voulant montrer leur musculature. Quelques visiteurs se ruèrent vers la table traiteur, d’autres vers le barbecue à côté de la piscine et se restaurèrent.
Les filles se promenaient dans les diverses salles à la recherche d’un possible client. Lorsque l’homme n’était pas contre de la compagnie féminine, la fille s’asseyait à ses côtés et commençait à l’aguicher.
Lola, N° 1 et Sweet Pussy étaient tranquillement assises buvant une coupe de champagne lorsque trois blacks les abordèrent.
« Bonjour. Vous êtes seules ? »
Elles levèrent les yeux et virent trois armoires à glace devant elles.
« Bonjour, non on est trois, mais si vous vous joignez à notre table on sera six ! »
« Moi, c’est Moussa. Voici mon frère Savio et lui c’est mon meilleur pote Bouba » dit Moussa en rigolant de la blague de N° 1.
Les trois blacks s’assirent à la table des filles. Et Moussa fit un signe et commanda deux bouteilles de champagne. Une serveuse en body vinyle avec une poitrine généreuse arriva avec un seau à champagne. Moussa prit la bouteille dans le seau à glace et fit le service. Les 6 coupes tintèrent et chacun but ce doux breuvage. Les hommes mangeaient du regard les trois femmes.
« Ça fait longtemps que vous travaillez ici ? » Demanda Moussa pour couper le silence pesant.
« Oh, je dirai deux ans bientôt, c’est bien cela les filles ? »
« Oui, c’est bien ça. » renchérit Sweet Pussy.
La conversation tourna autour de l’activité des trois hommes qui répondirent à chaque question. Les femmes commencèrent à se coller à leur voisin et à leur caresser la cuisse. Moussa remplit une nouvelle fois les coupes pour finir la seconde bouteilles.
« On reprend une autre bouteille ou quoi ? »
« On peut monter si vous voulez ? »
« OK mais on voudrait être ensemble. C’est possible ? Même si on doit payer un supplément ! »
« Pas de problème, hein, les filles ? » Dit N° 1.
N° 1 se leva, Lola et Sweet Pussy lui emboîtèrent le pas tout comme les trois blacks.
Les filles au comptoir regardaient ses trois collègues qui s’en allaient déjà avec leurs clients bras dessus bras dessous à peine la journée commencée.
L’une d’entre elles dit tout bas qu’elles ne perdaient pas de temps celles-là et qu’elles devaient avoir le feu au cul aujourd’hui. Cette remarque fit rire aux éclats toutes les filles assises au comptoir. Alors que les filles traversaient la grande salle de réception légèrement bondée, elles entendirent Moussa pousser des cris de joie.
« Yoh men, mais que faites-vous là les mecs ? » En topant dans les mains de trois blacks qui se trouvaient dans la salle.
« Alors, vous avez trouvé votre bonheur parmi ces filles ? »
« Non, Moussa. Elles sont toutes plus belles les unes que les autres mais non. »
« Eh, les filles, mes potes ne trouvent pas leur bonheur, ça vous dit une bonne partie de baise avec eux, on vous paie un max ? »
Les trois filles se regardèrent et firent oui de la tête.
« Je fais les présentations : voici Auguste, Adil et Mondher. » dit Moussa.
Les trois couples et les trois blacks entrèrent dans le duplex aménagé pour elles seules. Moussa siffla lorsqu’il vit la décoration. N° 1 le coupa en mettant son doigt sur la bouche et l’attira à elle pour l’embrasser. Moussa n’en demandait pas tant et répondit à ce baiser en tripotant les fesses de N° 1. Savio prit la main de Sweet Pussy et Lola se colla à Bouba. Moussa continua à peloter N° 1 et sa main se dirigea vers son sexe. Lorsqu’il sentit les gros anneaux sous ses doigts, Moussa s’arrêta net et dit :
« Ouahh, mais t’es drôlement bien équipée ma salope ! Déshabillez-vous qu’on voit ton attirail. »
N° 1 se déshabilla langoureusement afin de mettre en appétit Moussa. Elle se déhancha lentement et fit descendre son string en latex. Moussa vit alors une paire de fesses tatouées et vit sous la raie de son cul des lèvres distendues par des anneaux de gros diamètre.
Savio dit alors à Sweet Pussy :
« Toi aussi t’es équipée comme l’autre ? »
« Oui, pareil. Et Lola aussi. »
« Alors désapez-vous qu’on vous baise comme de vraies chiennes que vous êtes. »
Sweet Pussy et Lola ôtèrent leurs vêtements. Les blacks touchaient leur sexe au travers de leur sortie de bain ou serviette.
Sweet Pussy fut la seconde à être nue. Lola se dévêtit et les trois femmes montrèrent leurs apparats. N° 1 ôta la perruque rose que portait Lola.
« Waouhhh. Mais vous êtes bien équipées dites donc mes salopes. Surtout vous deux on dirait des jumelles ! »
Moussa se jeta en premier sur sa conquête suivit par Adil. N° 1 fut entourée de Moussa et d’Adil qui lui tripotèrent ses énormes seins et sa chatte annelée. Savio et Auguste se jetèrent sur Sweet Pussy qu’ils mirent à genoux pour sucer les deux sexes qu’ils présentèrent. Lola s’approcha de Mondher et Bouba. Les quatre mains noires glissèrent sur la peau de Lola.
« Eh, les mecs, on va se faire sucer la bite ensemble. Mettez-vous à genoux qu’on vous présente nos grosses bites de black. » LIRE LA SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de LauraB
samedi 24 octobre 2020 à 17h14 - par  LauraB

A quand la suite ?????

Logo de Sylvain
lundi 21 septembre 2020 à 13h15 - par  Sylvain

Une sympathique pour cette suite alternative qui prolonge un épisode vieux de 4 ans moins 4 jours. L’auteur ravira l’amateur qui ne pourra que le louer pour ce récit passionnant, narré sur un style qui colle aux précédents. Espérons ne pas attendre encore quatre ans pour le Tome XII n°2. Sylvain.